Le Met Museum de New York va lancer une boutique sur la plateforme ecommerce Tmall d’Alibaba

Et de deux ! Après le British Museum, le Metropolitan Museum of Art de New York ouvrira prochainement un corner sur la plateforme chinoise de ecommerce Tmall (Alibaba) a annoncé le 10 mai 2019 le portail Sina News. La boutique en ligne proposera plus de 50 produits, notamment des tabliers de cuisine, de la vaisselle, des cadres, des parapluies et d’autres produits dérivés.

C’est la première boutique officielle du Met Museum en Chine, après l’arrivée du British Museum sur Tmall en juillet 2018. Le portail Tmall du musée basé à Londres a déjà été un succès retentissant. Il a attiré plus de 150 000 adeptes en moins d’un mois et une partie des produits vendus étaient épuisés en quelques jours.

Plusieurs musées chinois déjà sur Tmall

Un certain nombre de musées chinois, tels que le Musée du Palais (Cité interdite) et le musée national de Pékin, le musée du site du mausolée de l’empereur Qinshihuang à Xi’an, le musée de Shanghai ont déjà ouverts des magasins similaires sur Tmall.

Compte weibo du Met Museum

Ces musées vendent des produits dérivés dans le but de tirer profit de la demande croissante des consommateurs chinois en produits culturels et créatifs.

Wang Fei, chef de la division de la culture et de la création de Tmall, a déclaré que la recherche «musées» sur Tmall et Taobao avait augmenté de 215% entre janvier et octobre 2018 par rapport à la même période de 2016.

Globalement, les magasins de musées sur Tmall ont une base combinée de plus de cinq millions d’abonnés, et les deux magasins les plus populaires attirent plus de dix millions de visiteurs par an, à égalité avec le nombre de visites annuelles au Louvre !

Au premier trimestre de 2019, les dépenses de consommation en Chine ont atteint 9 780 milliards de RMB (1 450 milliards de dollars), en hausse de 8,3% d’une année sur l’autre, selon les données publiées par le ministère chinois du Commerce. Parallèlement, en 2018, les ventes en ligne de biens de consommation représentaient plus de 18% du total des ventes au détail en Chine, selon le Bureau national des statistiques du pays.

Le Met Museum dispose déjà d’un compte weibo qui compte près de 42 000 abonnés.

SOURCE: Blooloop, kr-asia.com, Sina

Photos: Met Museum

Date de première publication: 13/05/2019

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le British Museum renforce son partenariat avec Alibaba pour augmenter les ventes de produits dérivés sur Tmall, l’Amazon chinois

30 jours après son ouverture, la boutique en ligne chinoise du British Museum fait un tabac sur Tmall / Alibaba

Alibaba Group va aider le British Museum à vendre ses produits dérivés en Chine, sur le web et dans des boutiques propres

Baidu, le google Chinois, souhaite aider des musées espagnols à passer au numérique

Laisser un commentaire