Le Musée sous-marin du Pays de Lorient a inauguré le 30 septembre 2016 son projet intitulé Muséopatim, pour « muséographie interactive sur le patrimoine immergé ». Le visiteur peut désormais voir le fond marin de la baie de Lorient et ses épaves, accompagnés d’informations et de documents d’archive.

1lorient_musee

En novembre 2015, Muséopatim avait été labellisé par la région dans le cadre de son appel à projets « Héritages littoraux ».L’initiative a été en grande partie soutenue par l’agglomération, le département et la région Bretagne.

Ce projet, porté par les membres de l’association des Amis du musée, vise tout d’abord à mettre en valeur le patrimoine immergé et son histoire avec une cinquantaine d’épaves dont on peut faire la visite virtuelle, sur les 400 reposant dans la baie de Lorient.

L’objectif est également de valoriser le fond documentaire réuni au fil des ans par l’association, tout en proposant une immersion grâce au multimédia et à l’interactivité. Pour ce faire, le musée a fait appel à la société Azimut, spécialisée dans la réalisation de bornes interactives et de bases de données multimédia.

« Nous avons travaillé ensemble à la mise en place d’un réseau de diffusion audiovisuelle interactif unique en France », explique Christophe Cérino, professeur d’histoire et président de l’association des Amis du musée. « Il a été conçu pour valoriser toutes nos collections d’images, qu’il s’agisse de photos et de vidéos d’archives ou de vidéos récentes des épaves de la baie. »

Muséopatim propose ainsi sur les 45 postes numériques installés des contenus adaptables en temps réel aux attentes des différents publics qui visitent le musée. Ils choisissent un thème (découverte de l’archéologie sous-marine, l’homme sous la mer, la bataille de l’Atlantique, la vie sous-marine) et le guide s’adapte.

« C’est un réseau d’images qui se manipule à partir de bornes et de tablettes tactiles. On peut changer, reconfigurer à volonté la source d’images, les médias s’adaptent à volonté, en souplesse. »

Dans l’une des salles, un pavé tactile permet de zoomer sur l’une des épaves recensées dans la rade de Lorient. Sur un écran géant apparaissent alors films, cartes ou photos consacrés à cette épave tandis que des écrans connexes délivrent une foule d’autres informations. On trouve aussi des documents sur des particularités géologiques de la zone.

De plus, un parcours interactif de découverte est proposé aux plus jeunes : des écrans tactiles sont positionnés à hauteur d’enfant, avec vidéos didactiques et quiz.

Lien vers le site du musée

Sources : Azimut

Photos : Azimut

Date de première publication : 29/11/2016

a-lire-sur-le-site-du-clic

Guerigny, Lewarde, Lorient, Marcigny, Mayenne, Millau, Saint-Nicolas d’Aliermont : des musées et de nouvelles initiatives numériques

La Cité de la Voile Éric Tabarly met le cap sur le numérique

Le Musée d’histoire naturelle de Londres propose un voyage immersif en réalité virtuelle au centre de l’océan

Au Musée Fabre et au Musée d’Orsay, une table interactive permet de découvrir une œuvre disparue de Frédéric Bazille

Pendant Paris Photo 2016, le musée Nicéphore Niépce présente POEME, son installation photothèque interactive et immersive