Le Musée de la carte postale de Baud et Google Arts & Culture numérisent et diffusent 13 000 cartes postales bretonnes

Le Musée de la carte postale de Baud et Google Arts & Culture se sont associés pour numériser 13 000 cartes postales anciennes de Bretagne. Le plus grand fond français de cartes postales anciennes est ainsi mis en ligne gratuitement pour lui donner une visibilité mondiale.

Le vendredi 14 juin à Baud (Morbihan), le Musée de la carte postale Le Carton voyageur a présenté le résultat d’un partenariat avec Google Arts & Culture, qui a conduit à numériser une collection inédite de 13 000 cartes postales anciennes de Bretagne.

C’est le géant du net, Google, via son institut culturel basé à Paris, qui  a décidé de se rapprocher du musée de la carte postale de Baud pour lui proposer de rendre ses collections plus accessibles sur la toile.

Pour le Carton voyageur, labellisé Musée de France en 2017, ce partenariat doit « permettre de toucher de nouveaux publics, comme la génération des Millennials très friande de dispositifs numériques », espère la directrice, Christelle Lamour. Il s’agit tout simplement « d’une nouvelle porte d’entrée vers le musée ».

« Ce partenariat accorde une plus large visibilité aux collections du musée et surtout, il va nous permettre de toucher une audience plus jeune, tournée vers les outils numériques mais aussi curieuse du monde qui l’entoure et de son histoire » Christelle Lamour

Depuis le 14 juin 2019, l’application gratuite Google Arts & Culture présente 13.000 cartes postales anciennes de Bretagne issues des collections du Carton voyageur (l’autre nom du musée).

Contacté par Google en mars 2018, le Musée de la carte postale a sélectionné les documents, qui sont partis à Munich, dan sun laboratoire où ils ont tous été numérisés recto verso, à l’aide d’un scanner haute définition.

Il aura fallu plus d’un an pour opérer la sélection des 13 884 cartes datant de 1900 à aujourd’hui représentant essentiellement des lieux ou des scènes de Bretagne. La sélection s’est faite sur les 90 000 documents numérisés par le Musée depuis 1994 sur un fond de 120 000 cartes au total. Depuis une petite vingtaine d’années, 85 000 cartes postales et croquis étaient déjà accessibles sur internet, par le biais du portail Cartolis, puis depuis 2010 par celui du Ministère de la Culture. Mais « la richesse de ce fond se devait d’être encore plus visible » explique la directrice. Nous touchions essentiellement des personnes férues d’histoire et de documents d’archives. Là, avec Google, nous passons dans une toute autre dimension ».

« On s’est dit que ça avait du sens de montrer aussi le dos des cartes et leur contenu », explique Sixtine Fabre, responsable partenariats de Google Arts & Culture.

Des cartes postales numérisées et géolocalisées

Avec la fonctionnalité « A proximité » de l’application, le public peut découvrir la représentation en cartes postales du lieu où il est géolocalisé.

« Nous avons maillé tout le territoire breton et choisi des cartes représentant des lieux particuliers : là où il y a une forte densité de population, des universités, des flux touristiques, ou encore des lieux qui drainent les jeunes, comme les festivals de musique », précise Christelle Lamour.

hipgnosis@hipgnosisart

A Message From the Past — Le Carton Voyageur https://artsandculture.google.com/project/postcards 

A Message From the Past – Google Arts & Culture

Before texting or DMs, there were postcards…

artsandculture.google.com

Sur la page d’accueil de l’application, en cliquant sur l’onglet « A Proximité »puis sur la fonctionnalité « Parcourir », le mobinaute peut « consulter des documents ou œuvres d’art – notamment 400 cartes postales – qui représentent le lieu où il se trouve » explique Sixtine Fabre. Chaque visiteur peut ainsi découvrir en cartes postales les lieux bretons tels qu’ils étaient au début du XXe siècle.

« La plus ancienne carte postale de 1897-1898, note Christelle Lamour, et on n’a que des cartes libres de droit ».

Douze expositions en ligne et quatre vidéos

Outre la fonctionnalité géolocalisation, l’application mobile et le site web Google Arts & Culture présentent douze expositions en ligne réalisées à partir des documents numérisés et quatre vidéos.

« On a proposé ces animations au musée pour dépasser le côté statique et désuet des cartes postales, explique Sixtine Fabre. Vous pourrez ainsi découvrir l’histoire de la carte postale ou passer 24 heures dans la vie d’un petit Breton en 1900. »

Les expositions en ligne portent notamment sur : « qui a inventé la carte postale ? », « comment écrire une carte postale ? », « illustrations art nouveau » et « vous avez dit Kitsch ? ».

SOURCES: Google Arts & Culture, letelegramme.fr, Ouest France, 20minutes.fr

Photos: Google Arts & Culture

Date de première publication: 28/06/2019

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

Les visiteurs du musée De Young de San Francisco peuvent désormais utiliser Google Lens pour découvrir les histoires cachées de certaines oeuvres

EDF, partenaire français de la nouvelle exposition virtuelle sur un millénaire de progrès humains, Once Upon a Try, publiée sur Google Arts & Culture

Google Arts & Culture ouvre une première version virtuelle du musée national du Brésil, ravagé par les incendies

Le musée Mauritshuis, associé à Google et à d’autres institutions culturelles, offre une exposition virtuelle sur Vermeer, en réalité augmentée

Laisser un commentaire