Orange poursuit son soutien à l’innovation numérique muséale et culturelle

En parallèle de son implication dans des projets culturels numériques innovants en Ile de France ou dans des lieux nouveaux comme le Louvre-Lens, le groupe Orange soutient également les initiatives technologiques des musées plus petits en région. Retour sur certaines annonces récentes.

Exposition Auguste Perret au Palais d'Iena (c) Orange
Exposition Auguste Perret au Palais d’Iena (c) Orange

Des flashcodes au Musée Courbet d’Ornans

musee courbet OrnansLe 20 novembre 2013, pendant le salon des maires et des collectivités locales à Paris, le délégué régional Orange en Franche-Comté, le directeur des relations avec les collectivités locales d’Orange et le président du Conseil général du Doubs ont signé une convention de coopération technologique.

Cette accord porte sur la fourniture de flashcodes et tag NFC qui seront disposés sous certaines œuvres au Musée Courbet à Ornans lors de l’exposition « Hanoteau » du 14 décembre 2013 au 21 avril 2014.

Ces tags nfc et/ou flashcodes donneront accès à un site internet dédié et adapté à la lecture sur un smartphone permettant  « d’enrichir l’information des visiteurs via des détails  sur les œuvres, des vidéos etc.. ».

www.musee-courbet.fr et www.musees-franchecomte.com

Présentation vidéo du musée

Autres illustrations de l’engagement d’Orange pour accompagner les innovations culturelles culturelles, l’opérateur télécom historique a également signé pendant le même salon un contrat avec le Musée Soulages de Rodez (Aveyron) qui ouvrira en 2014 (musee-soulages.grand-rodez.com) et le musée numérique d’Agen (Lot-et-Garonne).

Smartphones et tablettes au Musée des Beaux-Arts d’Agen

(c) ladepeche.fr
(c) ladepeche.fr

La mairie d’Agen a renouvelé, cette semaine, son partenariat avec Orange pour le «musée numérique». Depuis quelques mois, au musée d’Agen, dans le cadre d’un partenariat avec Orange, des contenus numériques téléchargeables sur smartphones et tablettes, sont déjà proposés aux visiteurs afin d’enrichir leur expérience.

La première étape du partenariat avait notamment permis l’installation du Wi-Fi aux Jacobins et le don de tablettes tactiles. Autour de l’exposition «Éloges de l’eau» d’Aart Elshout qui s’est achevée fin novembre, « les visiteurs pouvaient, à l’aide de leur smartphone ou d’une tablette prêtée, activer un flashcode et accéder à une vidéo d’explication de l’artiste» explique Marie-Dominique Nivière, conservatrice du musée des Beaux-Arts d’Agen. «Les premières expériences numériques proposées au public ces derniers mois se révèlent être des succès». Mis en place également à l’occasion de l’exposition «Agen vu par ses peintres», à l’église des Jacobins, en début d’année 2013, l’expérience numérique au sein du musée des Beaux-Arts va donc se développer.

«Nous sommes en train de réfléchir à mettre en place un flashcode à l’entrée des Jacobins lorsqu’ils fermeront dans quelques jours. Il renverrait sur des images de l’église et différentes explications à la fois historiques et artistiques du lieu. Cela peut aussi susciter l’envie d’y venir plus tard» ajoute la conservatrice.

En outre, les équipes du musée travaillent à l’ajout de contenus numériques au sein même des collections permanentes.

En phase d’élaboration depuis de nombreuses semaines, le projet de rénovation du musée devrait faire la part belle au numérique. Pour autant, la conservatrice du musée préfère prévenir «Il ne s’agit pas de remplacer les œuvres mais d’apporter un plus. Il faut que les gens aient le sentiment d’avoir appris des choses grâce au numérique».

www.agen.fr/musee

Tweets et architecture

Depuis plusieurs années, Orange accompagne les institutions muséales dans leurs développements numériques. Cette coopération a récemment permis le lancement de nouvelles initiatives.

palais iena Expo auguste perretLa dernière en date porte sur l’exposition «Auguste Perret, Huit Chefs d’oeuvre – Architectures du béton armé», organisée par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) du 27 novembre 2013 au 19 février 2014 à Paris.

Cette exposition met à l’honneur un des parcours architecturaux les plus inspirants du XXe siècle à travers l’évocation de huit édifices majeurs d’Auguste Perret, dont le Palais d’Iéna.

Pour répondre aux nouveaux usages et aux nouvelles attentes des visiteurs et leur permettre notamment de publier et partager leurs émotions en direct, Orange a mis en place  un dispositif qui leur permet de retrouver leurs tweets diffusés sur un grand écran in situ ainsi que sur le site internet de l’exposition. Les tweets s’agrègent selon une forme désignée à partir du logo de l’exposition et s’animent en continu au fil des contributions. #expoperret

www.expositionperret.fr/timeline

Nouveaux projets numériques de Lens à Paris

Chateau de versailles appli jardins HP 2Depuis la rentrée de septembre 2013, Orange a soutenu plusieurs autres innovations muséales ou culturelles :

. fin novembre 2013, opération photo des visiteurs pour dire adieu à la « Liberté » avant son départ du Louvre Lens (article sur le site du Clic France),

. lancement, début novembre, de la seconde version de l’application mobile Jardins du Château de Versailles (article sur le site du Clic France),

. le 16 octobre 2013, annonce par le Labo BnF que l’application Candide, réalisée en partenariat avec Orange, passait en édition enrichie. Précédemment disponible pour iPad, l’ouvrage numérique est désormais accessible en ligne. « Cette application propose au lecteur, dans une approche à la fois ludique et scientifiquement rigoureuse, de découvrir ou redécouvrir cette œuvre majeure de Voltaire, au gré de ses envies », comme le précisait alors le communiqué de la BNF.

Guide multimédia du Louvre Lens (c) Orange
Guide multimédia du Louvre Lens (c) Orange

Le 23 octobre 2013, Orange avait également lancé l’application «Orange expo musées» sur iPhone. Comme la version web, l’application permet à l’utilisateur de découvrir l’actualité des expositions et musées en France, de réserver ses billets en ligne, de gérer son agenda culturel, de visualiser les bandes annonces des expositions et d’explorer sur une carte interactive l’ensemble des musées et expositions qui l’entourent.

« Orange expo musées » et les projets mentionnés plus haut s’inscrivent ainsi dans la continuité des partenariats menés avec des institutions culturelles. On peut également mentionner d’autres projets lancés précédemment: le guide multimédia et l’application mobile du Louvre Lens, les applications mobile « accessibles » du Quai Branly, le dispositif de médiation numérique lors de l’exposition Dynamo avec la RMN-GP ou pour Marseille Provence 2013, le jeu mobile multi-joueurs à la Cité de l’Architecture, le dispositif de visite à distance au musée Rolin …

Sources : ladepeche.fr, macommune.info, zonebourse.com, Orange

Date de première publication: 6/12/2013

A LIRE SUR LE SITE DU CLIC FRANCE:

Au Louvre-Lens, les visiteurs se prennent en photo pour dire adieu à la «Liberté guidant le peuple»

Le Château de Versailles lance une nouvelle version de l’application mobile de visite de ses jardins

La Bibliothèque nationale de France, Orange et la Voltaire Foundation co-éditent l’application « Candide, l’édition enrichie »

Le musée Rolin et Orange expérimentent une visite d’exposition par visiophonie

La Cité de l’Architecture et Orange lancent un jeu mobile multijoueurs sur la BD

L’opéra Don Giovanni retransmit en 3D par Orange

Laisser un commentaire