Nouveau film en salle: « Le Grand Musée » de Johannes Holzhausen (sortie le 4 mars 2015)

Le-Grand-Musee-Documentaire_portrait_w193h257Le film

Le Grand musée pose un regard curieux et plein d’humour sur les coulisses de l’un des plus grands musées au monde, le Musée de l’Histoire de l’Art à Vienne KHM (Kunsthistorische Museum). A l’occasion de la rénovation d’une aile du musée, ce documentaire offre un voyage à travers les coulisses du célèbre musée et nous fait partager l’intimité de ses employés.

Directeur général, conservateurs, équipes de nettoyage, manutentionnaires ou historiens d’art, tous passionnés et passionnants, nous entraînent dans leur quotidien, au service des œuvres. Le spectateur peut ainsi découvrir la passion et l’ardeur que chaque membre met au travail afin que les 600 000 visiteurs annuels gardent un souvenir impérissable de leurs venues.

Bande-annonce du film:

Point de vue du réalisateur

D’où vous est venue l’envie de faire un film sur le Musée de l’Histoire de l’Art de Vienne ?

Il y a plusieurs raisons, certaines très personnelles. J’ai étudié l’Histoire de l’Art avant de me lancer dans le cinéma. J’y ai consacré six ans, et n’ai réalisé que vers la fin du parcours que mon avenir était ailleurs…

Le-Grand-Musee-Documentaire_w256h176 (2)Mais j’ai gardé des contacts dont un très bon ami, restaurateur d’art. Lors de l’une de mes visites, il s’occupait d’un grand tableau du Titien. J’ai trouvé qu’il y avait quelque chose de fascinant dans son rapport physique à l’œuvre. Il se tenait tout proche d’elle mais n’en voyait que de très petites parties à la fois : le microcosme dans le macrocosme. Cela faisait deux ans qu’il travaillait dessus. Quel luxe ! Il n’y a qu’un musée qui puisse offrir une telle opportunité à quelqu’un. Je me suis dit “Ça, c’est un beau métier !” Et je me suis senti un peu jaloux…

Un autre moment important dans l’histoire de ce film s’est déroulé à Amsterdam. A ce moment-là, le Rijksmuseum était presque fermé. Seule une petite partie était accessible, où l’on exposait une cinquantaine de chefs-d’œuvre, notamment des Rembrandt. Tout à la fin de l’exposition, on nous faisait rentrer un par un dans une salle, dans l’obscurité complète… et soudain, la pièce s’illuminait, et on voyait apparaître le crâne en diamants de Damien Hirst (For the Love of God, une œuvre de 2007). J’étais fasciné : on avait utilisé les vieux maîtres, diminué leur importance, pour arriver à cette œuvre contemporaine ! Comme les premières parties de concert avant le groupe principal… Je me suis dit qu’il y avait dû y avoir bien des discussions animées avant de valider ce choix, et que j’aurais été curieux d’y assister.

Extrait de l’interview donnée au site commeaucinema.com.

Lire l’interview intégrale

Le-Grand-Musee-Documentaire_w256h176 (1)Le-Grand-Musee-Documentaire_w256h176 (3)Le-Grand-Musee-Documentaire_w256h176

Sélections festivals et récompenses 

2014Festival international du film de Berlin – Berlinale, Berlin (Allemagne) : Caligari Film Price
2014CHP:DOX – Copenhagen international documentary film festival, Copenhague (Danemark) : Sélection
2014IDFA – International Documentary Festival Amsterdam, Amsterdam (Pays-Bas) : Sélection
2014BFI – London Film Festival, Londres (Royaume-Uni) : Sélection
2014Los Angeles Film Festival, Los Angeles (États-Unis) : Sélection

Avis de la critique:

« Dans « Le Grand Musée » Johannes Holzhausen observe les collaborateurs et la direction du musée de l’histoire de l’Art de Vienne dans la vie quotidienne, marqué par des bouleversements. C’est le portrait fascinant d’une institution dans le champ de tension entre l’héritage des Habsbourg et la représentation de l’Etat. » (Etats généraux du film documentaire)

« Ce long métrage documentaire est centré sur l’un des plus importants musées du monde, le musée de l’Histoire de l’Art de Vienne. Il apporte un regard unique sur les coulisses de cette institution fascinante et va à la rencontre de nombre de ses protagonistes charismatiques dans leur univers de travail, dévoilant ainsi le caractère spécial de ce musée, qui est une institution artistique ainsi qu’un représentant de l’Autriche ». (moisdudoc.com)

« Ce documentaire autrichien nous rappelle en de nombreux points National gallery dans lequel Frederick Wiseman avait exploré l’équivalent londonien du musée à Vienne. Puisque ces deux films ont été conçus et présentés presque en même temps, cette similitude ne relève point d’un vil copiage. Elle nous invite plutôt à nous interroger sur une drôle de coïncidence. Cette dernière en dit plus long sur la façon contemporaine d’aborder l’univers des musées que ne l’aurait fait chacun de ces documentaires pris séparément. … les deux documentaires procèdent d’une manière quasiment identique, afin de permettre au spectateur de jeter un regard derrière les coulisses des temples de l’art. Ils sont moins tributaires d’un conformisme à l’égard d’un standard européen imaginaire – puisque le quotidien d’un musée américain ou asiatique est sans doute rythmé par le même type de décisions administratives et la même attention minutieuse portée aux différents chantiers de restauration – qu’ils se rejoignent dans une forme cinématographique très proche, voire interchangeable. … La partie que Johannes Holzhausen laisse presque complètement de côté est le lien intime entre le spectateur et l’œuvre. Les derniers plans mis à part, le réalisateur ne montre pratiquement jamais un tableau ou une sculpture, sans qu’ils ne soient tenus, traités, expliqués ou au moins admirés par les professionnels de l’art. Le visiteur lambda n’y a pas plus sa place que les activités pédagogiques, comme les tours guidés ou les ateliers de peinture, qui rendaient le film de Wiseman si ludique. » (critique-film.fr) (Lire l’intégralité de la critique)

Informations sur le film:

. Documentaire

. Date de sortie : 04 mars 2015

. Réalisé par : Johannes Holzhausen

. Durée : 1h34min

. Pays de production : Autriche

. Année de production :  2014

. Titre original : Das grosse Museum

. Distributeur : Jour2Fête

. Fiche du film sur telerama.fr, critique-film.fr et allocine.fr.

SOURCES: Allo Ciné, Télérama, commeaucinema.com

Date de première publication: 02/03/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

« Aimer Vincent », un long métrage d’animation qui redonne vie aux peintures de Van Gogh

Phil Grabsky: « je suis ravi de produire, avec la RMN-GP, le premier film d’exposition en France et j’espère en faire beaucoup ».

Après son succès italien, le film « Le Musée du Vatican 3D » débarque bientôt sur les grands écrans français et américains

Avec son nouveau film documentaire « National Gallery », Frédérick Wiseman dévoile les coulisses du célèbre musée de Londres

Deux expositions majeures du British Museum sur les grands écrans américains

Shirley, visions of reality, le long-métrage qui donne vie aux tableaux d’Edward Hopper

Laisser un commentaire