Afin de rendre son parcours de visite plus interactif et ludique, les Abris de Laugerie Basse, site préhistorique de Dordogne classé au patrimoine mondial de l’Unesco, se sont dotées d’un dispositif immersif qui permet de plonger le spectateur dans des paysages préhistoriques grâce à la 3D et à la réalité augmentée à 360°.

grotte_jaillissement_1151x768_exp

© GMT éditions

Le site préhistorique de Laugerie-Basse, occupé entre -15 000 et -10 000 av. J-C, a servi de référence aux préhistoriens du monde entier. Gisement exceptionnel de par la quantité, la qualité et la diversité des oeuvres d’art et des objets qui y ont été découverts pendant des décennies, le site ne reçoit en moyenne que 15.000 visiteurs par an. La Sémitour Périgord, gestionnaire des lieux, a décidé de repenser le parcours de visite grâce à de nouveaux dispositifs numériques.

Dès l’entrée du parcours, le visiteur est invité à regarder un film d’une dizaine de minutes projeté en 3D sur un écran géant afin de replacer l’époque préhistorique dans son contexte. Ceci permet aux plus novices comme aux plus expérimentés de s’insérer dans la vie des hommes préhistoriques et d’appréhender l’environnement qu’ils s’apprêtent à pénétrer dans les minutes qui suivent la fin du visionnage. Le dispositif immersif 3D relief, pilotée par une tablette tactile et destinée à une salle de cinéma stéréoscopique, a été conçu par l’entreprise Art Graphique & Patrimoine.

Ce nouvel outil, conçu comme support technologique et visuel pour les médiateurs culturels du site, leur permettra de gérer la narration scientifique de façon interactive ainsi que de captiver l’auditoire, plongé dans l’environnement reconstitué de l’abri préhistorique pendant toute la durée de l’expérience. De même, l’application mettra en valeur les artefacts préhistoriques retrouvés à Laugerie Basse, intégrés sous forme de modèles 3D pour la manipulation en temps réel et l’observation de tout leur détail.

Le parcours peut ensuite être fait accompagné d’une tablette numérique – en supplément du billet d’entrée – qui permet de prendre connaissance des informations de manière ludique. Les visiteurs sont invités à chercher les objets découverts lors des fouilles et à découvrir in situ l’aspect du site il y a des milliers d’années sous forme de vues 360° en réalité augmentée.

© LACOSTE VINCENT / Ouest France

© LACOSTE VINCENT / Ouest France

De nombreuses interactions sont proposées par cette application conçue par GMT éditionsfouilles archéologiques virtuelles, quizz, découverte virtuelle d’objets sculptés, réalité augmentée qui permet d’avoir une vue du site à des époques différentes, vidéos…

« Notre volonté de départ était de démocratiser les nouveaux outils de médiation culturelle sur ce site qui est remarquable  à forte valeur scientifique mais qui nécessite un accompagnement pour un public moins averti. Nous avons investi 500 000 euros. Et notre objectif est de faire de lieu remarquable par sa richesse patrimoniale, un lieu incontournable. Notre souhait est de le rendre plus accessible, en particulier pour les familles avec enfants », explique André Barbé, le directeur de la Sémitour au site AQUI!.

La Sémitour Périgord ne compte pas en rester là, puisqu’une dizaine d’objets préhistoriques doivent être numérisés afin d’être, à terme, imprimés en 3D pour les visiteurs. Ces derniers repartiraient ainsi avec un fac-similé de l’artefact « découvert » grâce au guide numérique.

PHOTOS:Guide du Perigord, LACOSTE VINCENT / Ouest France, Sémitour

SOURCES: Sémitour Périgord, AQUI!

Sémitour Périgord, Art Graphique et Patrimoine et GMT éditions sont membre et membre associé du CLIC France

Date de première publication: 07/09/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le film « Le dernier passage » offre une exploration 3D exclusive et remarquable du coeur de la grotte Chauvet

[Visite CLIC] 3 nouveaux outils numériques viennent enrichir la médiation et faciliter la découverte de la collection du musée des arts décoratifs

Laure d’Andoque (Abbaye de Fontfroide): « Le taux de prise en main de la tablette visioguide est d’environ 20% du visitorat »

Le Minneapolis Institute of Art dévoile de nouvelles initiatives numériques pour personnaliser l’expérience du visiteur