Le centenaire de la catastrophe du Titanic fait chavirer le monde des musées avec une grosse actualité : un nouveau musée totalement dédié au paquebot à Belfast, une exposition spéciale au SeaCity Museum à Southampton et une exposition permanente à la Cité de la Mer à Cherbourg.

Belfast, terre natale du Titanic

La capitale de l’Irlande du Nord célèbre la construction de ce mythique paquebot dans son port et profite de cette occasion pour ouvrir le musée du Titanic à l’endroit exact où le navire a été bâti. Un bâtiment futuriste de 6 étages en forme d’étoile, clin d’œil à la compagnie White Star Line, abrite 9 galeries.

Le nouveau centre consacré au paquebot n’abrite aucun objet d’époque. Tout est neuf, recréé à l’identique, du mobilier à la vaisselle. Des effets spéciaux et des expériences en 3D projettent le visiteur dans la légende. Si Belfast entend accueillir plus de 400 000 visiteurs dès la première année, plus de 100 000 billets avaient déjà été achetés au 31 mars. L’effet Titanic.

Des expositions outre manche

D’autres institutions anglaises, le SeaCity Museum de Southampton et the National Museums Northern Ireland (NMNI), vogue sur le centenaire du Titanic et présentent leur exposition.

Le NMNI met en ligne un site internet complet qui présente de nombreux contenus : une frise interactive, des vidéos, des téléchargements audio, photos, le livre de l’exposition… Autant d’atouts pour préparer sa visite sur place et choisir le personnage que le visiteur pourra incarner in situ.

En ligne, le SeaCity Museum de Southampton est moins interactif même s’il présente des informations complémentaires autour de son exposition spéciale : Titanic the Legend. Il présente cependant l’impact du de la catastrophe sur la ville.

Nouvelle exposition permanente à la Cité de la Mer 

En France, vous pouvez (re)découvrir l’histoire du Titanic ailleurs qu’au cinéma : à Cherbourg, seule port français dans lequel le Titanic fit escale.

La cité de la Mer présente une nouvelle exposition permanente consacrée au mythique paquebot sur près de 2500 m2. Plus de 3,3 millions d’euros ont été investi pour scénographier et pour tout apprendre sur le Titanic, son escale à Cherbourg mais aussi l’histoire de l’émigration. L’exposition a été inaugurée le 10 avril 2012, 100 ans jour pour jour après cette unique escale du Paquebot.

Sur place un compte à rebours, un écran de 24 mètres de long, remémorent l’escale de l’insubmersible paquebot à Cherbourg il y a 100 ans, son trajet et sa catastrophe. Un site internet, en français et en anglais, a également été développé pour présenter ce nouvel espace. Ce site est riche en iconographies d’époque, textes explicatifs et historiques et en vidéo d’archives. Certaines de ces vidéos sont aussi visibles sur YouTube.

Interview video de la scénographe Clémence Farrell, qui explique notamment les dispositifs technologiques déployés.

Retrouvez le site du National Museums Northern Ireland, le site du SeaCity Museum de Southampton et le site de la Cité de la Mer de Cherbourg.

Auteur : Simon Hübe