Le Van Gogh Museum lance à Pékin la tournée mondiale de son expo immersive itinérante « Rencontrer Vincent Van Gogh »

Le 15 juin 2016, la tournée chinoise et mondiale de l’exposition « Meet Vincent van Gogh» a été lancée à Pékin. Cette expérience immersive invite les visiteurs à voyager à travers la vie fascinante de Vincent Van Gogh. Un périple associant mapping, photo et vidéo basé sur la collection et l’expertise du musée Van Gogh d’Amsterdam.

van gogh museum expo chine 4

Axel Rüger, Directeur du Musée Van Gogh explique l’origine et les objectifs de cette exposition itinérante: « Avec Rencontrer Vincent van Gogh, nous poursuivons notre mission de rendre la vie de Van Gogh et de ses contemporains, ainsi que l’art de son temps, accessible à des millions de personnes partout dans le monde. Ce nouveau concept permet au musée Van Gogh d’offrir la même expérience Van Gogh simultanément à plusieurs endroits de la planète. L’artiste est très populaire en Chine, et voilà pourquoi nous avons décidé que la Chine devait accueillir la première mondiale de cette nouvelle expérience ».

Axel Rüger (directeur du Musée Van Gogh) lors du lancement mondial de l'expérience "Rencontrer Vincent van Gogh" à Pékin. Photo: (c) Étienne Oliveau
Axel Rüger (directeur du Musée Van Gogh) lors du lancement mondial de l’expérience « Rencontrer Vincent van Gogh » à Pékin. Photo: (c) Étienne Oliveau

Signe de l’importance stratégique de l’Empire du milieu pour le musée et ce projet, deux « exemplaires »de l’exposition Rencontrer Vincent van Gogh circuleront en Chine durant les cinq prochaines années. L’expérience fait ses débuts à Pékin, où elle restera jusqu’au 16 Septembre 2016. A la mi-Août, le deuxième « set » ouvrira à Macao et à la mi-Novembre 2016, le premier s’installera à Shanghai.

van gogh museum expo chine 7

Découvrir Van Gogh par l’immersion dans ses chefs d’oeuvres

Les visiteurs de Rencontrer Vincent Van Gogh sont invités à voyager à travers la vie fascinante de Van Gogh, guidé par des projections grandeur nature ou taille géante des œuvres, des photographies et des extraits de films, des reproductions détaillées, interactives et des applications multimédias, des animations des reconstitutions 3D de paysages et de scènes des tableaux, des animations audiovisuelles et de nombreuses citations tirées des plus de 800 lettres envoyées et reçues par Vincent.

Le parcours redonne vie à de nombreux personnages: Vincent van Gogh lui-même, son frère Theo, sa belle-soeur Jo Bonger, sa mère, et d’autres acteurs clés de l’histoire et de la carrière de l’artiste. Entouré par des reconstitutions réalistes de paysages ou lieux emblématiques inspirés par les chefs d’oeuvres, et notamment le café parisien Le Tambourin, l’institution de Saint-Remy dans laquelle Van Gogh a été admis pour une période de temps, et la Maison Jaune d’Arles. Autant de lieux clés dans la vie de Vincent dans lesquels les visiteurs sont transportés et immergés.

van gogh museum expo chine 6

Le musée a porté une attention particulière à la qualité des reproductions des oeuvres et au respect des détails dans les objets présentés, et notamment la copie de palette de Van Gogh ou la célèbre paire de chaussures représentées dans l’une de ses œuvres.

Comme l’explique Axel Rüger: « Rencontrer Vincent van Gogh est principalement axé sur l’expérience des visiteurs, et leur permet de découvrir par eux mêmes et d’interagir le plus possible avec les oeuvres, les objets et les situations. Ainsi, le visiteur peut se rapprocher de l’histoire, de la vie et du monde de l’artiste. Par exemple, dans la scène d’ouverture, les visiteurs se retrouvent au milieu d’un champs de blé dans lequel Vincent s’est lui même mortellement blessé. Les visiteurs sont surpris par le bruit du coup de pistolet, ils peuvent voir les corbeaux voltiger dans le ciel, sentir la brise provençale et entendre la voix de Van Gogh citant l’ une de ses dernières lettres à Théo. Le visiteur devient ainsi une partie intégrante de cette scène réaliste ».

Trailer vidéo de l’exposition:

Reportage d’Euronews:

L’expertise du musée Van Gogh

En mai 2015, un espace d’art de Shanghai (dans le quartier branché de Xintiandi) avait déjà accueilli une nouvelle exposition immersive consacrée à Vincent Van Gogh. «Van Gogh Immortel» présentait des versions numériques de son travail, des tableaux célèbres mais également des reproductions de croquis plus rarement vus. Durant 35 minutes, plus de 3 000 images haute résolution des toiles, dessins et lettres étaient projetées sur 40 écrans géants HD, de 4 à 7 mètres de hauteur.

van gogh shanghai 9van gogh shanghai 5

L’expo-spectacle « Van Gogh Immortel », créé à Singapour en 2011 par la société australienne Grande Exhibition, avait déjà été présentée aux Etats Unis, en Israel, en Italie et en Russie, où elle avait attirée plus de 500 000 visiteurs. A Shanghai, le spectacle a bénéficié du soutien financier de la marque Suisse d’horlogerie Hublot. Le même spectacle a ensuite été proposé au Joy City Mall de Beijing pour trois autres mois.

Axel Rüger précise que « l’exposition Rencontrer Vincent van Gogh est la seule expérience officielle Van Gogh créé par le Musée Van Gogh. Par rapport à d’autres initiatives itinérantes axées sur Van Gogh, cette expérience va encore plus loin, en associant plus étroitement éducation et divertissement. C’est un voyage à travers sa vie en six chapitres, qui s’appuie largement sur les connaissances approfondies et l’expertise des conservateurs du Musée Van Gogh et de son Département de l’éducation ».

L’exposition Rencontrer Vincent van Gogh a été conçue par le musée Van Gogh, en collaboration avec ArtComm Ltd, un expert dans le domaine des expositions itinérantes, notamment concepteur des expositions Body Worlds, Pixar: 25 ans d’animation, The Art of Brick et Titanic: The Artifact Exhibition. Le design a été confié à la société Event Communication et les décors à Fiction Factory. Les applications audiovisuelles ont été créés avec Rapenburg Plaza et Elbow a été chargée de l’expérience vidéo. La marque, l’identité et la campagne visuelle ont été conçues par Dewynthers. Un accord de licence exclusive en Chine a été signé avec le promoteur local Wai Chun Culture.

van gogh museum expo chine 5

Les tickets sont vendus en ligne sur le site de l’exposition à un prix élevé pour le marché chinois: de 188 Yuan / 25 euros (enfants, étudiants et senior) à 288 Yuan / 39 euros (prix normal).

La Chine, nouvelle frontière du musée Van Gogh

Et le Directeur du musée d’Amsterdam d’ajouter: « En Chine, l’intérêt pour Van Gogh est énorme, mais seulement un nombre limité de voyageurs chinois sont effectivement en mesure de visiter notre musée à Amsterdam. Notre collection est également vulnérable, et les options de transport de plus en plus limitées. Rencontrer Vincent van Gogh nous offre donc une excellente opportunité de découvrir une nouvelle approche pour présenter la vie et l’œuvre de Van Gogh, et, ce faisant, répondre à l’intérêt mondial sans cesse croissant pour la vie et le travail de Vincent. En plus de l’intérêt soutenu pour Van Gogh exprimé par les amateurs de culture et d’art en Chine depuis 2006, le musée bénéficie également du fait que la Chine a été une priorité pour la politique culturelle du gouvernement néerlandais. Le stimulus offert par les gouvernements des deux pays pour la collaboration culturelle offre un terrain plus fertile sur lequel lancer Rencontrer Vincent van Gogh en Chine ».

La correspondance complète de Vincent van Gogh en langue chinoise

Le 27 mai 2016, la traduction chinoise de la correspondance complète de Vincent van Gogh a été publiée par un éditeur chinois basé à Shanghai.

Axel Rüger s’était félicité de cet événement: « un souhait longtemps caressé du musée Van Gogh est comblé aujourd’hui: rendre la correspondance complète de Van Gogh accessible aux lecteurs chinois. Van Gogh est un artiste très aimé en Chine, sa vie et sont travail ont inspiré des générations de Chinois ».

La traduction en chinois de Vincent van Gogh – Les Lettres. L’édition complète, illustrée et annotée comprend les 819 lettres écrites par Vincent van Gogh, la plupart du temps à son frère Théo, ainsi que 83 lettres qui lui sont adressées par des parents et amis artistes. Outre le texte des lettres et des notes explicatives, le livre reproduit les nombreux croquis que Van Gogh insérait fait dans ses lettres. Toutes les oeuvres citées sur lesquelles Van Gogh travaillait ou qu’il a vu dans les musées ou les publications sont également illustrées: soit plus de 4 300 reproductions.

La traduction chinoise (chinois simplifié) de Vincent van Gogh – Les Lettres est publiée par Shanghai Fine Art Publisher en collaboration avec le Musée Van Gogh, avec le soutien financier de la société Huygens ING, et de la Fondation néerlandaise pour la littérature, qui a également financé la traduction. La publication sera disponible pour les acheteurs chinois en deux versions: un classique et l’édition collector. Vincent van Gogh – Les lettres a été publié en collaboration avec les éditions Mercatorfonds et a déjà connu un grand succès dans ses trois co-éditions internationales, en néerlandais (Amsterdam University Press), en Anglais (Thames and Hudson) et en français (Actes Sud).

Vincent van Gogh - Les Lettres. L'Edition intégrale, illustrée et annotée en chinois
Vincent van Gogh – Les Lettres. L’Edition intégrale, illustrée et annotée en chinois

Une nouvelle activité commerciale

Le projet d’exposition itinérante s’inscrit également dans le cadre de la nouvelle stratégie de diversification commerciale du musée Van Gogh qui génère déjà plus de 85% de son revenu, avec les ventes de billets, les activités commerciales et les collaborations avec diverses entreprises, des mécènes, des particuliers, des fonds et des fondations.

Comme l’explique le musée: « dans le climat financier actuel, il est approprié que nous étendions nos efforts pour créer de nouveaux concepts. Le musée cherche à trouver le juste équilibre entre les activités muséologiques de base d’une part et les initiatives commerciales de l’autre. L’initiative Rencontrer Vincent van Gogh est ainsi en ligne avec la volonté exprimée par le Ministère de l’éducation, de la culture et de la science d’inciter les musées à augmenter la part des revenus qu’ils génèrent eux-mêmes ».

Le 7 Avril 2016, le Van Gogh Museum a d’ailleurs annoncé la création d’une nouvelle entité Van Gogh Museum Services professionnels, dont la vocation sera de commercialiser le savoir faire du musée dans les domaines de la gestion et de la préservation de collection, la restauration et la recherche, la gestion d’exposition, des publications et des publics. Le musée offrira ainsi cette expertise et une gamme de services professionnels à des institutions privées et des collectionneurs, des agences gouvernementales et d’autres musées dans le monde.

Espérons que cette initiative hollandaise inspire une présence expériencielle similaire des musées et collections de France en Chine.

SOURCES: Van Gogh Museum

Date de première publication: 16/06/2016

Photos: mvvgcn.com, China Daily

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

L’Art Institute of Chicago loue une réplique de la chambre de Van Gogh sur Airbnb pour promouvoir une exposition de l’artiste

Le Musée Van Gogh rend accessible en ligne sa collection unique sur l’estampe parisienne

Verus Art annonce une première coopération avec la Galerie Nationale du Canada pour commercialiser la reproduction 3D d’un chef d’oeuvre de Van Gogh

Les outils numériques révèlent les traits de pinceaux et les secrets des oeuvres de Van Gogh

Les clones numériques des œuvres de Van Gogh s’exposent et se vendent à Dubai

« Aimer Vincent », un long métrage d’animation qui redonne vie aux peintures de Van Gogh

Laisser un commentaire