Phillips Collection fait appel au crowdfunding pour financer le site web d’une future exposition consacrée à Jacob Lawrence

La Collection Phillips (Washington) se tourne vers le financement participatif pour cofinancer le développement d’un mini-site d’artiste qui accompagnera sa prochaine grande exposition centrée sur l’œuvre de Jacob Lawrence.

Phillips 20141015103605-Indiegogo_image_banner_2

Célèbre peintre, conteur, et interprète de l’expérience afro-américaine, Jacob Lawrence (1917-2000) est l’un des artistes américains les plus importants du 20ème siècle. Il découvre l’art comme moyen d’expression lorsqu’il est adolescent à New York dans les années 1930 où il a vécu à Harlem. Tout au long de sa longue carrière, Jacob Lawrence a témoigné de la complexité de l’histoire américaine, de la guerre civile des années 1860 au mouvement des droits civiques des années 1960. Jacob Lawrence a produit la Série migrations en 1940 et 1941. Il s’agit d’une série de 60 peintures monumentales. La série a fait l’objet d’une exposition à la galerie Downtown à Manhattan en 1941, faisant de Lawrence le premier artiste noir représenté par une galerie de New York. Le musée de la Phillips Collection et du MoMa ont acheté ensemble la série et l’ont réparti dans les deux lieux.

Un site web très enrichi

Ce site web consacré à l’exposition mais au delà à l’artiste offrira les reproductions haute définition de 60 œuvres de l’artiste mais également des entretiens entre Jacob Lawrence et les conservateurs entre 1992 et 2000, des entretiens qui n’ont jamais été publiés. Le site proposera également des matériaux biographiques, une carte interactive, des photographies d’archives et des contenus audio, des clips vidéo de  manifestations musicales, littéraires et historiques de l’époque.

Les visiteurs du site pourront accéder à de vastes ressources en choisissant parmi trois « entrée » :

  • Art: les images haute résolution des 60 panneaux avec texte expliquant chaque travail
  • Culture:  La vie et l’époque de Lawrence à travers des photos d’archives, des extraits sonores et des vidéos de spectacles musicaux, des représentations théâtrales et des événements historiques
  • Artiste:  l’histoire personnelle de Laurent, une notice biographique et autobiographique relatant sa vie

Comme l’explique le musée: « le site interactif permettra d’impliquer les visiteurs avec l’histoire puissante et le contexte contemporain de la migration à travers le prisme des chef-d’œuvres visuels de Lawrence ».

Le 10 novembre 2014, le musée a donc lancé une campagne de crowdfunding d’un mois afin de pouvoir collecter 45 000 US$.

Cette somme viendra compléter les 80 000 US$ déjà consacrés au projet par les mécènes du musée. Le budget global du projet s’élève à 125,000 US$.

Budget du site

Coûts de production 100 000 $
Licences et droits frais 10 000  $
Entretien du site et mises à jour pendant cinq ans 15,000 $

Total: 125 000 $

Vidéo promotionnelle de l’appel:

Le site coïncidera avec une exposition co-organisée avec le MoMA de NY. « Jacob Lawrence: the migration series » ouvrira d’abord à New York au printemps 2015 et à Washington, à la Phillips Collection, à l’automne 2016.

L’opération de crowdfunding est relayée par #LawrenceLegacy et les réseaux sociaux de la Phillips Collection blog, Facebook, Twitter,Instagram, et Google +.

Page du projet sur le site Indiegogo

ACTUALISATION (12/11/2015):

En 1 mois, seul 7% de l’objectif de collectif, soit 2 988 dollars, a été atteint. Le musée a toutefois produit avec des mécènes et mis en ligne un mini-site consacré à son exposition « Jacob Lawrence: the migration series ». Ce site comprend notamment des modules interactifs sur l’artiste et ses oeuvres, ainsi que des contenus pour les enseignants et des activités en ligne pour le public jeune.

Une seconde expérience de financement participatif

Phillips laib-indiegogo1

En février 2013, The Phillips Collection avait déjà choisi la plateforme Indiegogo pour mobiliser le public et lui faire co-financer une salle installation permanente en cire d’abeille, conçue par l’artiste allemand Wolfgang Laib.

Bordée de cire d’abeille parfumée et illuminée par une seule ampoule nue, c’était la première installation permanente du musée 50 ans après son ouverture. 

La campagne Indiegogo s’es accompagnée d’une opération dé mécénat de Brian et Paula Ballo Dailey qui consistait à abonder (doubler) les sommes récoltées jusqu’à hauteur de 15 000 dollars.

16 185 $ ont été collectés en un mois permettant de générer plus de 32 000 $ et donc de financer l’oeuvre. Pour remercier les donateurs, la Phillips Collection a offert une série d’avantages : carte postale parfumée, une adhésion annuelle Phillips, des billets pour le Gala annuel 2013 du musée à l’ambassade d’Italie et une rencontre avec l’artiste.

Vidéo de présentation du projet:

Page du projet sur le site Indiegogo

SOURCES: Philllips Collection, Indiegogo

Date de première publication: 13/11/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

La Phillips Collection de Washington lance l’application uCurate qui transforme le visiteur en commissaire d’expo

M. Maire du Poset (Ulule): « Nous avons déjà financé 105 projets dans le secteur du patrimoine et de nombreux acteurs sont en phase de réflexions »

En apportant 2.74 M£ en moins d’un mois, le public britannique a sauvé la Collection Wedgwood

Le musée d’Orsay lance une souscription populaire pour restaurer « L’Atelier » de Courbet

Le 1er octobre 2014, les mécènes du Portland Art Museum choisissent les nouvelles œuvres de la collection

Laisser un commentaire