Universal Museum of Art (UMA) offre une seconde exposition virtuelle consacrée aux plus grands chefs-d’œuvre du Street Art

Pour sa seconde exposition en réalité virtuelle, Universal Museum of Art – UMA a proposé à Yannick Boesso, directeur de Urban Art Fair, de rassembler dans une galerie numérique une sélection des plus grands chefs-d’œuvre du Street Art. « A Walk Into Street Art » est disponible depuis le 3 avril 2018.

Depuis le 3 avril 2018, le visiteur peut découvrir l’exposition « a walk into Street Art » en ligne (sur un pc ou sur des lunettes immersives) et ainsi arpenter une ville rêvée et bâtie pour l’occasion. Les murs iconiques de Banksy, JR, Obey, Jef Aérosol, Ernest Pignon Ernest se dressent aux côtés des graffs pionniers du street art et les trains historiques du New York des années 80.

Comme l’explique la nouvelle plateforme de visite virtuelle artistique: « Tandis que les oeuvres demeurent souvent attachées à leurs lieux de création, UMA propose de les faire voyager au-delà des contraintes du réel ».

L’exposition « A Walk Into Street Art » offre ainsi l’occasion de « découvrir une sélection emblématique d’un mouvement artistique majeur de notre époque, dans un environnement inédit ».

Le Street Art est bercé par une quête perpétuelle de légitimité auprès des musées comme des pionniers du
graffiti. L’exposition en réalité virtuelle sur UMA permet de répondre à cette double aspiration en offrant aux œuvres un espace muséal, sans rompre avec l’identité urbaine.

Par sa diversité, sa popularité et son ancrage dans le présent, le Street Art est un prisme de réflexion accessible à tous. Un axe fort pour UMA, Universal Museum of Art, le premier musée en réalité virtuelle accessible à tous, partout, tout le temps, gratuitement.

SUBWAY ART par Henry Chalfant

Au sein de l’exposition « Walk Into Street Art », un chapitre dédié au Subway Art trouve sa place. Grâce aux photographies de Henry Chalfant, les vieux trains R38 new-yorkais reprennent vie sous la peinture de pionniers du graffiti comme Futura 2000, Blade, Seen, Crash ou Lee.

Ces trains, peints illégalement au début des années 80, ont été depuis repeints, détruits ou remplacés. C’est seulement grâce aux précieux clichés d’Henry Chalfant, photographe et compagnon de route de ces artistes, que nous conservons leur mémoire.

UMA a créé une gare où des trains, mis côte à côte, forment un musée à ciel ouvert depuis longtemps disparu. Un musée unique, que seule la réalité virtuelle permet de retrouver.

L’exposition « A Walk Into Street Art » est lancée à l’occasion du salon Urban Art Fair, dont UMA est partenaire en 2018. (stand E8 du 12 au 15 avril 2018 )

6 mois après le lancement de sa plateforme (Lire l’article du CLIC France: ), UMA l’enrichit avec un graphisme encore plus élaboré, une navigation plus fluide et une offre de produits dérivés vendus, en relation avec les oeuvres exposées. C’est d’ailleurs sur le e-commerce que repose le financement de cet outil aujourd’hui gratuit pour les internautes et mobinautes.

THE IMPOSSIBLE MUSEUM, ARCHITECTURE PRIZE: 2 gagnants choisis

UMA a annoncé les deux vainqueurs de son concours international d’architecture lancé le 5 février 2018 : Jean-Marc Forest (France) et l’équipe Orlovsky (Russie).

UMA a reçu près d’une centaine de candidatures provenant de 37 pays. Après délibération, le jury a décidé de garder deux lauréats représentatifs de différents axes d’imagination :
– l’axe monumental, contemporain, et épuré ;
– l’axe surréaliste, fantastique, et improbable.

Ces deux bâtiments seront modélisés en réalité virtuelle par l’équipe UMA et les lauréats. Ils formeront l’extérieur du Universal Museum of Art. Ils accueilleront toutes les expositions réalisées par UMA en collaboration avec des spécialistes et des institutions.

Les deux dessins répondent aux critères du concours, à savoir :
– Identité propre et originale
– Affranchissement des contraintes de la réalité
– Fidélité à l’usage muséal et infidélité à ses contraintes architecturales

La mise en ligne des dessins après modélisation en 3D est prévue pour l’été 2018.

L’appel à candidatures :
Le dossier de presse UMA

SOURCE: UMA

Date de première publication: 03/04/2018

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

.Avec sa Gallery 10, en Réalité Augmentée utilisant Tango, le National Museum de Singapour propose une visite virtuelle et historique

Art Graphique & Patrimoine expose une sélection d’œuvres numérisées dans son prototype de Musée Virtuel

.Une université de Cleveland et Boulevard Arts publient une application HoloLens de visite virtuelle de la Galerie Courtauld de Londres et du British Museum

.En mai 2017, le British Museum lance sa première visite virtuelle de salles avec Oculus

.La ville de Rome offre désormais une visite virtuelle du Palais de Néron

.Avec le MACM 4D, la visite virtuelle du Musée d’Art classique de Mougins devient accessible à tous les publics

Laisser un commentaire