Grâce à un don anonyme de 20 millions d’euros, le musée d’Orsay lance son projet de transformation « Grand Ouvert »

Le 5 mars 2020, le musée d’Orsay a annoncé le lancement de son grand projet de transformation « Orsay Grand Ouvert » grâce à un don anonyme américain de 20 millions d’euros. Le musée qui conserve la plus grande collection impressionniste du monde emprunte ainsi au mode de financement anglo-saxon pour créer notamment un « centre d’education » que l’on retrouve souvent dans les musées américains et anglais.

Les donations récentes (Philippe Meyer, Zeïneb et Jean-Pierre Marcie-Rivière) et tout dernièrement l’annonce de la donation Marlène et Spencer Hays (près de 300 œuvres), associée à une politique d’acquisition ambitieuse ont « relancé le constat d’une surface de présentation de la collection devenue trop étroite ».

Devant la hausse croissante des visiteurs (3 600 000 en 2019), l’établissement souhaite également continuer à offrir un confort de visite, un parcours fluide et des clés de compréhension renouvelées de ses collections.

Réinvestir l’intégralité de l’ancienne gare

De cette double pression, est né un grand projet de transformation « Orsay Grand Ouvert » reposant sur la « volonté de rendre aux publics et aux collections l’intégralité de l’ancienne gare ».

Si les équipes de l’établissement travaillent depuis plusieurs mois aux différentes phases de ce projet, l’établissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie, vient donc d’annoncer le lancement du projet, rendu possible grâce à un premier don anonyme américain de 20 millions d’euros, collecté par les Amis américains des musées d’Orsay et de l’Orangerie (AFMO).

2023-2024 : Création d’un « Education center » …

Afin de poursuivre les grands axes de sa politique en faveur du jeune public, un Education Center de 650 m2 va être créé au 4ème étage du musée.

A l’exemple des musées anglo-saxons ou de certains musées européens, ce nouvel espace sera dédié à l’apprentissage, aux pratiques artistiques et au partage des connaissances à usage des publics scolaires, des associations et des familles.

Des cours, rencontres, formations seront également dispensés aux enseignants.

Des outils de médiation innovants seront mis en place.

« Une petite école du regard, ludique et pratique, où seront croisées les approches et les disciplines (l’histoire, la technique, les arts appliqués, des sciences, de la littérature…), en mobilisant à bon escient les potentialités du numérique. Pour transmettre le plaisir de contempler, mais aussi de comprendre et
de créer » précise Laurence des Cars, présidente des des musées d’Orsay et de l’Orangerie.

… et d’un Centre international de ressources et de recherches

Un Centre de recherches et de ressources prendra place au 29 quai Voltaire (ancienne Documentation Française) et intégrera les actuelles Documentation et Bibliothèque du musée.

En se donnant les moyens d’approfondir la recherche sur la période artistique majeure qu’est la seconde moitié du XIXème siècle, ce centre accueillera un réseau international d’étudiants et de chercheurs en favorisant des collaborations nationales et internationales avec des universités et des partenaires de premier plan.

L’Education Center et le Centre international de ressources et de recherches ouvriront leurs portes en 2023/2024.

2025-2026 : Création d’une nouvelle aile dévolue à la présentation des collections

Le projet global « Orsay Grand Ouvert » implique aussi la création d’une nouvelle aile de présentation de la collection impressionniste et post impressionniste.

Ce redéploiement sur plus de 1200 m2 côté rue de Lille, des espaces aujourd’hui occupée par des bureaux, permettrait une relecture unique et approfondie des chefs-d’œuvre des plus grands artistes (Monet, Manet, Degas, Cézanne Van Gogh, Gauguin, Bonnard ou Vuillard).

L’Etablissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie poursuit donc activement ses recherches de financements privés et de locaux externes afin de déployer l’ensemble de ce projet.

« Ce que je vise avec le projet Orsay Grand Ouvert, ce n’est pas forcément conquérir de nouveaux territoires, mais toucher plus profondément encore les visiteurs qui viennent à nous » conclut Laurence des Cars.

SOURCE: Musée d’Orsay (CP)

PHOTOS: © Musée d’Orsay / Sophie Boegly, Eric Jouvenaux

Date de première publication: 06/03/2020

Le Musée d’Orsay est membre du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

DOSSIER / Tour du monde des financements privés de projets d’établissements muséaux et culturels

Dédié aux sciences, le nouveau Musée national des enfants a ouvert ses portes à Washington, le lundi 24 février 2020

Bibliothèque du Congrès: le philanthrope David Rubenstein donne 10 millions de dollars pour « réinventer » l’expérience des visiteurs

La Fondation Knight apporte 750 000 $ pour financer 5 expériences immersives XR dans des musées américains

Le musée des Beaux-Arts de Pau lance un vaste projet de numérisation et diffusion libre de ses œuvres, avec le soutien d’un mécène bancaire

Avec le soutien d’un mécène, la National Gallery of Australia ouvre une galerie et un studio dédiés à l’éducation

A la Nouvelle Orleans, le Musée national de la Seconde Guerre mondiale ouvre son nouveau « Hall of Democracy », dédié à l’éducation et aux contenus numériques

 

 

Laisser un commentaire