OFabulis, un jeu sérieux pour faire découvrir 19 monuments français

OFabulis est un jeu vidéo gratuit dans lequel la résolution d’énigmes permet d’évoluer dans l’aventure, au cœur du patrimoine français. Une chasse aux trésors numérique géante et inédite dans la France des monuments.

ofabulis-beta-871766-h900

Le jeu OFabulis est basé sur une intrigue policière : la recherche d’un homme disparu. L’univers est contemporain et fantastique, entre l’Histoire et la légende.

C’est un jeu hybride qui mêle à la fois une aventure « point and click », où le joueur est à la recherche d’indices pour résoudre des énigmes, et un MMORPG (Massive Multiplayer Online Role Playing Games) principalement axé sur le développement d’avatars et la coopération entre les joueurs afin de progresser dans le jeu.

Ofabulis egliseOfabulis-2

Un serious game pour découvrir les monuments historiques

Le jeu se déroule dans les décors de dix-neuf monuments français (Basilique Cathédrale de Saint-Denis, Villa Savoye, Château de Vincennes, Panthéon, Château de Maisons, Alignements de Carnac, Site archéologique de Glanum, Tours de la Rochelle, Palais du Tau, Château de Castelnau-Bretenoux, Monastère de Saorge, Château d’Azay-le-Rideau, Abbaye de Cluny, Château de Bussy-Rabutin, Maison de George Clemenceau, Château d’If, Fort Saint-André et Place forte de Mont-Dauphin). Voir la carte interactive des lieux couverts.

Dans la peau d’un «reporter», d’un «érudit», d’un «technophile» ou d’un «aventurier», les joueurs découvrent même des espaces méconnus ou habituellement fermés au public tels que la réserve lapidaire de la Basilique de Saint Denis ou la chambre de Voltaire au château de Maisons.

Vidéo d’introduction du jeu :

Des portails, appelés les «portes de légende» («Ostia fabulis», qui ont donné leur nom au jeu), permettent de se transporter dans un univers parallèle dans lequel le joueur rencontre et échange avec les personnalités mythiques qui ont habité les monuments.

Une aventure collaborative

ofabulis twitterTechniquement, le jeu mêle 2D et 3D. Les décors des monuments ont été réalisés à partir de photos avec un système de camera mapping. Dans ces espaces virtuels déambulent bien sûr les joueurs mais aussi leurs anciens habitants et les avatars numériques des véritables agents des monuments. L’interaction avec ces PNJ réel se fait grâce à des vidéos interactives.

S’il est possible de jouer en solo, le mode multi-joueurs, permet de rejoindre ou créer un groupe afin de progresser plus rapidement dans les différentes étapes de l’histoire. En effet, deux joueurs ne passeront pas nécessairement par les mêmes lieux et, selon la classe choisie, les joueurs accèdent à différents indices. Les «reporters» peuvent poser des questions supplémentaires, les «aventuriers» parviennent à ouvrir des portes bloquées, etc.

Un forum et une messagerie favorisent également les échanges et permettent d’obtenir de l’aide.

Au fil de leur progression, les joueurs gagnent des écus qui leur permettent d’améliorer leur avatar. Leurs choix au cours de l’aventure s’avèrent déterminants et influent sur le déroulement du jeu qui comporte plusieurs fins.

Origine et création

OFabulis est issu du jeu Les Mystères de la basilique, une initiative d’Edwige Lelièvre et Karleen Groupierre, chercheuses de Paris 8 créé en 2012. D’autres partenaires ont rejoint ensuite les deux chercheuses pour mettre en place OFabulis : le Centre  d’Histoire  Culturelle des  Sociétés  Contemporaines  (CHCSC), le  Laboratoire  de  recherche  de  l’Université  de  Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines  (UVSQ),  le  Centre  des monuments nationaux (CMN), qui fêtait cette année son centenaire, et la société Emissive.

La société Emissive, développeur du projet OFabulis, est une société spécialisée dans la réalisation d’expériences immersives et innovantes pour le grand public, dans les secteurs culturels et institutionnels. La société a notamment contribué aux projets de Dassault Systèmes Paris 3D, Leonard de Vinci et Giza Archives, dans lesquels on retrouve la reconstitution d’environnements patrimoniaux et historiques.

La version bêta de OFabulis a été lancée le 12 juin 2014 à l’occasion du festival Futur en Seine. Le jeu est disponible en téléchargement gratuit  pour Windows et Mac depuis le 18 septembre 2014.

Le jeu devrait également être proposé prochainement sur les supports mobiles. Une version béta est déjà proposée pour les terminaux Android.

Autre vidéo de présentation du projet

OFabulis sur facebook et twitter.

4 QUESTIONS A … Alexandra Dromard, ‎Chargée de projets multimédias, ‎Centre des Monuments Nationaux

Comment est née le projet oFabulis ?

Le projet est né à l’occasion du centenaire du Centre des monuments nationaux. Dans le cadre des manifestations et événements proposés à cette occasion, l’idée est venue de proposer un jeu vidéo en ligne à destination d’un public peu représenté parmi nos visiteurs, les 18-30 ans.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler avec une enseigante-chercheuse ?

Nous nous sommes adressés à Edwige Lelievre, enseignant-chercheur au laboratoire CHCSC de l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines car nous avions précédemment travaillé avec elle en 2011. Elle a réalisé sa thèse à l’université de Paris 8, sur le jeu « Les mystères de la Basilique – Ghost invaders », qui se déroulait en partie à la basilique de Saint Denis.

Le jeu a-t-il un prolongement présentiel ?

OFabulis est un jeu en ligne pour lequel il n’est pas nécessaire d’aller dans les monuments pour avancer. L’objectif du jeu pour le CMN est vraiment de  faire découvrir autrement le patrimoine culturel aux 18-30 ans.

Nous souhaitons plutôt attiser leur curiosité pour leur donner ensuite l’envie de passer la porte de nos monuments.

Etes vous satisfaits des premiers résultats en terme de nb de joueurs ?

Il est trop tôt encore pour parler des résultats du jeu, la version complète n’étant disponible que depuis 1 mois. Mais pour nous les premiers résultats sont encourageants.

SOURCES: OFabulis, CMN

Auteur: Carole Heulin

Date de première publication: 20/10/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Libérez paris 2014 : un dispositif numérique global qui invite à revivre la libération de Paris de 1944

 . Clunypedia, l’encyclopedie virtuelle qui fait revivre 1 200 sites clunisiens

Tablette visioguide et table tactile … Culturespaces offre un voyage numérique au cœur de la Nîmes romaine

La grotte du Font-de-Gaume et ses 200 figures animales peuvent désormais être explorées en 3D

Un robot-camera permet aux visiteurs à mobilité réduite d’explorer le château d’Oiron.

Laisser un commentaire