Le renouvellement de l’identité numérique du Centre Pompidou qui est en cours prend plusieurs formes. L’une d’entre elles consiste à proposer des nouveaux outils lors de la visite.

Ainsi, depuis un an, le Centre Pompidou s’engage avec Euréva dans la mise en place de Blinkster. Ce système de reconnaissance d’image permet de pointer l’appareil photo de son smartphone vers une œuvre (peintures, mais aussi bas reliefs, sculptures,  installations…) et d’obtenir des informations sur son écran. Titre de l’œuvre, nom de l’auteur bien sûr, mais aussi une notice descriptive courte permettant de comprendre l’essentiel du geste de l’artiste et renvoyant par des liens à une série d’autres ressources, plus complètes.

A terme, le but est de connecter Blinkster avec le futur site internet du Centre Pompidou, mais aussi avec tout son écosystème. Ainsi, l’espace personnel de ce futur site permettra la continuité entre les écrans : l’intégralité de l’historique de la visite sera retrouvé en ligne, et une navigation différente, permettant l’accès à des contenus plus longs et d’une autre nature sera possible, bien à l’aise dans le confort de son bureau, de son canapé…
Le but de l’expérience est aussi de définir les conditions d’une participation des publics ayant une véritable valeur ajoutée. En effet, le contact direct entre le mobinaute et l’œuvre peut se faire grâce à toute sorte de technologies, mais les usages imaginés par le Centre Pompidou et Euréva permettent d’aller au-delà du sensible, sans en court-circuiter l’étape. Ainsi, un système de prise de note permettra à chacun de récupérer la notice courte proposée sur l’écran du smartphone et d’y insérer ses propres commentaires. En lien avec l’espace collaboratif du site internet, il sera ensuite possible d’utiliser ces éléments pour compléter des travaux collaboratifs autour de l’artiste, de l’œuvre précise ou encore de thématiques transversales.

Toutes ces évolutions sont encore en cours de développement. Cependant, l’apparition de Blinkster au Centre Pompidou en phase de test depuis cet été permet de mettre en œuvre la formidable dynamique interne de l’institution : il s’agit  par exemple de consolider les chaînes d’alimentation des contenus qui permettront au visiteur de pouvoir reconnaître toutes les œuvres exposées et d’obtenir des commentaires associés.
Au-delà de cet aspect technique, la phase de test s’accompagne aussi d’une expérimentation d’atelier mobilisant la communauté du Centre Pompidou. Les membres de cette communauté sont accueillis dans les salles du Mnam un jour de fermeture, accompagnés d’un conservateur. Ils découvrent les œuvres de manière sensible ; connaissance qu’ils complètent ensuite grâce aux ressources de la Bilbiothèque Kandinsky et de la Bibliothèque Publique d’Information préparés par des documentalistes et bibliothécaires, pour créer des articles sur l’encyclopédie libre Wikipédia – l’association Wikimédia France est d’ailleurs partie prenante de ce dispositif, dans le cadre d’un partenariat en cours d’élaboration. Ainsi, la boucle est bouclée : les contenus que chaque mobinaute peut annoter sont des contenus créés de manière collaborative et encadrée par des experts, labellisés par le Mnam, et qui retournent ensuite dans un univers d’échange et de partage au sein de l’espace personnel.

On le voit, Blinkster est un projet complexe, qui met en œuvre des dynamiques très fortes. Il s’agit de structurer des processus d’alimentation en interne pour l’alimentation des contenus déjà existant, comme par exemple suivre les nombreuses rotations des œuvres au sein du musée. Mais il s’agit aussi, et surtout, de permettre la production de nouveaux contenus de manière collaborative, de designer le projet pour qu’il soit adapté aux formes de création collaborative, puis qu’il se comporte comme un réel outil facilitant la participation des publics, les incitant à aller plus loin dans leur réflexion sur les œuvres. Un projet d’envergure, un projet pensé dans toutes implications, que le Centre Pompidou est fier d’être le premier à mettre en œuvre sous cette forme au monde.

Auteur : Gonzague Gauthier
Community Manager au Centre Pompidou

Save the date ! Lundi 03 octobre aura lieu un Focus groupe autour de Blinkster au Mnam, à 18h30. Si vous voulez y participer, envoyer vos messages à servicemultimedia@centrepompidou.fr avec vos nom, prénom, profession, centres d’intérêt et motivation pour le focus groupe.

Retrouvez Blinkster sur le site internet du Centre Pompidou
Retrouvez le Centre Pompidou sur Twitter pour échanger autour de l’expérience en adressant vos messages @centrepompidou et en utilisant le hashtag #Blinkster