Une nouvelle application mobile multi-supports pour l’Opéra de Paris

Quelques mois après le lancement de son application magazine « En scène » et « Saison 2012/2013 », l’Opéra de Paris lance une troisième application mobile d’information disponible sur iPhone, iPad, smartphone et tablettes Android et smartphone Windows. 

Comme l’explique l’Opéra de Paris, « ces applications sont tout à fait distinctes. L’objectif de cette nouvelle application est multiple: permettre l’accès au plus grand nombre (selon la nature des équipements) aux actualités de l’Opéra, diffuser largement des contenus culturels à valeur ajoutée sur les supports mobiles (application du Journal En Scène! à chaque parution, et avec consultation d’archives), enrichis de contenus multimedia (vidéos), fidéliser le public amateur d’opéra et de ballet et élargir ce public grâce à ces nouveaux media et profiter des innovations technologiques pour offrir des services enrichis (application brochure de saison qui se déclinera chaque année)« 

La nouvelle application Smartphone de l’Opéra national de Paris est disponible gratuitement sur iPhone et iPad, sur mobiles Android et sur Windows Phone, dans un « graphisme et une ergonomie entièrement revus, enrichie de nouvelle fonctionnalités ». Une vidéo de démonstration présente l’application en image et en musique.

  

Autres applications de l’Opéra de Paris

« En scène ! Le journal de l’Opéra national de Paris » est consultable sur tablette, dans une version enrichie de contenus multimédia régulièrement mise à jour. La brochure de la « Saison 2012-2013 de l’Opéra » est également disponible dans une version tablette, plus interactive, qui permet d’être informés de l’ouverture des réservations pour chaque spectacle.

. « Opéra de Paris saison 2012/13 » sur tablette android et iPad  video de démonstration (avril 2012)

. « En scène » sur tablette android et iPad

Nouveautés internet

L’automne 2012 de l’Opéra de Paris est également marqué par d’autres nouveautés web.

. Journal historique de l’Opéra 

Quelle œuvre a été représentée à l’Opéra de Paris le 26 mars 1832 ? Y avait-il déjà une représentation gratuite le 14 juillet 1900 ? Quelles sont les recettes des représentations de Boris Godounov par la troupe de Serge Diaghilev en mai-juin 1908 ? Comment l’Opéra a-t-il vécu les événements de mai 1968 ? Toutes ces informations se trouvent dans le « Journal de l’Opéra » qui est conservé à la Bibliothèque-musée de l’Opéra et qui vient d’être numérisé et mis en ligne par la Bibliothèque nationale de France dans la bibliothèque numérique Gallica. Ce journal, reconstitué a posteriori de 1671 à 1860 et patiemment tenu ensuite par les différents archivistes et bibliothécaires de l’Opéra jusqu’au 14 juillet 1981, constitue donc un témoignage admirable de la vie de l’Opéra de Paris pendant plus de trois siècles. Il permet non seulement de connaître au jour le jour la programmation de l’Opéra, mais donne aussi le quantième des représentations, les recettes des spectacles (pour la période 1756-1911) et fait état des grands évènements qui ont marqué la vie du théâtre comme l’assassinat du duc de Berry le 13 février 1820, la soirée de gala en l’honneur de la reine Victoria le 21 août 1855, les grèves de 1920, les débuts à l’Opéra de Mary Garden dans Thaïs le 11 mai 1908, la fermeture du Palais Garnier d’octobre-novembre 1969, l’entrée en fonctions de Rolf Liebermann comme « administrateur de l’Opéra » le 1er janvier 1973…

La mise en ligne de ce journal est la première pierre d’un vaste chantier – entrepris par la Bibliothèque nationale de France – de numérisation des archives administratives de l’Opéra et de l’Opéra-Comique conservées à la Bibliothèque-musée de l’Opéra.

Le Journal de l’Opéra est accessible sur Gallica.

Article sur le blog Gallica

. Un mini-site pour deux spectacles

A l’occasion du spectacle Gillot/Cunningham par le Ballet de l’Opéra, à l’affiche du Palais Garnier du 31 octobre au 10 novembre, l’Opera de paris a conçu un mini-Site consacré à la reprise « d’Un jour ou deux » de Merce Cunningham et à la création de « Sous apparence » de Marie-Agnès Gillot. Ce site évènementiel propose notamment de nombreux entretiens vidéos, des images d’archive, les maquettes des costumes et des articles sur le spectacle.

Selon l’Opéra de Paris, « tous ces projets seront complétés en 2013 par une application dédiée à la publication annuelle du Service pédagogique « Dix mois d’école et d’Opéra » (en partenariat avec l’Education nationale), programme d’accès à la culture en direction des établissements scolaires des académies de Paris, Créteil et Versailles. Le développement des projets multimedia sur supports mobiles se poursuit parallèlement à l’enrichissement du site internet de l’Opéra national de Paris, à la création de chaînes vidéo (l’Opéra national de Paris sur Dailymotion), à la présence accrue sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter), à l’enrichissement de la base de données en ligne MemOpera. »

SUR LE SITE DU CLIC FRANCE:

L’opéra explore de nouveaux champs numériques (Oct 2010)

Laisser un commentaire