Comme le site du Clic le révélait le 19 septembre 2014, pour la première fois, le Musée d’Orsay fait appel au mécénat populaire en lançant une souscription pour la restauration très coûteuse de L’Atelier de Gustave Courbet, évaluée à 600 000 €. Le musée s’est associé à la plateforme Ulule et compte y collecter 30 000 euros.

Orsay Ulule courbet

L’objectif de la restauration est de stabiliser la couche picturale, fragile, de la nettoyer des repeints, tout en allégeant les vernis, et de consolider le support.

Aspect inédit de l’opération de restauration: elle aura lieu in situ et sous les yeux du public qui pourra en suivre toutes les étapes dans la salle des grands formats de Courbet où une enceinte vitrée spéciale a été aménagée par la société Saint-Gobain.

Acquis par l’État en 1920, L’Atelier du peintre, allégorie réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique et morale, Entre 1854 et 1855, chef-d’œuvre de H 3.61 m x L 5.98 m (22m²) de Gustave Courbet, a déjà traversé plus d’un siècle. La fragilité de la toile s’explique en partie par l’histoire complexe du processus de création mais aussi par ses nombreux déplacements et par ses conditions de stockage jusqu’à son entrée dans les collections nationales. Il aura fallu entre autres plus de 18 mois d’études approfondies,de collectes scientifiques et d’analyses pour statuer sur la pertinence et la nécessité ou non d’une éventuelle intervention ainsi que sur sa faisabilité.

Orsay courbet restauration

La restauration est pilotée par un Comité Scientifique composé d’Experts qui suivra l’évolution méthodique du projet pendant plusieurs mois. Il est composé de membres du Centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF), conservateurs du patrimoine, restaurateurs, experts de l’oeuvre de Courbet.

La restauration de l’oeuvre aura lieu in situ. La création d’une enceinte vitrée spécialement aménagée dans la salle des grands formats de Gustave Courbet, au rez-de-chaussée du Pavillon Amont, permettra au public de suivre, étape par étape, cette opération. Il s’agira de sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux d’une restauration.

A date, plusieurs entreprises ont déjà apporté leur soutien : Bank of America Merrill Lynch Art Conservation Project, les American Friends of Musée d’Orsay (AFMO) et Saint-Gobain.

Pour compléter le financement mais également fédérer le public autour de ce projet exceptionnel, le musée lance sa 1ère opération de financement participatif depuis son ouverture en 1986.

30 000 euros à collecter du 1er octobre au 19 décembre 2014

La récolte des fonds (30 000 € via la plate-forme de financement participatif Ulule) aura lieu entre le 1er octobre et le 19 décembre 2014.

“Nous sommes fiers de participer à un projet d’une telle envergure d’autant plus que c’est la première fois qu’une institution culturelle de cette renommée fait appel à une plateforme de crowdfunding dans le cadre d’une restauration d’oeuvre. Le musée d’Orsay nous fait confiance et nous espérons qu’ils atteindront rapidement leur objectif, voire même qu’ils le dépasseront. Nous avions déjà pu accompagner des projets dans des domaines artistiques tels que le cinéma ou encore l’architecture. Et c’est à chaque fois avec la même excitation que nous nous impliquons dans ces aventures. Nul doute que celle-ci a une dimension toute particulière à nos yeux pas tant par le montant à récolter que par le simple fait de permettre aux français de participer, à leur échelle, à la conservation de leur patrimoine culturel.” a souligné Arnaud Burgot, Directeur Général d’Ulule, sur le site toutelaculture.com.

Le grand public peut être acteur de l’opération dès 5€. La loi permettra aux donateurs de bénéficier d’une réduction d’impôts de 66% du montant du don sur l’impôt sur le revenu pour les particuliers et de 60% du montant du soutien sur l’impôt sur les sociétés pour les entreprises.

Contreparties des donations

. Pour 5 € ou plus (soit 1,70€ après déduction fiscale)

Inscription du nom sur le site Internet du musée d’Orsay dans l’espace Mécène pendant toute la durée de la restauration + Envoi d’une Facebook cover « Je suis mécène de la restauration de L’Atelier du peintre » + Envoi par e-mail de nouvelles régulières de la restauration

. Pour 30 € ou plus (Soit 10,20€ après déduction fiscale)

Inscription de votre nom dans la salle Courbet à côté de l’œuvre pendant toute la durée de la restauration à partir de janvier 2015 + Contreparties précédentes 

. Pour 60 € ou plus (soit 20,40€ après déduction fiscale)

1 laissez-passer VIP avec accès prioritaire au musée d’Orsay pour venir voir l’oeuvre de Courbet, les collections permanentes et les expositions temporaires (valable une fois pour 1 personne pour 1 visite. Sans date limite de validité. Accès prioritaire et sans attente par le parvis Entrée C) + Contreparties précédentes

. Pour 100 € ou plus (Soit 34€ après déduction fiscale)

Rendez vous au musée, rencontre d’un Expert pendant la nocturne du musée et visite de la salle Courbet de 19h00 à 20h30 (Valable pour 1 personne. Evénement rassemblant 30 personnes max. Musée ouvert au public. Possibilité de rentrer dans la boîte de restauration) + Contreparties à 5€ et 30€

. Pour 250 € ou plus (Soit 85€ après déduction fiscale)

Petit déjeuner privé VIP, avec café de bienvenue, présentation de l’œuvre et de la restauration par un Expert (Valable pour 2 personnes. Evénement rassemblant 80 personnes max. Musée privatisé pour l’occasion. De 9h à 10h) + Contreparties à 5€ et 30€

. Pour 500 € ou plus (Soit 170€ après déduction fiscale)

Soirée privée VIP au musée avec accueil Champagne puis présentation de l’œuvre et de la restauration par un Expert. (Valable pour 2 personnes. Evénement rassemblant 150 personnes max. Musée privatisé pour l’occasion. Le vendredi 19 juin de 18h30 à 21h) + Contreparties à 5€ et 30€ Récompense limitée, seulement 65 disponibles !

. Pour 2 500 € ou plus (Soit 850€ après déduction fiscale)

Diner privé VIP au musée, diner privé en présence de deux Experts, suivi par une visite de la salle Courbet (Valable pour 2 personnes. Diner rassemblant 8 donateurs max. Musée ouvert au public. A partir de 19h30) + Contreparties à 5€ et 30€

. Pour 5 000 € ou plus (Soit 2 000€ après déduction fiscale)

Pack Entreprises 1 : 80 laissez-passer pour le musée d’Orsay OU le musée de l’Orangerie au choix. (Valable une fois pour 1 personne pour 1 visite. Sans date limite de validité. Accès prioritaire et sans attente par le parvis Entrée C.) + Inscription de votre nom sur le site Internet du musée d’Orsay dans l’espace Mécène pendant toute la durée de la restauration

. Pour 10 000 € ou plus (Soit 4 000€ après déduction fiscale)

Pack Entreprises 2 : visite avec un Expert pour 25 personnes + Inscription de votre nom d’entreprise dans la salle Courbet à côté de l’œuvre pendant toute la durée de la restauration. Récompense limitée, seulement 2 disponibles !

Le recours au financement populaire pour restaurer cette toile est d’autant plus remarquable que l’oeuvre a fait son entrée au Musée, en 1920, grâce à une souscription publique.

Vidéo de présentation du projet de restauration de l’oeuvre:

http://fr.ulule.com/courbet/

SOURCES: Musée d’Orsay, latribunedelart.com, toutelaculture.com, fr.ulule.com

Date de première publication: 01/10/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

En apportant 2.74 M£ en moins d’un mois, le public britannique a sauvé la Collection Wedgwood

Le 1er octobre 2014, les mécènes du Portland Art Museum choisissent les nouvelles œuvres de la collection

La fondation VMF lance une seconde collecte « Fous de Patrimoine » avec la plateforme Ulule

La Cité de l’Architecture et le musée d’Orsay s’associent à Ulule pour restaurer des œuvres du patrimoine français

La BnF lance un nouvel appel aux dons pour acquérir un manuscrit royal de François 1er