Le musée de la Cité Interdite emmène les visiteurs dans un voyage en réalité virtuelle

Partager :

Le Musée du Palais, également connu sous le nom de Cité interdite, peut désormais être visité par des personnes vivant à plus de 1 000 km, grâce à la réalité virtuelle. Le musée, situé à Pékin, a annoncé ce dernier développement dans la numérisation des reliques culturelles lors de la Conférence mondiale 2020 sur l’industrie de la réalité virtuelle, qui a ouvert le 19 octobre 2020 à Nanchang, capitale de la province du Jiangxi, dans l’est de la Chine.

Munis de lunettes de réalité virtuelle, les visiteurs de l’expo ont pu regarder des images 3D des reliques culturelles et découvrir le processus de construction des anciens bâtiments de la Cité interdite. Les visiteurs ont également pu explorer en virtuel des sites de fouilles archéologiques, sur lesquels des porcelaines anciennes ont été déterrées.

« Le musée du palais étant engagé dans la recherche de technologies de pointe et la présentation de son patrimoine culturel, notre mission est de construire un musée qui réponde aux besoins de l’époque » a déclaré Wang Yuegong, conservateur adjoint du musée du Palais. « Les nouvelles tendances technologiques favorisent la construction de systèmes d’innovation muséale, établissent une intégration profonde de la production, de l’enseignement et de la recherche, et facilitent la protection et la présentation des reliques culturelles ».

Situé au centre de Pékin, le Musée du Palais a été construit en 1925. Il est installé dans la Cité Interdite, un palais impérial des dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911).

Le musée a commencé la numérisation de sa riche collection il y a plus de 20 ans.

En juillet 2019, l’institutions a déployé sept nouveaux produits numériques. Ces nouveaux outils comprennent des applications présentant des images haute résolution des célèbres peintures des musées, une vue à 360 degrés de diverses architectures, des jeux interactifs, des vidéoclips 4K et des bandes dessinées.

Le rôle des contenus et services numériques a été mis en évidence lors du confinement du printemps 2020. Ils ont permis au public mondial et chinois de découvrir et d’apprécier la culture chinoise alors que les musées et monuments étaient fermés.

Les visites virtuelles disponibles sur le site web de la Cité Interdite

SOURCES: Palace Museum, cgtn.com

PHOTOS: Palace Museum, cgtn.com, wikimedia commons

Date de première publication: 21/03/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

A Wuhan, dans la province de Hubei, la Chine dévoile son premier «musée intelligent» 5G

La 5G et l’intelligence artificielle vont permettre de transformer la visite et la gestion de la collection de la Cité interdite

En Chine, à Shenzen, un nouveau musée des sciences révolutionnaire ouvre ses portes

Le Musée du Palais de la Cité Interdite présente une exposition numérique de 9 chefs d’oeuvres historiques de la Chine

En Chine, le Musée archéologique de Jinsha choisit également la réalité augmentée et virtuelle

Partager :

Laisser un commentaire