Fête de la Science: le musée des Arts et Métiers et le CLIC France organisent le week-end « Patrimoine(s) en immersion »

Partager :

Le 8 et 9 octobre 2022, dans le cadre de la semaine de la science, le musée arts et métiers et le CLIC France organisent le second week-end « Patrimoine(s) en immersion ». Le samedi et dimanche après-midi, les visiteurs du musée seront invités gratuitement à tester de nouvelles manières d’explorer les patrimoines historiques, artistiques et scientifiques. Les membres du Clic sont invités à une visite preview le vendredi après midi 7 octobre de 15.00 à 17.00.

[EVENT CLIC] Inscription obligatoire avant le 06/10, 15.00: event@club-innovation-culture.fr 

Grace à des casques, des tablettes ou des écrans interactifs, chacun pourra ainsi découvrir comment en réalité augmentée, virtuelle et mixte permet de mieux comprendre l’histoire ou la science, de découvrir les arts, de jouer avec les particules physiques et de mieux comprendre les questions d’environnement.

Les expériences proposées porteront notamment sur la Cathédrale Notre Dame, la collection du musée d’Orsay, les animaux en danger ou la musique de Xenakis.

Cet évènement est organisé avec le soutien des institutions Cité de la Musique, Musée d’Orsay, MuseoParc Alesia, Museum National d’Histoires Naturelles MNHN, Palais des Beaux Arts de Lille, Universcience et des entreprises Buzzing Light, GEDEON Programmes, Losonnante, Lucid Realities, Mosquito, Ohrizon, Opixido, Saola, Small Creative, Smartapps et Ubisoft.

En 2019, le premier Week-end « Patrimoine(s) en immersion » organisé au musée arts et métiers avait accueilli plus de 1 000 « visiteurs testeurs ».

Le week-end bénéficie du soutien des étudiants Bachelor 1ère année filière Culture de l’Ecole EAC– ING Paris.

  • Une dizaine d’expériences seront proposées aux visiteurs.

. « Animaux disparus », Science / environnement, MNHN / Saola Studio (réalité augmentée)

. « L’atelier de Gaudi », Art / Patrimoine, GEDEON Programme / Small Creative (réalité virtuelle). En avant première.

. « Bibliothèque Humaniste de Selestat », Art / Patrimoine, Mosquito (réalité virtuelle)

. « Danse avec les particules », Science, Universcience (écran interactif)

. « Gigapixels », Art, Palais des Beaux Arts de Lille / Buzzing Light (écran interactif)

. Claude Monet – L’obsession des Nymphéas, Art, Musées d’Orsay et de l’Orangerie / Lucid Realities / Arte France (réalité virtuelle)

. « La petite Danseuse », Art, Musée d’Orsay / Lucid Realities / France Télévisions (tablette, réalité augmentée)

. « Révolutions Xenakis -Dessiner la musique », Art, Musique, Musée de la Musique / Buzzing Light (table interactive)

. « Les sons de la Jungle», Losonnante / Akoustic Arts (immersion sonore)

. et l’application mobile du musée des arts et métiers, Science, SmartApps / Opixido (réalité augmentée).

  • Le programme et le parcours

Dans l’ancienne église Saint-Martin-des-Champs (rez-de-chaussée)

. Notre-Dame VR : Voyage dans le passé (réalité virtuelle)
(Ubisoft)

Au cœur du jeu vidéo Assassin’s Creed Unity, sorti en 2014, la cathédrale Notre-Dame a été reconstituée grâce à 5 000 heures de travail graphique, guidé par des historiens. À partir de ces données, Ubisoft a créé une visite virtuelle de Notre-Dame, qui offre la possibilité de (re)découvrir la cathédrale depuis différents points de vue, dont certains étaient inaccessibles au public (le toit, les arcs-boutants…), au cœur d’un Paris vivant de la fin du XVIIIe siècle. Le visiteur muni d’un casque de réalité virtuelle est invité à regarder tout autour de lui pour en admirer les perspectives, au son du fameux orgue Cavaillé-Coll.

©2020 Assassin’s Creed TM et Ubisoft Entertainment. Tous droits réservés.

Cette expérience a été montrée au public pour la première fois au siège de l’UNESCO lors des Journées du Patrimoine en 2019, et est aujourd’hui présentée à la Crypte Archéologique de Paris, dans le cadre de l’exposition Notre-Dame de Paris : de Victor Hugo à Viollet-le-Duc.

. Odyssée (réalité virtuelle)
(Bibliothèque Humaniste de Sélestat/Mosquito)

Odyssée est une exposition XR, hybridation d’une exposition traditionnelle, d’un escape game et d’un jeu vidéo en réalité virtuelle.

Les participants progressent dans 5 mondes tirés de 4 livres et d’un objet appartenant à la Bibliothèque Humaniste. Chaque ambiance est soigneusement reconstituée.

Le joueur doit retrouver 6 clés cachées dans une des pièces du château du Haut-Koenigsbourg en 1945, créer une passerelle à bord du légendaire cheval de Troie ou encore tirer une flèche enflammée sur un drakkar afin d’accomplir un rituel viking : autant de défis qui offrent aux joueurs, ou plus précisément à leur avatar, la possibilité de partager une aventure extraordinaire.

. Dessiner la musique (écran interactif)
(Cité de la Musique – Philharmonie de Paris/Buzzing Light)

Dans les années 70, Iannis Xenakis, compositeur, architecte et ingénieur, inventa l’UPIC, une machine capable de transformer des dessins en sons. À la fois outil pour les compositeurs et dispositif de médiation pour sensibiliser le public à l’écriture musicale sans connaissance du solfège, l’UPIC fascine et inspire encore aujourd’hui les compositeurs de musiques électroniques. Aujourd’hui obsolète techniquement et pièce de musée, la Cité de la Musique a commandé à Buzzing Light une expérience interactive pour revivre l’UPIC.

Au travers d’un dispositif technique extrêmement simple, le visiteur est en immersion dans les sons qu’il crée en dessinant, plongé dans les timbres et fréquences qui jaillissent, à la frontière d’une expérience de synesthésie. Avec le concours de l’association IanniX.

Dans l’escalier d’honneur (rez-de-chaussée)

. Revivre, les espèces disparues (réalité mixte)
(Muséum national d’Histoire naturelle / Saola Studio)

Tout au long de la salle des espèces menacées et disparues de la Grande Galerie de l’Évolution du Muséum national d’Histoire naturelle, et équipés de lunettes AR, les spectateurs de REVIVRE vivent une immersion collective et synchronisée, à la rencontre d’une dizaine d’espèces disparues parmi les plus emblématiques de notre ère, « ramenées à la vie » grâce à la combinaison des possibles de la réalité augmentée. À travers cette expérience unique, les visiteurs prennent conscience des espèces extraordinaires que nos ancêtres ont côtoyées. Ils peuventnt ainsi voir évoluer, sous leurs yeux, en totale immersion, et pour la toute première fois depuis leur extinction, ces fantastiques animaux — fascinants de par leurs comportements, leurs dimensions — recréés et animés par notre studio.

A l’occasion de Patrimoine(s) en immersion, les visiteurs pourront expérimenter une courte démo de l’expérience REVIVRE.

Écrit et réalisé par SAOLA Studio, REVIVRE est coproduit avec le MNHN et fait partie intégrante de la collection permanente du muséum depuis juin 2021.

Dans la salle Madame de Genlis (1 étage)

. La danse des particules (écran interactif)
(Universcience)

Tantôt imitant la forme d’un essaim d’abeilles, d’une nuée de roches, d’une tempête de billes, ou encore d’un tourbillon de feuilles mortes, La danse des particules s’apparente à un miroir numérique qui permet au visiteur d’expérimenter, grâce à son reflet en 3D, l’utilisation des particules et de leurs comportements physiques dans les effets spéciaux. Dans un univers immersif à la frontière entre réel et numérique, interaction et improvisation sont les maître-mots de ce dispositif : les silhouettes des individus constituent une sculpture collective mouvante dans laquelle l’expérience devient aussi spectacle. L’installation La danse des particules a été conçue dans le cadre de l’exposition Effets spéciaux, crevez l’écran ! produite par la Cité des sciences et de l’industrie et présentée au Forum départemental des sciences à Villeneuve d’Ascq, du 1er octobre 2022 au 31 août 2023.


Design et conception : Yassine Slami, Universcience
Développement informatique : Jean Michel Couturier, Blueyeti
Crédits photo : Copyright–Ph-Levy-EPPDCSI, Copyright-Y-Slami

Dans l’atelier Communication (1 étage)

. Gaudi, l’atelier du divin (réalité virtuelle)
(GEDEON Programmes / Small Creative)

En avant première !

En 2026, nous célébrerons le centenaire de la mort d’Antonio Gaudi, le plus célèbre architecte d’Espagne et sans doute l’un des plus importants de l’ère moderne : à travers son œuvre, mais également par sa méthode de travail révolutionnaire, Gaudi a profondément marqué de son empreinte la ville de Barcelone bien sûr, mais plus encore, l’histoire de l’architecture. Avec l’expérience Gaudi, l’atelier du divin, plongez dans l’univers créatif du célèbre architecte. En vous glissant dans le costume d’un assistant et guidé par la voix du maître lui-même, découvrez l’atelier de Gaudi et les secrets de son savoir-faire. Avec un objectif, comprendre sa personnalité hors du commun pour reprendre et terminer, le moment venu, le monument
auquel il a consacré sa vie : la Sagrada Familia.

Dans l’atelier Communication/Construction (1 étage)

. Furie d’Alésia (réalité augmentée)
(MuséoParc Alésia / Ohrizon)

Furie d’Alésia est un jeu d’aventure immersif et numérique de type “Escape Game” à l’esprit punk antique. Vous arpentez les vestiges de la ville gallo-romaine afin de découvrir un secret datant de plus de 2 000 ans. Grâce à une tablette tactile, vous allez devoir résoudre les énigmes étape par étape dans un temps limité de 90 minutes. Ce jeu n’est pas restreint à une salle fermée mais propose plutôt le site d’Alésia comme un environnement de jeu singulier en plein air.

Vous pourrez accomplir votre mission grâce au maître de jeu virtuel (le Pr. Stokowski et son intelligence artificielle M.A.T.E.R.) qui vous guidera durant l’expérience. Cette expérience a été conçue à partir d’une histoire fictive qui ne relate en aucun cas les faits historiques qui se sont passés à Alésia. Expérience conseillée à partir de 14 ans.

Dans l’atelier Construction (1 étage)

. La petite danseuse (réalité augmentée)
(Musée d’Orsay / Lucid Realities / France Télévisions)

La petite danseuse est un conte en réalité augmentée créé par Gordon & Marie Sellier dans laquelle La petite danseuse d’Edgar Degas entraîne les enfants pour un voyage fantastique à travers les œuvres d’art exposées dans les musées. Sa silhouette ludique se promène dans les peintures, les dessins, les sculptures et bien d’autres mondes magiques créés par les artistes, en les observant d’un regard naïf et enchanté. Dans cette expérience inédite en coproduction avec le musée d’Orsay, la danseuse s’est éprise du jeune prince impérial Eugène. Pour le ramener à la vie et le libérer de son monde sculpté et figé, elle doit aller de tableau en tableau, dont certains sont des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art, et réunir les ingrédients d’une potion magique…

Inspirée par les chefs-d’œuvre du musée d’Orsay, l’application s’adresse principalement à un public jeune et offre aux enfants la possibilité de découvrir l’art de façon ludique et éducative.

. Claude Monet – L’obsession des Nymphéas (réalité virtuelle)

(Musées d’Orsay et de l’Orangerie / Lucid Realities / Arte France)

Une expérience VR de Nicolas Thépot. En 1883, le peintre Claude Monet loue pour la première fois une maison dans la jolie ville de Giverny. Après avoir fait l’achat de la propriété, et l’avoir agrandie, l’artiste transforme l’étang existant en jardin d’eau ponctué de nymphéas et orné d’un pont japonais d’où il admire l’eau et les fleurs. De 1899 à 1926, Claude Monet peindra plus de 250 tableaux sur le thème des Nymphéas, les plus célèbres étant les 8 panneaux qui ornent le musée de l’Orangerie à Paris.

À travers un dialogue entre le peintre et son grand ami, l’homme d’État Georges Clemenceau, l’expérience en réalité virtuelle Claude Monet – l’obsession des Nymphéas emmène le spectateur du musée au jardin de Giverny à travers les saisons, nous fait découvrir son atelier, nous plonge au cœur même du travail de Monet, dans un tourbillon de couleurs. Une expérience immersive et sensorielle dans cette œuvre unique.

Dans la salle du lion et du serpent (1er étage)

. Les sons de la Jungle (immersion sonore)

(Losonnante, Akoustic Arts)

Face à un lion et un serpent « enfermés » dans leur vitrine, les visiteurs sont invités à écouter les sons de la jungle grâce à deux dispositifs technologiques : une expérience corporelle par conduction osseuse imaginée par Losonnante et une enceinte unidirectionnelle créée par Akoustic Arts.

Dans tout le parcours permanent (rez-de-chaussée, 1 et 2 étages)

. Mission Inventions (réalité augmentée)
(Musée des Arts et Métiers / SmartApps / Opixido)

Mission Inventions, l’app qui vous fera flasher sur nos collections ! Envie de découvrir le musée des Arts et Métiers de façon ludique et décalée ? Téléchargez notre application Mission Inventions, disponible gratuitement sur l’App Store et Google Play ! Votre mission, si vous l’acceptez : Cherchez les macarons bleus et jaunes Scannez-les Découvrez des infos exclusives, des anecdotes surprenantes, des énigmes intrigantes, des quiz, des documents d’archives, des infos/intox… Collectionnez les objets bonus dotés d’une étoile Rendez-vous à la boutique pour récupérer un petit souvenir Une aventure inédite à expérimenter seul ou entre amis, pour tous ceux qui aiment se lancer des défis !

SOURCES: musée des Arts et Métiers, CLIC France

PHOTOS: entreprises

PHOTO du carrousel: « Gaudi, l’atelier du divin » GEDEON Programmes / Small Creative

Date de première publication: 15/09/2022

Cité de la Musique – Philharmonie de Paris, GEDEON Programmes, Losonnante, Lucid Realities, Musée d’Orsay et de l’Orangerie, MuseoParc Alesia, Museum National d’Histoires Naturelles MNHN, Ohrizon, Opixido, Saola, Smartapps, Ubisoft, Universcience sont membres du CLIC France

Partager :

Leave a Comment