Un troisième musée américain accepte le Bitcoin comme outil de paiement pour sa billetterie

Le Great Lakes Science Center, musée et établissement d’enseignement situé au centre-ville de Cleveland, dans l’Ohio, commence à accepter le bitcoin comme mode de paiement à partir du 13 novembre 2018. C’est la 3ème institution muséale américaine à faire ce choix après le Museum of the Coastal Bend au Texas et le Museum of History en Floride.

Kirsten Ellenbogen, PDG du Great Lakes Science Center greatscience.com/, a déclaré que l’institution avait décidé d’accepter la cryptographie numérique pour faciliter la croissance de l’écosystème local de la blockchain et de la crypto.

« Il y a beaucoup d’enthousiasme autour de la conférence. Accepter les bitcoins ne représente qu’une petite partie de la dynamique de développement d’un écosystème blockchain à Cleveland », a déclaré Kirsten Ellenbogen.

Great Lakes Science Center, Cleveland, Ohio

Le troisième musée américain acceptant le Bitcoin

Le Museum of the Coastal Bend au Texas et le Museum of History en Floride acceptent déjà le Bitcoin depuis plusieurs années. Le Great Lakes Science Center est donc officiellement le troisième musée des États-Unis à accepter les cryptomonnaies comme moyen de paiement.

En 2013, le Museum of the Bend Coastal Bend a intégré Bitcoin.

À l’époque, un porte-parole du musée avait déclaré: « Je dois admettre que je suis sceptique quant au fait que quiconque utilisera le BTC pour visiter le muser. Mais ça ne nous coûte rien d’essayer, et c’est plutôt cool de dire que nous sommes les premiers. En outre, l’admission est payante ,mais le montant est libre, au cas où quelqu’un se demanderait combien de BTC durement acquis il aurait besoin de dépenser ici. »

Cinq ans plus tard, le Bitcoin est devenu une réserve de valeur majeure de plus de 110 milliards de dollars, en partie reconnue par les grandes institutions comme Nasdaq et la Bourse de New York.

Bitcoin élément d’innovation

Selon Kirsten Ellenbogen, les visiteurs peuvent acheter des billets d’entrée en utilisant des cryptomonnaies et se rendre ainsi au centre d’accueil de Glenn, l’administration nationale de l’aéronautique et de l’espace (NASA).

L’intégration du Bitcoin est la deuxième initiative majeure de l’institution après le lancement d’une nouvelle application mobile qui utilise la réalité augmentée et virtuelle pour permettre aux visiteurs de mieux vivre, étudier et évaluer le travail mené par la NASA.

L’utilisation et donc l’intégration des principales cryptomonnaies telles que Bitcoin est devenue une nouvelle tendance sur le marché mondial.

La base croissante d’utilisateurs internationaux du Bitcoin, ainsi que le nombre de plus en plus important de millenials (génération Y) utilisant la cryptomonnaie suffiront-ils à convaincre d’autres musées, et les plus grands, à entrer sur ce nouveau marché ?

SOURCES: vatefairedecrypter.com, ccn.com

Date de première publication: 13/11/2018

Photo: coincentral.com

.

Le Mak de Vienne devient le premier musée à utiliser bitcoin pour l’acquisition d’une oeuvre d’art

Le musée Saint-Pétersbourg de Floride accepte maintenant les paiements et dons en Bitcoin

Laisser un commentaire