Museum of Art & Photography (Bengalore) et Microsoft AI s’associent pour connecter des œuvres d’art indiennes aux cultures mondiales

Partager :

Le 18 juin 2022, Microsoft et le Museum of Art & Photography (MAP) de Bangalore ont annoncé leur partenariat autour d’une nouvelle plateforme numérique utilisant l’intelligence artificielle et permettant au public de connecter la riche collection de textiles sud-asiatiques du musée aux cultures du mondeLe projet est en cours de création depuis plus d’un an et associe des collections d’institutions partenaires du monde entier aux côtés du MAP pour révéler des liens. entre des œuvres d’art de cultures, de supports et d’époques différents.

Imaginée pour connecter les œuvres d’art du musée à celles de 13 autres institutions culturelles, la nouvelle plate-forme s’appelle INTERWOVEN et a été développée dans le cadre de l’initiative AI for Cultural Heritage de Microsoft.

L’initiative AI for Cultural Heritage s’appuie sur la technologie pour accompagner les personnes et les organisations vouées à la préservation et à l’enrichissement de l’art et de la culture. L’amélioration de l’accessibilité de la collection en libre accès du Metropolitan Museum of Art de New York et la restauration numérique de «l’ancienne Olympie», en collaboration avec le gouvernement grec, sont quelques-uns des projets antérieurs de l’initiative. (ARTICLES CLIC: Le ministère grec de la Culture et Microsoft s’associent pour une renaissance numérique de l’ancienne Olympie ET Le Met Museum, Microsoft et le MIT explorent l’impact et le potentiel de l’intelligence artificielle sur la connexion des publics mondiaux avec l’art)

Le Museum of Art & Photography (MAP) de Bangalore est le premier musée indien à s’associer à l’initiative de Microsoft.

« L’utilisation de la technologie pour améliorer l’ingéniosité humaine, célébrer la créativité humaine et permettre la connexion humaine est au cœur du travail de Microsoft », déclare Brad Smith, président de Microsoft. « L’Inde est un creuset de cultures et un épicentre du commerce mondial depuis des siècles. C’est excitant de voir comment INTERWOVEN, notre premier projet d’IA pour le patrimoine culturel à sortir de l’Inde, nous rappelle à la fois le dynamisme de différentes cultures et comment ces traditions sont partagées dans une conversation à travers le temps et l’espace ».

  • Connecter les œuvres d’art du musée et les cultures à l’échelle mondiale

INTERWOVEN utilise les services Azure Custom Vision et AI Text Analytics pour aider à trouver des fils communs et des histoires partagées dans les traditions artistiques entre les objets textiles de MAP et les trésors artistiques de ses musées partenaires. Ainsi, chacun peut voir le parcours des textiles non seulement à travers des motifs et des dessins, mais également à travers des filtres de couleurs, d’occasions, de géographies et d’époques, entre autres.

Pour mener à bien ce projet et pouvoir connecter sa collection textile aux collections du monde, le MAP a associé à son projet INTERWOVEN 13 musées internationaux, dont la majorité ont fait le choix de la diffusion la plus large des images de leurs collections via une stratégie Open Content.

Ce partenariat inclut notamment la Smithsonian Institution, le MET de NY, l’Art Institute of Chicago, le V&A de Londres, le Cleveland Museum of Art, le Cooper Hewitt Design Museum de NYC, Harvard Art Museums, Library of Congress, Minneapolis Museum of Art, Museum Rietberg Zurich, Royal Ontario Museum, mais également une institution française Paris Musées.

« Nous sommes ravis de faire partie du projet INTERWOVEN. Il sert de fenêtre sur notre magnifique collection, permettant aux gens de se connecter avec les œuvres d’art du Cleaveland Museum of Art visuellement, émotionnellement ou à un niveau scientifique. Ce projet est une merveilleuse mise en œuvre de notre collection Open Access », a déclaré Jane Alexander, responsable de l’information numérique au Cleveland Museum of Art. « Nous reconnaissons que les gens ne se rendront peut-être jamais à Cleveland pour découvrir notre collection en personne, cet outil interactif permet aux visiteurs du monde entier d’explorer notre remarquable collection d’une manière qui offre un contexte plus profond et des informations culturelles, rendant finalement l’art plus accessible à tous. »

La plate-forme représente visuellement et intuitivement les relations entre ces collections, encourageant ainsi l’exploration, la découverte et les échanges interculturels.

Sur le site INTERWOVEN, un simple clic sur l’image d’un fragment de châle cachemiri du milieu du XIXe au début du XXe siècle avec le motif cachemire entraîne le visiteur virtuel dans une odyssée culturelle qui va l’emmener dans des dizaines d’endroits où le motif apparaît. Cela comprend entre autres une église en Grande-Bretagne, une chasuble d’Italie et un panneau de tissu de l’ancienne Perse.

  • Un premier musée en Inde

Le Musée d’art et de photographie de Bangalore est le premier musée partenaire de Microsoft dans le cadre de ses initiatives autour de l’intelligence artificielle.

Kamini Sawhney, directeur du MAP, a déclaré : « Le Covid 19 et le confinement nous ont vraiment obligés à réfléchir à la façon dont les gens interagissaient avec l’espace en ligne. Dès la première semaine, nous avons commencé à chercher comment nous pourrions interagir avec nos communautés en ligne. Après la pandémie, un aspect principal de notre mission est d’utiliser le domaine numérique pour se connecter avec les gens à travers le pays et le monde. Nous repensons l’idée des musées. Ils ne peuvent pas être de simples dépôts d’objets. MAP ne sera pas seulement une collection d’objets, mais un espace d’idées et de conversations initiées à travers nos collections. INTERWOVEN s’inscrit parfaitement dans cette vision ».

Les traditions séculaires de l’Asie du Sud et leur commerce font des textiles un excellent point d’entrée pour étudier la diffusion de la culture. C’est pour cette raison que le MAP et Microsoft ont choisi les objets textile come terrain d’expérimentation de l’intelligence artificielle dans la collection du musée.

« Les textiles du sous-continent étaient au cœur du commerce, certains des meilleurs cotons et soies étant exportés par voie terrestre et maritime. En conséquence, les textiles ont influencé et façonné la politique mondiale pendant des siècles », souligne Shrey Maurya, rédactrice en chef à la MAP Academy, partenaire éducatif d’INTERWOVEN.

INTERWOVEN peut aider les conservateurs, les universitaires et les historiens de l’art à trouver des points communs entre les objets et leur permettre de raconter de nouvelles histoires ou de démêler de nouveaux liens entre différentes civilisations.

Ils peuvent ainsi désormais accéder à de vastes collections du musée, et l’IA peut aider à trouver des liens de corrélation entre les objets.

  • Comment fonctionne la plateforme ?

Mais du fait qu’elle est basée sur la découverte, la plate-forme a également la capacité d’attirer quelqu’un qui n’a même qu’un intérêt passager pour le sujet.

« Ici, vous ne regarderez jamais un objet isolément. Au moment où vous sélectionnez quoi que ce soit sur la plate-forme, même un motif errant sur un patch textile, l’ algorithme vous montrera automatiquement toutes les connexions qu’il a dans le monde », explique Shrey Maurya« En cela, INTERWOVEN aide à stimuler et à maintenir l’intérêt pour les textiles et l’art. »

La plate-forme offre aux utilisateurs deux options.

. Le premier (Curated Journeys) permet de visualiser des parcours prédéfinis, créés principalement par la branche éducation et recherche de MAP – la MAP Academy.

« Ceux-ci combinent les relations entre les objets mondiaux suggérés par l’IA, qui sont ensuite étudiés et développés par des conservateurs individuels. Il s’agit d’un modèle exploratoire sur la manière dont l’IA pourrait être utilisée dans la muséologie et la recherche historique de l’art », a expliqué le musée.

Celles-ci couvrent une foule de thèmes et de sujets, des idées d’anti-impérialisme aux représentations des femmes, en passant par l’exploration des loisirs.

. La deuxième option est « Voyages personnalisés ».

« Elle offre une nouvelle façon de s’engager dans la culture et d’en apprendre davantage sur l’histoire du textile et de la mode et leur relation avec les échanges mondiaux », selon le musée.

Présentation vidéo de la plateforme:

  • MAP Academy

Durant les périodes de confinement, MAP a également lancé la MAP Academy, qui est une plateforme en ligne majeure composée d’une encyclopédie d’art et de cours en ligne, dont un sur l’histoire du textile en Asie du Sud, qui est également présenté sur INTERWOVEN pour les utilisateurs qui veulent en savoir plus.

La MAP Academy, qui est le partenaire de connaissances d’INTERWOVEN, en a dirigé la recherche et organisé le contenu avec Microsoft.

L’organisation se consacre ainsi à rendre les histoires de l’art sud-asiatique plus accessibles et inclusives, pour les publics du sous-continent indien et du monde entier.

« La compréhension de ces contextes plus larges devrait ajouter une plus grande valeur aux utilisateurs d’INTERWOVEN, qui peuvent ensuite utiliser la plate-forme pour reconnaître davantage dans quelle mesure la technologie peut ouvrir de nouvelles possibilités pour la recherche historique de l’art à l’avenir », estime le musée.

Rohini Srivathsa, responsable national de la technologie chez Microsoft India, a déclaré : « INTERWOVEN est un projet qui a un impact profond sur la société, la culture et le patrimoine. Le projet mêle technologie et art, en utilisant l’IA pour trouver des histoires partagées dans les traditions artistiques de différents coins du globe, en particulier concernant quelque chose d’aussi riche et complexe que les textiles. Notre approche de l’IA est centrée sur une innovation significative et ce projet permet magnifiquement à l’art d’être plus accessible et inclusif pour les gens du monde entier. Nous restons déterminés à utiliser la technologie pour aider à célébrer et à préserver la culture dans le cadre de notre initiative AI for Cultural Heritage ».

A propos du Museum of Art and Photography (MAP)

Le Musée d’art et de photographie (MAP) est une fondation et bientôt un musée d’art privé basé à Bangalore, en Inde. Il est le dépositaire d’une collection d’objets d’art, de textiles, de photographie, d’artisanat et de design indiens allant du XIIe siècle à nos jours. MAP compte plus de 20 000 œuvres d’art, principalement du sous-continent indien dans sa collection qui sont organisées en six départements : art moderne et contemporain, photographie, traditions vivantes, culture populaire, art et textiles pré-modernes, artisanat et design. En 2017, Abhishek Poddar, le fondateur du MAP, a fait don de plus de 7 000 œuvres d’art au musée et à sa fondation. Conçu par Mathew & Ghosh Architects, le musée de plus de 4 000 mètres carrés comprend cinq galeries, un auditorium, une bibliothèque de recherche, une salle de classe, un laboratoire de restauration, un espace de réserve et un jardin de sculptures. 

Modélisation de la façade du futur musée MAP (c) Mathew & Ghosh Architects

En attendant son ouverture physique (normalement fin 2022), le MAP est particulièrement présent en ligne. En décembre 2020, il a lancé son musée numérique à l’occasion d’un festival en ligne d’une semaine intitulé Art (is) Life, qui s’est ouvert par une exploration sensorielle virtuelle du bâtiment du musée à travers une fusion de l’art, de la poésie et de la danse. Le musée publie une nouvelle exposition en ligne chaque mois et organise chaque mois des événements numériques qui vont de discussions avec des personnalités culturelles de premier plan, tels que Sebastião Salgado, Marina Abramović, Vidya Dehejia ou Paul Fernandes, ainsi que des ateliers, des masterclasses, des tables rondes et des visites d’expositions. En avril 2022, le musée de Bangalore a lancé une encyclopédie en ligne gratuite (MAP Academy Encyclopedia of Indian Art) couvrant 10 000 ans d’histoire de l’art indien et dont les images sont diffusées en Open Content. map-india.org/

A propos de l’initiative AI for Cultural Heritage de Microsoft

L’initiative AI for Cultural Heritage de Microsoft fait partie de l’initiative AI for Good de Microsoft, un engagement de 125 millions de dollars sur 5 ans. Il comprend cinq programmes : en plus de l’IA pour le patrimoine culturel, il comprend l’IA pour la Terre, l’IA pour l’accessibilité, l’IA pour l’action humanitaire et l’IA pour la santé.

https://interwoven.map-india.org/

https://news.microsoft.com/en-in/features/this-museum-is-using-ai-to-remind-us-of-all-the-threads-we-have-in-common/

https://inculture.microsoft.com/arts/interwoven-map-india/

SOURCES: Microsoft, Museum of Art & Photography (MAP)

PHOTOS: Microsoft, Museum of Art & Photography (MAP)

Date de première publication: 21/06/2022

Partager :

Leave a Comment

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France