Le nouveau Musée du futur de Dubaï annonce le lancement de sa collection NFT et d’autres actifs numériques

Partager :

Le Museum of the Future de Dubai, qui a ouvert ses portes en février 2022, a annoncé le 18 mai 2022 qu’il allait développer une gamme d’actifs numériques. Le Musée du futur s’est associé à Binance NFT pour lancer sa première collection NFT sur la blockchain, intitulée « Les plus beaux NFT du métaverse ». Le musée vise également à capitaliser sur l’avenir de la réalité mixte, de la mobilité, du métaverse et d’autres technologies qui exploitent les blockchains.

Couvrant une superficie de 30 000 mètres carrés, le Musée du Futur présente des environnements futurs immersifs. Sa façade en acier inoxydable est ornée de calligraphie arabe, affichant des citations de poèmes écrits par le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum.

Le Musée du Futur a d’ores et déjà annoncé que sa gamme d’actifs numériques sera lancée avec un premier NFT qui s’inspire de la description du musée par le cheikh Al Maktoum comme « le plus beau bâtiment du monde ».

« Ce projet passionnant est le premier de nombreuses entreprises futures qui nous verront travailler avec les esprits les plus brillants du monde et construire des développements à fort impact qui façonneront l’avenir », a déclaré Lath Carlson, directeur exécutif du Museum of the Future.

  • « Les plus beaux NFT du métaverse »

Le Musée du futur de Dubaï s’est associé à Binance NFT pour développer et lancer une gamme de produits numériques qui tireront parti de la technologie blockchain. Le musée prévoit de lancer sa toute première collection de jetons non fongibles, intitulée « Les plus beaux NFT du métaverse ». Binance a obtenu une licence d’actif virtuel à Dubaï en mars 2022.

« Nous sommes honorés de nous associer au Museum of the Future de Dubaï, un concept vraiment unique et innovant », a ajouté Helen Hai, responsable de Binance NFT« Nous sommes impatients de travailler avec le musée pour développer des produits numériques de pointe qui améliorent la croissance de l’industrie et favorisent l’adoption de la blockchain dans la région. »

« Le partenariat de Museum of the Future avec le plus grand acteur mondial de l’écosystème de crypto-monnaie et de blockchain apporte une contribution significative aux plans de Dubaï visant à établir un nouvel écosystème international d’actifs numériques, qui, à son tour, générera une croissance économique à long terme au sein de l’économie numérique », a déclaré Omar bin Sultan Al Olama , ministre d’État chargé de l’intelligence artificielle, de l’économie numérique et des applications de travail à distance.

Le musée vise également à capitaliser sur l’avenir de la réalité mixte, de la mobilité, du métaverse et d’autres technologies qui exploitent les blockchains.

  • Et la France ?

Après l’ICAA de Miami, la galerie des Offices de Florence, la galerie Whitworth de Manchester, le musée de l’hermitage (St Petersbourg), le British Museum, le musée de l’Académie du Cinéma, le musée du Belvédère de Vienne, le Complesso monumentale della Pilotta de Parme, la Pinacoteca di Brera et Biblioteca Ambrosiana de Milan, le Leopold Museum de Vienne, le musée Royal des Beaux Arts d’Anvers, le Palazzo Strozzi de Venise et les musées du Vatican, le Museum of the Future est la 15ème institution muséale mondiale a entrer dans l’univers des NFT. A ce jour, seule 2 organismes culturels français – l’agence Roger Viollet et la Fondation Vasarely – on suivi la voie. Mais la prudence des musées hexagonaux pourrait prochainement laisser place à un peu d’audace !

https://nft.museumofthefuture.ae/

https://museumofthefuture.ae/en

SOURCES: Museum of the Future, presse

PHOTOS: Museum of the Future

PHOTO du carousel: le Museum of the Future dans le brouillard. site web du musée

Date de première publication: 19/05/2022

Partager :

Leave a Comment