Le Virtual Broad Art Museum expose des oeuvres numériques interactives et innovantes

Partager :

En attendant son ouverture officielle en automne 2012, the Eli and Edythe Broad Art Museum (Michigan State University) lance son musée virtuel. The Virtual Broad Art Museum (VBAM), créé par des artistes internationaux tels que John Fillwalk et Adam Brown, reflète la future architecture du lieu conçue par Zaha Hadid. Ce nouveau musée virtuel présente déjà aux internautes une exposition regroupant des oeuvres numériques interactives et innovantes.

Un musée virtuel à la pointe de l’innovation

Ce musée virtuel présente des oeuvres, créées spécialement pour l’occasion, qui facilitent l’interaction entre les internautes et le futur environnement lui-même. Ce projet digital, véritable dispositif de communication et marketing du futur musée, fait écho aux prochaines missions et objectifs de l’institution. La direction du VBAM a été confiée a des artistes tels que John Fillwalk  qui explore les installations interactives, la réalité virtuelle et des environnements artistiques hybrides d’art et enseigne les interactions entre l’art, la science et la technologie.

Des expériences inédites en ligne

L’expérience commence en ligne et les internautes doivent tout d’abord choisir une oeuvre. Après l’entrée dans le musée virtuel, les utilisateurs choisissent un avatar et peuvent déambuler dans les espaces via leur clavier ou souris comme dans un jeu vidéo. Les internautes sont également connectés avec les autres utilisateurs via un chat on-line. Actuellement, 4 oeuvres dites expériences, de John Fillwalk sont en ligne dans le musée virtuel : Proxy, Flickr Gettr, Survey et con|FLUENCE.

 

A travers ces installations, les internautes, du moins leurs avatars peuvent interagir, créer une oeuvre collaborative ou encore connecter les images des comptes FlickR dans l’environnement virtuel. Les internautes peuvent ainsi devenir commissaires en recherchant des images parmi le « cloud » généré par les comptes des utilisateurs. D’autres données, telle que la localisation des internautes, sont également utilisées dans ces installations en ligne.

D’autres travaux artistes, basés sur l’interaction, l’identité et données virtuelles, seront prochainement mis en ligne et intégré dans l’espace virtuel. Une expérience inédite qui annonce la dimension numérique du prochain Eli and Edythe Broad Art Museum. Retrouvez et découvrez en attendant le site internet du Virtual Broad Art Museum.

Auteur : Simon Hübe

 

A lire sur le site du CLIC :
05.12.2012 – Nouveau site internet participatif et interactif pour le M Shed de Bristol
23.11.2011 – Les archives de la Maison Valentino s’expose dans un musée virtuel
17.10.2011 – Avec « n’ milliard de collections », le CNAP fait rimer art et numérique

 

Partager :