Covid-19 / Tour de France des initiatives « déconfinement » des lieux de culture artistique, historique et scientifique (20/05/2020)

Aubusson, Isère, Chantilly, Poissy, Epinal, Puy-en-Velay, Paris, Montargis, Agen  …. dans toute la France, les « petits » musées et monuments espèrent rouvrir prochainement leurs portes et s’y préparent. Le CLIC France souhaite accompagner sa communauté en relayant les bonnes pratiques post-confinement des institutions culturelles françaises. 

Les institutions couvertes: Musées de l’Isère, Domaine de Chantilly, Cité internationale de la tapisserie, musée de l’Illusion – Paris, musée des Beaux-Arts d’Agen, musée Girodet – Montargis, musée Crozatier – Puy-en-Velay, musée de l’Image – Épinal, musée du jouet – Poissy, Institut Giacometti – Paris .

Ce Tour de France est progressivement enrichi par vos idées et suggestions: redaction@club-innovation-culture.fr.

Image carousel: façade du musée de l’Image d’Epinal

Carte des réouvertures des musées Français (Huffington Post France) :

Les petits musées sont autorisés à rouvrir à partir de lundi 11 mai, « car ils peuvent fonctionner plus facilement en respectant les règles sanitaires ». C’est ce qu’a annoncé, jeudi 7 mais 2020, le Premier ministre Edouard Philippe lors de la présentation de son plan de déconfinement. Les « grands » musées et monuments devront donc encore attendre de nombreux jours pour pouvoir accueillir à nouveau des visiteurs. Les « petits » musées vont pouvoir recommencer à accueillir du public, mais de manière très progressive. Ce lundi 11 mai et durant la semaine, une trentaine de musées français sur les plus de 1 000 répartis sur le territoire pourraient ouvrir, selon le JDD. Explications et mode d’emploi des réouvertures programmées. 

Reportage de France 2: 

  • Domaine de Chantilly / jeudi 21 mai 2020

A compter du jeudi 21 mai, le Château de Chantilly est autorisé à rouvrir ses portes, en respectant les règles sanitaires générales préconisées par l’Agence Nationale de Santé Publique, à savoir :
– le respect des gestes barrières et de la distanciation d’au moins 1 mètre.
– la capacité du Domaine à mettre en œuvre pour son personnel et ses visiteurs les mesures de
protection indispensables de prévention de la propagation du virus.
– l’affichage des informations sanitaires essentielles.
– le nettoyage quotidien des lieux.

Le Domaine a publié en ligne une charte complète.

« Cette charte a pour but d’informer et de permettre l’ouverture au public du Château (et dans un deuxième temps du Parc, des jardins et des Grandes Ecuries) dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 et d’apporter une protection optimale au visiteur mais aussi de l’ensemble des agents accueillant le
public, dans un souci partagé de sécurité » explique l‘institution.

Règles principales: 

– Le port du masque au sein du Château est indispensable.
– Privilégiez l’achat à l’avance de votre billet sur la billetterie en ligne du Domaine de Chantilly
(conditions de réservations et d’annulation flexibles) ou via le service des réservations
(reservations@domainedechantilly.com).
– Optez de préférence pour le paiement par carte bancaire et sans contact.
– La gestion des files d’attente sera appliquée en respectant les règles de distanciation
(marquage au sol – 1,5m) en billetterie avec une signalétique adaptée.
– Dans le château, le parcours de visite a été adapté pour réduire au maximum les interactions
physiques et un sens de circulation unique a été mis en place pour éviter les croisements entre
les visiteurs.
– Une jauge maximale de 350 personnes est fixée sur l’ensemble des salles du château (2000 m2)
– L’ouverture des espaces de restauration dépendra des mesures qui seront prises au niveau
national sur ce secteur.
– Des distributeurs de gel désinfectant seront installés à l’entrée du musée et une signalétique
encourageant les visiteurs à respecter les mesures d’hygiène en vigueur sera positionnée.
Plusieurs points d’eau (accès toilettes) seront accessibles tout au long du parcours de visite.
– Un nettoyage renforcé des espaces d’accueil, des boutiques, des sanitaires et des ateliers est
mis en place jusqu’à nouvel ordre.

Un accès restreint
A partir du 21 mai, seul le Château sera accessible. Le Parc et les Grandes Ecuries resteront
fermés jusqu’à nouvel ordre. Les spectacles équestres sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.
L’exposition Raphaël réouvrira également ses portes le jeudi 21 mai.

Un tarif spécial a été mis en place donnant accès uniquement au Château :
– Château seul – Plein tarif : 12€
– Château seul – Tarif réduit : 8€.

Les audioguides n’étant plus distribués, le Domaine propose une nouvelle application d’aide à la visite / audio-guide en ligne en partenariat avec Antenna International : Les chefs-d’oeuvre incontournables du musée Condé.

(Source: Domaine de Chantilly, 18/05/2020)

  • Cité internationale de la Tapisserie – Aubusson / mercredi 20 mai.

« L’institution met tout en oeuvre pour faire (re)découvrir les joyaux de sa collection dans le respect des nouvelles règles sanitaires afin d’assurer la sécurité et le confort des visiteurs, des occupants et du personnel » explique le musée sur son site web.

Du gel hydroalcoolique et des lingettes sont mis à disposition des visiteurs à chaque entrée, qui devront être munis de masques. Un marquage au sol a été installé pour faire respecter la distance de sécurité entre chaque visiteur. Des panneaux signalétiques rappelleront également le respect des gestes barrières.

Le personnel de la Cité sera quant à lui équipé de gel hydroalcoolique, de visières et de masques (lavables, jetables et FFP2). A l’accueil, le nombre d’agents sera limité à deux personnes.

En savoir plus

(Source: Cité internationale de la tapisserie, 18/05/2020)

  • Musées du Département de l’Isère / 18 mai 2020

Les musées départementaux de l’Isère ouvrent à nouveau leurs portes dès la semaine du 18 mai.

« Deux mois déjà que les musées du Département de l’Isère ont fermé leurs portes. Si le lien avec le public a été renforcé grâce au dispositif en ligne « La culture s’invite chez vous » (portails culture.isere, musees.isere et réseaux sociaux), c’est avec impatience que les équipes des musées s’apprêtent à accueillir à nouveau les visiteurs avec un protocole d’accueil respectant les mesures sanitaires fixées » explique le département.

Le Domaine de Vizille, la Maison Bergès à Villard-Bonnot, le musée de l’Ancien Évêché, le Musée dauphinois, le Musée archéologique Saint-Laurent, le musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère à Grenoble, le musée Hébert à La Tronche, le musée Arcabas en Chartreuse, le musée Hector-Berlioz à La Côte-Saint-André et le musée de Saint-Antoine l’Abbaye rouvrent leurs portes en même temps. Leur entrée est gratuite pour tous.

Les visiteurs sont ainsi invités à redécouvrir les parcours permanents, les expositions déjà en place et à profiter des parcs et jardins en pleine effervescence printanière !

 

Dessin coloriés de 4 visiteurs (hommes et femmes) © Nicolas Julo

Consignes principales:

. Seul le public individuel ou familial est accueilli (l’accueil des groupes est supprimé)

. L’attente des visiteurs à l’extérieur du bâtiment se fait en respectant les consignes de distanciation.

. Les agents d’accueil régulent la fréquentation du public dans les différents espaces des musées afin que les règles de distanciation physique puissent être respectées. Une signalétique spécifique (sens de circulation, espaces restreints…) est mise en place.

. Dans un premier temps, les visites guidées, ateliers, conférences, concerts…sont annulés. Ils pourront reprendre progressivement en fonction de l’évolution de la pandémie.

Mesures sanitaires susceptibles d’être revues suivant l’évolution des directives gouvernementales:

. Le port du masque est préconisé

. Du gel hydro alcoolique est mis à disposition à l’entrée des musées, son utilisation est obligatoire à la boutique.

. Des protections en plexiglas sont installées sur les banques d’accueil et un marquage au sol favorise la distanciation sociale.

. Aucun dispositif numérique d’aide à la visite (audioguide, tablettes) n’est mis à disposition. Les dispositifs numériques interactifs d’écoute ou de visualisation (écrans tactiles, casques d’écoute…) sont désactivés.

. Le paiement par CB et sans contact est privilégié dans les boutiques.

. Les règles sanitaires et de distanciation s’appliquent également dans les parcs et jardins.

. Le mobilier extérieur est modifié pour limiter les regroupements.

. Au Domaine de Vizille, une promenade dynamique est préconisée et les pique-niques ne sont pas autorisés.

La Charte du visiteur est disponible sur une page dédiée du site web musee.isere.fr

(Source: département de l’Isère, 7/05/2020)

  • Institut Giacometti – Paris / 15 mai 2020 

« Conformément à l’autorisation du Gouvernement qui autorise les petits musées à reprendre leurs activités à compter du 11 mai, l’Institut Giacometti rouvre ses portes dès le 15 mai 2020.

Par cette réouverture, l’équipe de la Fondation Giacometti souhaite solidairement réaffirmer le rôle de l’art dans la société et dans nos vies individuelles, particulièrement dans ces moments difficiles ».Voici le message mail envoyé ce lundi matin, par l’Institut et la Fondation Giacometti, à sa communauté.

« Au sortir de la guerre, Giacometti a créé son œuvre la plus iconique, L’Homme qui marche. Le symbole est d’autant plus fort aujourd’hui, et il nous guide vers l’avenir. Un avenir où nous pensons, et espérons, que la culture aura une large part dans le processus de rétablissement de notre vie sociale », rappelle Catherine Grenier, directrice de la Fondation Giacometti et présidente de l’Institut Giacometti.

Une nouvelle charte des visiteurs

« La réouverture de l’Institut Giacometti sera réalisée dans le strict respect des conditions de sécurisation du public et du personnel, rendu indispensable par la crise sanitaire ».

Elle s’accompagne donc d’une nouvelle charte des visiteurs, par laquelle chacun s’engage ainsi à :
– venir équipé de son propre masque et le porter tout au long de la visite
– se désinfecter les mains en entrant dans l’Institut
– respecter une distance physique d’1m50 minimum
– ne rien toucher
– éternuer ou tousser dans son coude
– respecter les consignes données par le personnel
– renoncer à sa visite en cas de fièvre ou d’autres symptômes du Covid-19.

Dix personnes au maximum seront accueillies toutes les 20 minutes, et réparties dans l’espace. Les visites seront, dans un premier temps, limitées du jeudi au dimanche de 11h à 17h.

Les visites seront exclusivement sur réservation, sur le site internet de la Fondation Giacometti. La réservation obligatoire concernera aussi les visiteurs bénéficiant de la gratuité.

Jusqu’à la fin de l’exposition en cours, le régime de gratuité habituel (minima sociaux, handicap, Icom) sera élargi aux jeunes : moins de 18 ans et étudiants. Pour le premier week-end de réouverture, les 15, 16 et 17 mai 2020, la gratuité sera proposée aux habitants du 14è arrondissement, afin de rétablir les liens de voisinage tissés depuis son ouverture par l’Institut Giacometti.

L’Institut Giacometti rouvre ses portes dès le 15 mai 2020 avec l’exposition « À la recherche des œuvres disparues », qui sera prolongée jusqu’au 21 juin. Cette exposition est une enquête sur les traces des sculptures perdues d’Alberto Giacometti de 1920 à 1935.

(Source: Institut Giacometti, France Infos)

  • Musée Girodet – Montargis / 13 mai 2020

Le président de l’Agglomération de Montargis, Frank Supplisson, a annoncé que le musée Girodet, fermé depuis le 16 mars, date du début du confinement en France, a rouvert le 13 mai.

« La culture, une bonne idée pour commencer le déconfinement » explique ainsi Frank Supplisson sur sa page facebook.

Le musée a été totalement rénové en 2018, après les dégâts dus aux inondations de 2016, et avait rouvert ses portes début 2019.

L’établissement et la ville ont élaboré un scenario de réouverture, qui a été soumis au préfet et à la direction régionale des affaires culturelles, qui doivent le valider, en fonction des mesures sanitaires proposées.

« C’est vrai que pour nous cela semble assez facile, il n’y a pas des flux de centaines de milliers de visiteurs, comme au Louvre, on va pouvoir rouvrir assez vite » explique Hervé Mauplot, le directeur des affaires culturelles de l’agglomération montargoise« Distribuer du gel hydro-alcoolique à l’entrée ce sera facile à mettre en place. « Il est possible aussi qu’on impose le port du masque, a priori on en a le droit. On veillera à ce que les gens ne soient pas les uns sur les autres dans les salles, mais ça comme on a du personnel pour les surveiller, ce sera possible aussi ».

Hervé Mauplot précise que le 11 mai étant un lundi, et que le musée Girodet est fermé ce jour-là, il devrait rouvrir plutôt le 13 mai, au mieux, « peut-être le 14, ou le week-end ».

(Source: Musée Girodet, agglomération de Montargis, France Bleu, France 3)

  • Musée du jouet de Poissy / 13 mai 2020

Au Musée du Jouet de Poissy dans les Yvelines, le protocole sanitaire sera strict pour assurer les meilleures conditions de visite. Le site rouvrira le mercredi 13 mai avec la fermeture de certains endroits.

« On est obligé de condamner les espaces jeux, là où les enfants manipulent des costumes, des cartes ou encore des jouets« , explique Hélène Meyer-Roudet, directrice des musées de la ville de Poissy.

Rouvert en mai 2019 après des travaux de rénovation, le musée du jouet présente plus de 600 objets d’une autre époque : jeux anciens, poupées de porcelaine, dînettes, bateaux et voitures à pédales, peluches et marionnettes ou encore lanternes magiques.

(Source: musée du jouet de Poissy)

  • Le musée Crozatier – Puy-en-Velay / 13 mai 2020

La Haute-Loire étant en vert sur la carte du déconfinement, le musée Crozatier du Puy-en-Velay devrait rouvrir le mercredi 13 mai 2020, en pouvant accueillir jusqu’à 300 personnes. 

Photo d'illustration / DR Maxime Pitavy / Archive Zoomdici

Installé sur plus de 2 800 m² d’expositions, le musée Crozatier du Puy-en-Velay dispose de l’espace nécessaire pour que les visiteurs ne soient pas trop proches les uns des autres.

« Le musée étant très spacieux », relève la conservatrice du patrimoine et Directrice du musée Maud Leyoudec« on estime qu’il faudrait plus de 300 personnes en même temps pour ne pas respecter le périmètre de 4 m² entre chaque personne. Notre protocole sanitaire qui a déjà été établi, et qui nécessitera d’être validé par les autorités préfectorales, ce qui ne devrait pas constituer d’obstacle si la Haute-Loire est en zone verte ».

Une vingtaine de personnes devrait s’affairer dès le lundi 11 mai 2020, afin de terminer les installations de plexiglass notamment, ainsi que le déménagement des modules pédagogiques, pour une ouverture en bonne et due forme mercredi.

Les visiteurs devront suivre un parcours indiqué dès l’entrée et ne pourront plus bénéficier des « modules de médiation, c’est à dire tout ce qui est tactile et que l’on peut manipuler dans le musée, tels que les outils interactifs et autres écouteurs ».

L’équipe du musée (qui sera équipée de masques) sera renforcée avec un personnel supplémentaire chargé notamment de désinfecter les rampes, les poignets, les sanitaires, etc.

Du fait de la longue période de confinement, l’exposition sur les serpents, prévue cet été, est reporté à l’été 2021, « avec quelque chose qui sera encore plus ambitieux », annonce Maud Leyoudec. Pour compenser ce report, l’exposition sur le cinéma et ses origines, qui devait s’interrompre le 18 mai, est prolongée jusqu’au 31 octobre 2020.

Le musée sera ouvert tous les jours sauf le mardi, de 11h à 18h, comme auparavant, mais les visites guidées et autres ateliers sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

(Source: musée, Zoomdici)

  • Musée de l’Image – Épinal / 12 mai 2020

Après deux mois de fermeture, le Musée de l’Image d’Épinal fait partie des lieux autorisés à recevoir de nouveau du public, dans le respect de règles de sécurité et de mesures d’hygiène toujours en vigueur.

Le musée a du mettre en place toutes les mesures de sécurité et d’hygiène nécessaires pour l’accueil du public et la sécurité de ses collaborateurs.

Le musée de l’Image ouvre de nouveau ses portes à partir du mardi 12 mai à 9 h 30. mais avec des restrictions.

« Nous sommes contraints d’annuler jusqu’à nouvel ordre l’accueil des groupes enfants et adultes de 10 personnes et les visites commentées et ateliers pédagogiques », explique à Vosges Matin Christelle Rochette, la directrice.

Les visiteurs seront invités à respecter des jauges définies pour chacune des salles. Par ailleurs, les bornes d’accueil, les livrets de visite, les casques audio seront régulièrement désinfectés et du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l’accueil.

Du côté des événements culturels, la fête de l’Estampe (prévue le 30 mai) est annulée tandis que la Nuit européenne des musées est reportée au samedi 14 novembre.

L’exposition « Loup ! Qui es-tu ? » est prolongée jusqu’au 20 septembre (au lieu du 30 mai) 2020. L’exposition « Suivez-moi jeune homme » sur les images de mode et la presse féminine (1850-1939) prendra le relais du 17 octobre 2020 au 3 janvier 2021.

Instructions en ligne

(Sources: Vosges Matin)

  • Musée des Beaux-Arts d’Agen /  11 mai 2020

À partir du lundi 11 mai, l’accès au musée des Beaux-Arts d’Agen est à nouveau autorisé mais de manière très réglementé. Adrien Enfedaque, directeur, annonce sur France Infos la première mesure forte : « Nous demandons aux visiteurs de se munir d’un masque pour pouvoir accéder au musée. »

Reportage de Sud Ouest (11/05/2020):

En outre, le musée proposera du gel hydroalcoolique à l’entrée et ne mettra pas à disposition de ses visiteurs le matériel d’aide à la visite, des tablettes numériques « trop compliquées à désinfecter ».

La jauge a évidemment été revue à la baisse. « Nous avons établi une jauge de 30 visiteurs par heure, précise Adrien Endedaque, et nous allons également faire attention à ce que les groupes de visiteurs n’excèdent pas 10 personnes dans chaque salle. »

Image may contain: 1 person, outdoor

Le musée accueillera donc 30 visiteurs par heure contre un maximum de 100 habituellement. Une jauge très réduite parle fait qu’Il est impossible de mettre en place un sens de circulation dans le lieu, monument historique qui réunit quatre hôtels particuliers allant de la Renaissance au XVIIIe siècle.

De toute manière, le directeur du musée des Beaux-Arts d’Agen avertit: « Nous ne nous attendons pas à un afflux massif de visiteurs ces prochaines semaines, c’est avant tout une ouverture symbolique destinée aux locaux qui ont besoin de se réapproprier leur lieu culturel. »

(Source: musée des Beaux-Arts d’Agen)

  • Musée de l’Illusion – Paris / 11 mai 2020
Dès les déclarations gouvernementales, le Musée de l’Illusion de paris a annoncé sa réouverture et dévoilé les conditions sanitaires dans lesquels il accueillera de nouveau son public.

« Nous sommes ravis que la vie culturelle puisse repartir, de pouvoir ouvrir de nouveau et recevoir les visiteurs. toutes les conditions seront respectées afin que les visiteurs soient rassurés à l’idée de venir entre amis ou en famille »
explique Steven Carnel, co-fondateur du Musée de l’Illusion

Inauguré le 20 décembre 2019, le Musée de l’Illusion a été contraint de fermer moins de trois mois après son ouverture. Il proposait alors de « découvrir l’envers du décor et le fonctionnement des illusions d’optique à travers des expériences interactives ». Le 11 mai 2020, le musée relève le défi d’accueillir son public dans le respect des conditions sanitaires.

Dans un communiqué publié le 29 avril 2020, le Musée de l’Illusion annonce qu’au moment de sa réouverture du gel hydroalcoolique sera mis à disposition à l’entrée et à l’intérieur du musée, qu’un nettoyage permanent de l’exposition sera effectué et qu’un process de sécurisation sanitaire du staff sera mis en place.

Une vitre de protection en plexiglas sera également placé en caisse tandis qu’un marquage au sol permettra d’inciter les visiteurs au respect de la distanciation sociale« Avant, le parcours était totalement libre. Désormais, les visiteurs vont être guidés avec un sens de visite », explique Steven Carnel.

Reportage de BFM TV:

Le lieu a également pris la décision de condamner certaines oeuvres, notamment celles interactives que les visiteurs avaient la possibilité de toucher.

Afin de gérer l’affluence, le nombre de réservations en ligne sera limité. Le plus grand défi pour ce petit musée est de réguler le flux de visiteurs dans son espace de 450 mètres carrés. Pour cela, la direction a prévu des créneaux horaires précis lors de la réservation, afin de ne pas accepter plus de 70 personnes par heures.

En outre, le musée annonce également qu’une partie des bénéfices réalisés sera reversée à l’organisation #protegetonsoignant.

Le Musée de l’Illusion a dû refermer ses portes le jour de sa réouverture, en l’absence d’autorisation de la Préfecture.

(Sources: musée de l’Illusion, presse)

SOURCES: musées, presse

PHOTOS: musées 

Date de première publication: 12/05/2020

Covid-19 / 11 mai 2020: quelques « petits musées » rouvrent en attendant un « déconfinement » global des lieux culturels français

Les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique devrait rouvrir le 19 mai 2020, avec des précautions sanitaires étendues aux musées belges

Covid-19 / Quand les musées du Monde rouvrent leurs portes ! (05/05/2020)

Consultation #museeapres: le CLIC France donne la parole aux membres de sa communauté !

Covid-19 / Tour de France des initiatives musées & monuments dans un contexte de confinement (07/05/2020)

Covid-19 / Le mémorial de Verdun met en ligne une nouvelle visite virtuelle, en partie payante

[Opinion] Philippe Moreau (Tactile Studio): « Musées post-Covid : quelles conditions pour que le public revienne ? »

.  »

. « Déconfinement: la carte des musées ouverts à partir du 11 mai » (Huff Post, 11/05/2020)

« Déconfinement : le calendrier de réouverture des musées parisiens » (France Bleu, 10/05/2020)

« Déconfinement : seule une trentaine de « petits » musées vont rouvrir cette semaine » (JDD, 11/05/2020)

« Déconfinement : découvrez le calendrier de la réouverture des musées en France » (France Inter, 09/05/2020)

« Déconfinement : le musée des Beaux-Arts d’Agen s’adapte pour accueillir des visiteurs » (France Infos, 11/05/2020)

« Déconfinement des musées – prévoir la reprise d’activité et le retour des publics » (culture.gouv.fr, 9/05/2020)

« Le musée de l’illusion ou du jouet : ces « petits » lieux de culture qui préparent leur réouverture en toute sécurité » (France Infos, 10/05/2020)

« À Paris, le musée de l’illusion se prépare pour une réouverture le 11 mai 2020 » (sortir à Paris, 01/05/2020)

« Musée Louvre-Lens : « Nous allons proposer le 2 juin » pour une réouverture, annonce sa directrice » (France Infos, 05/05/2020)

« Paris: comment le musée de l’Illusion se prépare à rouvrir ses portes » (BFM, 30/04/2020)

« Rouvrir le 11 mai, une mission quasi impossible pour les petits musées » (Europe 1, 05/05/2020)

« Coronavirus : une réouverture des musées sous multiples conditions » (France 2, 07/05/2020)

« Déconfinement du 11 mai : librairies, musées, théâtres, salles de concert… Les réouvertures à la loupe » (Télérama, 07/05/2020)

« Christophe Girard : “Comment nous allons rouvrir les lieux culturels à Paris” (Télérama, 04/05/2020)

« Déconfinement : à Lyon, le musée Cinéma et Miniature s’active en vue d’une réouverture le 11 mai »  (France 3, 01/05/2020)

Laisser un commentaire