DOSSIER / Ouvertures ou réouvertures de musées et lieux de patrimoine dans le Monde, en 2018 (07/05/2018)

A Tokyo, Dundee en Ecosse, Dhahran en Arabie Saoudite, New York, Londres ou Le Caire, des lieux artistiques, historiques et culturels sont en cours de construction, aménagements ou rénovations. Ce dossier du CLIC France propose un panorama des ouvertures ou réouvertures de musées et lieux culturels dans le monde en 2018.

  • Le musée Teamlab à Tokyo (ouverture le 21/06/2018)
Le « Mori Building Digital Art Museum : teamLab Borderless » ouvrira ses portes le 21 juin 2018.

Promenade dans une rizière, plongée dans un océan de vagues, voyage dans un champs de fleurs virtuelles, marche en forêt au milieu des arbres, saut sur un tranpoline virtuel, transe au milieu d’une centaine de danseurs traditionnels en forme de silhouettes translucides  fleur virtuelle … au cours de sa déambulation, le visiteur est totalement immergé dans des installations en perpétuel changement.

Dans le nouveau Mori Building Digital Art Museum, organisé en cinq univers différents, les oeuvres réagissent au contact du spectateur et le suivent dans son parcours et dans ses mouvements. Une expérience immersive et interactive qui résulte de complexes algorithmes et programmations numériques.

« Nous avons créé un univers sans frontières composé de plusieurs oeuvres d’art qui se déplacent d’elles-mêmes, communiquent entre elles et se mélangent parfois avec les autres », explique à l’AFP Toshiyuki Inoko, co-fondateur de teamLab. « J’aimerais que cet espace soit un lieu où l’on puisse se rappeler que les frontières n’existent pas dans notre monde ».

8 ans après sa création, le collectif Teamlab franchit un nouveau cap en créant son propre musée, en partenariat avec le promoteur immobilier Mori Building, et avec le soutien de plusieurs groupes japonais, de Panasonic à Epson, qui apportent des équipements technologiques dernier cri.

Ce nouveau centre d’art numérique s’étend sur un vaste espace de 10.000 m², dans le quartier futuriste d’Odaiba, lieu de la baie de Tokyo, nouveau spot d’accueil des touristes.

Présentation vidéo du musée Teamlab de Tokyo:

Une cinquantaine d’oeuvres numériques sont proposées, produites et diffusées par 520 ordinateurs, 470 projecteurs et une armée de 500 artistes, programmateurs et techniciens. Les créations ne sont « ni des animations pré-enregistrées, ni des vidéos en boucle », mais sont réalisées en temps réel, en interaction avec les visiteurs.

« Le fait que l’univers artistique se transforme avec la présence du public  est très important pour nous. Je dois faire partie de l’oeuvre aussi bien que tous les autres visiteurs » explique Toshiyuki Inoko.

Le coût total du projet n’a pas été révélé.

Le « Mori Building Digital Art Museum : teamLab Borderless » ouvrira ses portes le 21 juin pour un prix d’entrée de 3.200 yens (24 euros). Il compte devenir une nouvelle destination touristique, dans la perspective des jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

(Lire article du CLIC France: Le collectif d’artistes numériques teamLab ouvrira son « musée » à Tokyo durant l’été 2018)

(SOURCES: Teamlab, Mori Building)

  • King Abdulaziz Center for World Culture, Dhahran, Arabie saoudite (ouverture durant l’été 2018)

Après dix ans de travaux, le King Abdulaziz Center for World Culture a annoncé son ouverture au public durant l’été 2018.

Situé dans la ville de Dhahran en Arabie Saoudite, l’établissement culturel comprendra des salles de concert et de cinéma, des salles d’exposition et un musée qui présentera des œuvres d’art moderne et contemporain saoudien et moyen-oriental.

Financé par la compagnie saoudienne d’hydrocarbures Saudi Aramco, le King Abdulaziz Center, dessiné par l’agence norvégienne d’architecture Snøhetta, aurait coûté près de 400 millions de dollars.

Le roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud l’a officiellement inauguré en décembre dernier, avant même la fin des travaux.

www.kingabdulazizcenter.com

(SOURCES: King Abdulaziz Center for World Culture, Saudi Aramco)

  • V&A Dundee, Dundee, Ecosse (ouverture le 15 septembre 2018)

Au nord d’Edimbourg, sur les berges du fleuve Tay, le Victoria & Albert Museum de Londres ouvrira son nouveau centre dédié au design en septembre 2018.

V & A Dundee, le premier musée de design d’Ecosse, ouvrira ses portes au public le samedi 15 septembre 2018.

Ce sera le seul musée V & A au monde en dehors de Londres: un centre international de design, un lieu d’inspiration, de découverte et d’apprentissage. Comme l’explique le V&A: « Les visiteurs de V & A Dundee feront l’expérience de l’histoire remarquable du design passé, présent et futur, et de la contribution essentielle du design à toutes nos vies ».

Conçu par l’architecte japonais de renommée internationale Kengo Kuma, V & A Dundee est au centre de la transformation pour 1 milliard de livres sterling du front de mer de Dundee, qui faisait autrefois partie des docks de la ville.

Le musée a également été imaginépar l’architecte japonais Kengo Kuma, et a coûté 45 millions de livres (51.2 millions d’euros).

Le nouveau musée présentera des galeries permanentes de conception écossaise, ainsi qu’un programme international ambitieux d’expositions changeantes présentant le meilleur du design du monde entier, de nouvelles commandes d’objets design, des installations de designers émergents et des projets créatifs développés dans le cadre de programme éducatif destiné à tous les publics.

Au cœur de V & A Dundee, les Scottish Design Galleries raconteront l’histoire du design exceptionnel et international de l’Écosse. Organisées en collaboration avec le V & A, ces galeries seront libres d’entrer et présenter environ 300 expositions tirées des collections remarquables du V & A, ainsi que des musées et des collections privées à travers l’Ecosse et le monde, couvrant l’architecture, la céramique, l’ingénierie, la mode , meubles, soins de santé, bijoux, textiles, conception de jeux vidéo et plus encore.

Le nouveau musée permet aux expositions les plus ambitieuses de V & A d’être partagées plus largement à travers le Royaume-Uni. L’exposition d’ouverture Ocean Liners: Speed ​​and Style, soutenu par la Loterie et des mécènes privés, explorera l’histoire et le design des croisières. L’exposition, conçue par le V & A et le Peabody Essex Museum à Salem, Massachusetts, est la première à explorer l’impact culturel et conceptuel du paquebot à l’échelle internationale. Elle réimaginera l’âge d’or des voyages océaniques et explorera tous les aspects de la conception des navires, de l’ingénierie, de l’architecture, des intérieurs remarquables et du mode de vie à bord.

« Le musée comprendra également des espaces éducatifs pour accueillir les visiteurs de tous les âges et de tous les horizons afin d’apprendre et de participer à la créativité du design; un studio accueillant une résidence de design où les designers partageront les travaux en cours avec les visiteurs; un auditorium polyvalent pour des conférences et des événements communautaires, et un restaurant avec des vues spectaculaires depuis sa terrasse ouverte sur la rivière Tay » explique le V&A.

V & A Dundee

V & A Dundee est établi en étroite collaboration avec le Victoria and Albert Museum de Londres, en s’appuyant sur ses collections, son expertise en conservation et ses expositions. Mais le nouveau musée sera géré de manière indépendante avec son propre directeur. En plus de présenter des expositions V & A en Écosse, il développera ses propres expositions.

V & A Dundee

V & A Dundee est le fruit d’un partenariat unique entre le V & A, le Conseil municipal de Dundee, l’Université de Dundee, l’Université Abertay et de Scottish Enterprise.

V & A Dundee est développé avec le soutien du gouvernement écossais, du Heritage Lottery Fund, du gouvernement britannique, de Creative Scotland et de nombreuses sociétés privées.

V & A Dundee

Seona Reid, présidente du comité du Heritage Lottery Fund Scotland, a déclaré: « L’ouverture de cet important nouveau musée du design est une étape majeure pour Dundee et pour l’Écosse. Le musée célèbrera la contribution notable que les Ecossais et les Ecossais ont apportée et continuent de faire au monde du design et, j’en suis sûr, ravira, éduquera et inspirera les visiteurs du monde entier. Grâce à la somme de 14,1 millions de livres sterling du Heritage Lottery Fund, qui a reçu le soutien de la Loterie nationale, cet édifice remarquable marquera également un nouveau chapitre de la régénération économique de Dundee. »

vandadundee.org

(SOURCES: V&A Dundee, presse)

  • Le Grand Musée égyptien, Le Caire, Egypte (octobre 2018)

Après 15 ans de chantier, le plus grand musée de l’histoire devrait ouvrir ses portes à l’automne 2018. Situé à quelques centaines de mètres des pyramides de Gizeh, le musée accueillera les trésors de l’Egypte antique. Il comptera plus de 100.000 pièces (dont la moitié seront exposées).

Le Grand musée égyptien (GEM), situé en périphérie du Caire, retracera une période allant de la préhistoire à la période gréco-romaine.

On y verra également une grande partie du trésor de 4.500 pièces de Toutankhamon, découvert en 1922 dans la vallée des Rois près de Louxor.

En janvier 2018, la statue de l’ancien roi égyptien Ramsès II a été transportée en grande pompe du dépôt du Grand Musée égyptien à son lieu d’exposition permanente au pied du grand escalier du nouveau musée du Caire. Âgée de 3 200 ans et mesurant 12 mètres de haut pour un poids de 83 tonnes, le colosse a été transporté par route sur un camion, spécialement conçu pour lui. Ramsès II a régné sur l‘Égypte entre 1.279 et 1.213 av. J.-C. et sa momie est l’une des principales pièces du musée national du Caire.

Reportage sur le transport de la statue de Ramsès II:

La statue accueillera les futurs visiteurs du musée qui doit ouvrir ses portes d’ici la fin de cette année, après de multiples retards.

« Ramsès II s‘élèvera dans l’atrium pour garder l’entrée du musée le plus grand au monde, comme il le faisait dans l’Antiquité au grand temple de Ptah à Memphis”, a expliqué le ministre des Antiquités, Khaled al-Anany, lors de la cérémonie de transfert. « Cela fait environ 11 ans que nous sommes en possession de la statue. Pendant ces années, nos collègues du centre de restauration se sont occupés de la statue.”

Le nouveau musée du Caire, conçu pour désengorger l’ancien musée national, inauguré en 1902 et désormais saturé. Le projet n’est achevé qu‘à 70% alors que le projet a été lancé il y a 16 ans et que son coût dépasse désormais le milliard d’euros. Il s‘étendra sur 47 hectares et contiendra quelque 24.000 m2 de surface d’exposition permanente.

Les autorités espèrent que ce musée permettra de stimuler la fréquentation touristique, un secteur important pour l‘économie égyptienne qui a beaucoup baissé ces dernières années en raison de l’insécurité.

(SOURCES: Grand musée égyptien (GEM), presse)

  • Fotografiska, New York et Londres, (octobre et novembre 2018)

L’institution suédoise de la photographie ouvrira en octobre et novembre 2018 -sous la forme de franchises- deux nouveaux lieux d’exposition dans l’Est londonien, à Whitechapel et dans le quartier Flatiron à Manhattan.

Les villes de Londres et New York ont été choisis pour accueillir deux nouveaux musées de photographie qui ouvriront leurs portes en 2018. Ces 2 « filiales » du musée Fotografiska  de Stockholm, en Suède, sensibiliseront les visiteurs à la photographie et intègreront des restaurants, des espaces éducatifs, des boutiques d’art et des espaces événementiels dans le cadre de son concept global.

. LONDRES. Dessiné par l’agence Fletcher Priest architects, le centre artistique Fotografiska London sera dirigé par ses fondateurs Jan et Per Broman.

Le nouveau lieu accueillant le musée est situé au cœur d’une zone très dynamique et très bien desservie par les transports publics. Un endroit idéal pour montrer toute la dynamique de l’art photographique suédois et mondial.

Fotografiska London deviendra la plus grande galerie de photographie dédiée à Londres, offrant jusqu’à sept expositions en même temps.

D’une superficie de 89 000 pieds carrés, il comprendra deux restaurants, un café et un bar.

« Whitechapel, qui est l’une des zones les plus dynamiques de Londres, sera un endroit parfait et un endroit merveilleux pour réaliser notre vision d’inspirer un monde plus conscient », explique Tommy Rönngren, président et investisseur principal de Fotografiska London.

. NEW YORK. Fotografiska New York ouvrira ses portes sur Park Avenue à l’automne 2018, au croisement de Madison Square Park et d’Union Square dans le quartier animé de Flatiron à Manhattan.

« Nous recherchons depuis longtemps le bon emplacement à New York et l’espace Park Avenue South est une excellente opportunité pour nous de commencer à changer le monde dans l’esprit de Fotografiska », explique Geoffrey Newman, actionnaire et chef de projet. de Fotografiska New York.

Fotografiska est un musée fondé à Stockholm en 2010, entièrement consacré à la photographie. Devenu l’un des musées les plus populaires du genre, Fotografiska s’exporte maintenant à l’international, en s’implantant à New York avant Londres.

(SOURCES: Fotografiska, presse)

Le collectif d’artistes numériques teamLab ouvrira son « musée » à Tokyo durant l’été 2018

DOSSIER / Ouvertures ou réouvertures de musées et lieux de patrimoine en France, de 2019 à 2023 

DOSSIER / Ouvertures ou réouvertures de musées et lieux de patrimoine en France, en 2018 

Laisser un commentaire

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France