Avec MadPixel, le Mauritshuis (La Haye) devient le premier musée virtuel et gigapixel dans le monde

Depuis le chacun peut visiter le Mauritshuis Museum de La Haye depuis son canapé grâce à une nouvelle expérience dans un nouvel environnement virtuel et interactif. Pour que la visite soit encore plus « réaliste », le musée est le premier au monde à avoir été entièrement numérisé au format gigapixel, en partenariat avec la société espagnole MadPixel. En associant la visite virtuelle sur son site web et l’application Second Canvas du Maurithuis, les amateurs d’art du monde entier peuvent ainsi explorer toutes les salles du musée, découvrir les « merveilleuses histoires » derrière les peintures et zoomer dans 36 chefs-d’œuvre, dont tous les Vermeer et quatre Rembrandt.

La nouvelle visite virtuelle du musée propose une exploration complète de ses salles et la découverte de toutes les œuvres qui y sont présentées. Deux modes de visite sont offerts: exploration libre et tour guidé, avec les commentaires audio en anglais de la directrice.

Comme pour les autres visites virtuelles 3D 360°, de type Matterport (même si ce n’est pas la plateforme utilisée dans ce cas), navigation salle par salle, plan interactif, utilisation sur un casque VR, l’innovation de cette expérience est la possibilité de découvrir les salles en très haute définition et les 36 chefs d’oeuvres du musée dans une qualité exceptionnelle grâce à leur numérisation en gigapixel (1 000 mégapixels, soit plus de 100 fois la taille des images qui peuvent être produites par un smartphone).

L’utilisateur peut ainsi zoomer et découvrir les moindres détails de tableaux exceptionnels, tels que tous les Vermeers de la collection, quatre Rembrandt, trois Jan Steens, ainsi que le « Goldfinch » de Fabritius et « The Bull » de Paulus Potter.

En plus de sa diffusion sur le site web, le musée virtuel peut être également utilisé dans l’application Second Canvas du Mauritshuis, disponible dans l’AppStore ou Google Play.

Présentation de la nouvelle visite virtuelle en gigapixel:

  • Second Canvas

La nouvelle version de la visite Second Canvas du musée au format gigapixel rend le Mauritshuis encore plus accessible à tous, partout dans le monde. Sur une tablette ou un smartphone, et sans connexion, l’utilisateur peut ainsi se promenez dans les salles de l’ancien palais de la ville et explorer le musée et ses trésors, dans ses moindres détails.

« Le Mauritshuis recherche continuellement des moyens de déverrouiller numériquement les histoires de la collection. Cette visite virtuelle est un complément précieux à cela, non seulement pour nos visiteurs qui souhaitent découvrir notre musée de chez eux, mais aussi comme point de départ pour des formats tels que les visites guidées numériques et les activités pédagogiques » se félicite le musée.

La collaboration entre le Mauritshuis et Madpixel (la société espagnole à l’origine de l’application Second Canvas) est née il y a quelques années. Après le Prado à Madrid, le Mauritshuis a été le premier musée au monde à lancer une application Second Canvas en 2016 pour rendre la collection plus accessible de l’extérieur du musée.

Aujourd’hui, l’application est utilisée par plus de 75 musées dans 16 pays. « Le Mauritshuis offre la combinaison parfaite de la capacité à déplacer rapidement, un contenu formidable et une ouverture à l’innovation » explique Iñaki Arredondo, PDG de Madpixel, à propos de la collaboration.

  • Tout un musée au format Gigapixel

Les peintures au format gigapixel n’ont rien de nouveau, mais tout un musée numérisé au format gigapixel est une première mondiale.

Lors du premier confinement du printemps 2020, les images du musée et de ses peintures ont été photographiées et scannées avec des caméras à 360 degrés. Pour créer des images de haute qualité et d’une netteté exceptionnelle, Madpixel a pris d’innombrables images et « chaque centimètre, plinthe et accroche murale des chambres a été cartographié par un robot de numérisation, le Madpixel ROB ». Ce robot a sélectionné la résolution requise pour chaque œuvre d’art: plus la peinture est grande, plus la résolution doit être élevée pour assurer une «expérience de zoom» optimale au millimètre.

Enrichies par des commentaires audio en anglais, les photographies et reproductions numériques en gigapixel à 360 degrés permettent aujourd’hui aux visiteurs en ligne de voir la collection Mauritshuis en très haute résolution.

  • Images infrarouges

Un certain nombre d’œuvres d’art offrent également la possibilité de basculer entre l’image photographique et les images infrarouges. Ces dernières révèlent les croquis originaux du peintre qui se trouvent parfois sous les couches de peinture et permettent aux visiteurs de découvrir les changements que l’artiste a apportés au cours du processus de peinture.

Ainsi par exemple, dans le tableau de Rubens, « The Garden of Eden with the Fall of Man », deux chiens sont visibles qui n’apparaissent pas dans le tableau final.

  • Après Meet Vermeer

En décembre 2018, Google Arts & Culture et le Mauritshuis avaient lancé Meet Vermeer premier musée virtuel présentant toutes les peintures de Johannes Vermeer. Il s’agit de la plateforme la plus complète sur les peintures de Johannes Vermeer, réalisée en collaboration avec 17 partenaires culturels à travers l’Europe et les États-Unis.

 

On peut notamment y trouver la Pocket Gallery : une exposition virtuelle comprenant toutes les œuvres du vieux maître néerlandais. « Un rêve pour les fans de Vermeer du monde entier ». Meet Vermeer est gratuit et accessible en ligne g.co/meetvermeer ou via l’application Google Arts & Culture pour iOS ou Android, en recherchant Meet Vermeer.

SOURCES: Mauritshuis, MadPixel

PHOTOS: Mauritshuis, MadPixel

Date de première publication: 27/11/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Atelier webinar Clic France N°2: «Virtualiser une exposition existante» – compte-rendu et captations

La nouvelle application mobile Explor diffuse et géolocalise des visites virtuelles des musées et monuments du monde

Avec l’aide de mécènes, le Louisiana Art & Science Museum lance une visite virtuelle de l’ensemble de ses espaces

Après un outil in-situ en réalité augmentée, le MuséoParc Alesia propose sa première visite virtuelle

Le musée Reina Sofía lance Gigapixel, un espace web qui permet d’explorer les œuvres de sa collection en ultra haute définition

Gigapixel, impression 3D et open content … Paris Musées annonce de nouveaux développements numériques

DOSSIER / Avec la photographie en gigapixels, le public peut explorer les oeuvres dans leurs moindres détails

Laisser un commentaire