Une conférence explore le potentiel de la 5G pour les musées, les galeries et le patrimoine britanniques

Partager :
Le 5 mars 2020, le groupe de travail UK5G Creative Industries a organisé son troisième événement explorant les opportunités que la 5G apporte au secteur créatif. L’événement, organisé en collaboration avec la National Gallery, a donné un aperçu des technologies 5G et de la manière dont ces technologies peuvent révolutionner la façon dont les visiteurs et les téléspectateurs expérimentent l’art et transformer le fonctionnement des musées, galeries et autres lieux de culture.

L’événement a été l’occasion de se pencher sur « l’adoption de la 5G dans le secteur des arts et du patrimoine et sur la manière de stimuler son accélération ».

« Une bande passante élevée, une faible latence et la possibilité de connecter plus d’ appareils simultanément auront un impact significatif sur l’offre de l’industrie et ouvriront de nouvelles portes à l’exploration créative et à l’investissement » telle est la leçon principale dégagée par les participants à cette conférence.

L’événement était organisé par UK5G, le réseau national d’innovation dédié à la promotion de la recherche, de la collaboration et de l’application industrielle de la 5G au Royaume-Uni. « Sa mission est de veiller à ce que le Royaume-Uni soit à la pointe du développement mondial de la 5G ».

La table ronde organisée à la National Gallery réunissait:

  • Anna Lowe, Cofondatrice et directrice des partenariats, Smartify / UK5G
  • Chris Michaels, Directeur numérique, The National Gallery
  • Prof Mischa Dohler, Professeur titulaire, Département d’ingénierie, King’s College London
  • Ian Smith, directeur de programme, bancs d’essai et essais 5G, DCMS (ministère de la culture, du numérique et du sport)
  • Gabrielle Jenks, Directrice numérique, Manchester International Festival.

 

Les panélistes ont discuté d’un certain nombre de sujets liés à la 5G et à l’industrie des arts et du patrimoine:

– réalité augmentée et virtuelle

– musée virtuel

– tourisme connecté

– infrastructure

– réglementation et soutien gouvernemental.

  • Impact fort de la 5G sur les activités artistiques

Alex Connock, Fellow de l’Université d’Oxford et vice-président du groupe de travail UK5G Creative Industries, a expliqué divers aspects techniques de la 5G et comment ils s’appliquent au secteur créatif. Il a prédit que « les expériences immersives améliorées avec la connectivité 5G deviendront plus transparentes et disponibles non seulement pour les visiteurs dans un lieu physique, mais également pour les visiteurs distants ».

« Grâce à la 5G, les expériences immersives deviendront plus fluides et disponibles non seulement pour un groupe de personnes en même temps, mais également pour les visiteurs distants. La 5G aura également un impact sur le fonctionnement des musées, galeries et autres lieux » a estimé un autre speaker.

Captation vidéo de la table-ronde:

Présentation power point de la table-ronde (format PDF): uk5g

  • Des projets 5G tourisme et culture au Royaume Uni

Il existe déjà plusieurs projets au Royaume-Uni qui explorent l’utilisation de la 5G dans le secteur des arts et du patrimoine.

L’un d’eux est le projet 5G Smart Tourism, qui vise à offrir des expériences visuelles et immersives améliorées aux touristes utilisant la technologie AR et VR dans les principales attractions de Bath et de Bristol (y compris les thermes romains et le Millenium Square). (Article du Clic France: Tourisme intelligent: la 5G et la réalité augmentée emmènent les thermes romains de Bath vers le futur)

5g pour les arts et le patrimoine Alex

Partager :

Laisser un commentaire