Le 7 février 2014, le Musée d’Art Moderne a annoncé le recrutement de Fiona Romeo au poste nouvellement créé de Directeur des contenus et de la stratégie numérique. Cette nomination fait partie des efforts du musée « pour donner de la cohérence aux développements numériques du musée ».

Photo de l'installation interactive Rain Room(c) MoMA

Photo de l’installation interactive Rain Room(c) MoMA

« Le monde numérique est un élément si essentiel du monde analogique que vous ne pouvez même pas les diviser », a déclaré Glenn Lowry, directeur du MoMA. « Nous avons réalisé qu’il y avait des dizaines de projets numériques que nous développions, le plus souvent indépendamment les uns des autres. Nous devons commencer à penser sérieusement à développer ces projets ensemble et avec plus de cohérence. La nomination de Fiona prolonge les actions du Musée dans le domaine numérique, et correspond à notre réflexion sur le rôle dynamique et vital que le contenu numérique joue dans la façon dont le public peut  participer à la vie du musée. Son expérience du musée et des plateformes numériques et sociales est particulièrement bien adapté pour mener des initiatives innovantes et diversifiées du MoMA, afin de mieux intégrer notre public à la richesse de notre collection et de nos activités. »

« MoMA a toujours été mon premier arrêt lors d’une visite à New York », a déclaré Fiona Romeo. « Il dispose de  la meilleure collection d’art moderne au monde et a été le premier musée à vraiment saisir les enjeux du numérique, comme il l’a démontré par ses acquisitions et des expositions et installations numériques innovantes. Je suis vraiment impatiente de rapprocher les expériences numériques et physiques au sein du Musée « .

MoMA_Portrait_Fiona_MSeck_2_300res-300x455Selon le communiqué du Moma, « sous la direction de Peter Reed, directeur adjoint en charge de la médiation, elle travaillera activement avec la direction du musée pour développer les actions numériques à destination des divers publics du MoMA, à la fois sur place et en ligne. Elle dirigera le département Digital Media, supervisant une équipe de producteurs numériques, développeurs et designers. Son champ d’application comprend le site du MoMA, MoMA.org, y compris les expositions en ligne,les outils et ressources numériques, telles que les applications mobiles, les diffusions numériques dans les galeries et les événements en direct diffusés de manière numérique ».

Fiona Romeo, 40 ans, vient des Musées royaux de Greenwich, où elle était responsable du design et des médias numériques pour quatre musées de science et d’histoire, dont le Musée national de la Marine et l’Observatoire royal de Greenwich. Dans ce dernier lieu, elle a commandé « High Arctic » une installation numérique immersive conçue par United Visual Artists qui avait imaginé un paysage arctique futur et abstrait. (vidéo de l’installation « High Arctic« )

A Greenwich, elle a cherché à diffuser les collections des musées auprès d’un public plus large, en collaborant notamment avec des médias ou plateformes puissants comme la BBC, Ancestry.com et Flickr. Avec les Archives nationales de Grande-Bretagne, elle a lancé un projet de crowdsourcing pour numériser les documents d’archives du musée maritime, un projet devenu très  populaire auprès des généalogistes. Elle a commencé sa carrière dans les médias numériques en tant que productrice à Freeserve, le plus grand fournisseur de services Internet de Grande-Bretagne à l’époque, avant de rejoindre la BBC, où elle était productrice dans le département technologies sociales, basé à Londres.

Fiona Romeo, originaire d’Australie, s’était dite impressionnée par la décision du MoMA en 2012 d’acquérir 14 jeux vidéo, y compris « Pac-Man » et « Tetris ». Elle avait alors déclaré: « Voici un musée d’art qui comprend vraiment le numérique. »

La nouvelle directrice débutera sa mission en avril 2014 avec 2 priorités : développer les liens entre les expériences physiques et numériques des visiteurs du musée, et de chercher des collaborations avec des partenaires, comme elle l’a fait à Londres, afin d’élargir la portée du musée. Elle souhaite également rapprocher le musée du milieu de la technologie de New York, soutenir les jeunes talents et les start-ups et trouver de nouvelles manières de rapporocher le Moma et  le travail d’artistes contemporains numériques exploitant des plateformes telles que Twitter, Instagram et Tumblr.

Prolonger et rationaliser

Par cette nomination, le Moma suit son voisin du Met qui avait déjà recruté en juin 2013 Sree Sreenivasan au nouveau poste d’Administrateur Numérique.

Le musée d’art moderne entend prolonger et surtout rationaliser les développements numériques déjà menés depuis plusieurs mois.

En 2012, le MoMA avait créé un poste de directeur de la recherche et du développement, dans le cadre duquel Paola Antonelli avait lancé des expériences technologiques « pour atteindre des publics au-delà des limites de l’espace physique du musée ».

On lui doit notamment :

. l’inclusion de 14 jeux vidéos dans les collections permanentes du musée

. le lancement du nouveau guide multimédia de visite Moma+

. et des applications mobiles et autrees éditions numériques.

SOURCES: Moma, Wall Street Journal

Date de première publication: 8/02/2014

Photo: Moma

A LIRE SUR LE SITE DU CLIC:

Le Metropolitan Museum de New York recrute son premier directeur des activités numériques

Avec Audio+, le MoMA offre une première transformation numérique de son guide de visite

Webby awards 2013: Spy Museum, Moma et Royal Collection Trust récompensés

Après l’exposition du Smithsonian, le MoMA intègre les jeux vidéo à ses collections