Google Arts & Culture ouvre une première version virtuelle du musée national du Brésil, ravagé par les incendies

Le 2 septembre 2018, un incendie a largement détruit le Musée national du Brésil à Rio de Janeiro, l’une des plus grandes collections d’histoire naturelle au monde. Environ 20 millions de pièces ont été perdues, y compris des objets historiques indigènes, des restes de dinosaures et le plus ancien squelette humain jamais découvert dans les Amériques. Google vient de mettre en ligne une premier version du musée virtuel reconstitué. 

Depuis 2016, Google Arts & Culture a commencé à travailler avec le musée national du Brésil à Rio de Janeiro pour mettre sa collection en ligne « afin que tout le monde, partout dans le monde, puisse voir et en savoir plus sur ces artefacts antiques ».

Moins de 4 mois après l’incendie dramatique, le public est invité pour la toute première fois à pénétrer virtuellement dans le musée et en apprendre davantage sur sa collection perdue grâce aux images Street View et à plusieurs expositions en ligne.

Vidéo de présentation du projet:

Comme l’explique Chance Coughenour, chef de projet, sur le blog de Google Arts et culture: « la diversité incroyable d’objets dans le Musée national du Brésil reflète des siècles de la culture du Brésil et de l’ histoire naturelle, de la d’Amazon  papillons en voie de disparition aux  masques indigènes magnifiquement ficelé et la poterie décorée. Malheureusement, la destruction de telles collections nous rappelle les  diverses menaces  qui pèsent sur le patrimoine mondial et l’importance de le protéger ».

Les progrès technologiques, tels que la photographie haute résolution, la photogrammétrie, le balayage laser 3D et la réalité virtuelle et augmentée, ont non seulement introduit de nouvelles formes d’art, mais aident également à préserver le patrimoine le plus précieux du monde.

« Même si les images ne peuvent remplacer ce qui a été perdu, elles nous offrent un moyen de nous en souvenir » ajoute Google.

Luzia est le squelette humain le plus ancien trouvé sur le continent américain, il aurait 11 500 ans. (c) Musée National du Brésil

Le Musée national du Brésil se visite dès maintenant sur la plateforme Google Arts & Culture et sur ses applications iOS et Android.

Une réplique du squelette de Titanosaurus, dont les os originaux ont été découverts près de Sao Paulo dans les années 1950. (c) Musée National du Brésil

Laisser un commentaire