Première édition de la FIAC Online Viewing Rooms, du 4 au 7 mars 2021

Partager :

Du 4 au 7 mars 2021 a lieu la première édition de la FIAC Online Viewing Rooms, une plateforme numérique ergonomique et simple développée en collaboration avec Artlogic, entreprise de technologie digitale au service du monde de l’art. Cette première édition 100% en ligne a reçu le soutien de plus de 200 galeries françaises et internationales et plus de 2 000 œuvres d’art sont accessibles librement.

« Je pense qu’on aura compris beaucoup de choses en cette période de pandémie et de confinement. On sait dorénavant que l’expérience physique et sensuelle de l’œuvre d’art est totalement irremplaçable, mais par contre les plateformes digitales peuvent être de véritables plus. » Jennifer Flay, directrice de la Fiac

  • Un évènement international

212 galeries françaises et internationales, émergentes et établies, d’art contemporain, d’art moderne et de design, issues de 28 pays qui participent à FIAC Online Viewing Rooms

. 5 commissaires d’exposition reconnus au niveau international ont été invités à réaliser une sélection d’œuvres parmi celles qui sont présentées. Bernard Blistène, Directeur du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou (Paris), Saim Demircan, commissaire d’exposition et auteur (New York), Emma Lavigne, Présidente du Palais de Tokyo (Paris), Jean de Loisy, Directeur de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (Paris), et X Zhu-Nowell, commissaire d’exposition adjoint.e au Guggenheim (New York), proposent des parcours à découvrir dans la section Commissaires Invités – Through the eyes of.
. 7 institutions parisiennes et internationales sont associées à cette 1ère édition : Bourse de Commerce – Pinault Collection, Centre Pompidou, Fondation d’entreprise Pernod Ricard, Musée du Louvre, M WOODS (Pékin), Petit Palais, Museo Tamayo (Mexico).
Les galeries participantes sont issues de 28 pays représentant l’Afrique, l’Amérique du Nord et du Sud, l’Asie, l’Europe, ainsi que les Proche et Moyen-Orient – Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Autriche, Belgique, Brésil, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Dubai, Espagne, États-Unis, France, Grèce, Hongrie, Iran, Irlande, Islande, Israël, Italie, Japon, Kosovo, Pays-Bas, Pérou, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède, Suisse, Tunisie.
  • Fonctionnalités

Pensée comme une plateforme dynamique, ergonomique, ludique et efficace, FIAC Online Viewing Rooms a pour objectif de créer de nouvelles connexions entre les publics de la FIAC, les galeries du monde entier et les artistes qu’elles représentent.

Les galeries peuvent proposer 5 ou 10 œuvres, accompagner leur présentation de visuels de différentes perspectives et de vidéos, et modifier leur accrochage tout au long de la foire.

Les œuvres peuvent être vues dans le contexte d’un stand du Grand Palais, grâce à l’option View on a wall.

Les professionnels, collectionneurs et amateurs d’art accèdent à l’ensemble des espaces galeries via une navigation intuitive. De nombreux filtres et critères de sélection avancés leur permettent d’effectuer des recherches affinées, et ils ont la possibilité d’enregistrer les œuvres et les galeries en favoris s’ils le souhaitent.

Les visiteurs peuvent également se laisser surprendre grâce à la fonctionnalité Chance Encounter (Rencontre Fortuite) qui leur présente des œuvres de manière aléatoire.

Un programme de visites virtuelles sur Zoom réalisées par des collectionneurs, commissaires d’expositions et Art advisors est proposé sur inscription aux invités VIP de la FIAC.

Artlogic, qui a développé la plateforme OVR de la FIAC, est une société londonienne créée en 1994. L’entreprise construit des technologies pour « améliorer le monde de l’art ». La plateforme artistique est spécialisée dans la conception de site web, de  base de données, et d’outils de gestion des ventes intégrés, pour les petites et grandes galeries.

« La vraie finalité de cette plateforme en ligne est de proposer un contenu en complément de ce qui est présent dans les événements physiques. » Jennifer Flay, directrice de la Fiac

  • Programmation, commissaires invités – through the eyes of

FIAC Online Viewing Rooms inaugure Commissaires invités – Through the eyes of, un programme de choix curatoriaux incarnés par cinq commissaires d’exposition français et internationaux qui proposent chacun des parcours :

. Bernard Blistène, Directeur du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou (Paris) « En « présentiel » ou pas, tout choix est un engagement pour une cause imparfaite. Aussi aije décidé ou pris sur moi – comme vous préférez – de ne retenir que quinze artistes de la scène française et qui plus est, ne sont pas (encore) présents dans nos collections. La liste étonnera et m’a d’ailleurs étonné moi-même : c’est dire que l’attraction d’une œuvre est plus forte que tout préjugé. Qui s’en plaindra ? » Bernard Blistène

. Saim Demircan, commissaire d’exposition et auteur (New York) « Les œuvres que j’ai choisies pour les FIAC Online Viewing Rooms parlent des notions de soi, de biographies ou d’histoires personnelles passées et présentes, ou de sites anciens et imaginés. »

. Emma Lavigne, Présidente du Palais de Tokyo (Paris) « Cette traversée de la FIAC en ligne m’a inspiré deux amorces d’expositions imaginaires. L’une Surréalité comme une échappée onirique qui pourrait se déployer dans une demeure fictionnelle et psychédélique, à l’image du château des obsessions de Ramin Haerizadeh, Rokni Haerizadeh et Hesam Rahmania, habité par le Green Man de Lois Weinberger, les fantômes d’Apichatpong Weerasethakul, l’amoureuse extatique de Dorothy Iannone, le peintre funky de Peter Saoul, ou les corps polymorphes de Jakob Lena Knebl. (…) L’autre Réalité, s’effeuille comme l’éphéméride du Double Bind de Leigh Ledare, où les œuvres d’Anne Imhof, Miriam Cahn, General Idea,(…), se font les sismographes vibrant d’une réalité instable (…). »

. Jean de Loisy, Directeur de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (Paris) « Visiter la FIAC, croiser des amis, découvrir des artistes inconnus, s’étonner d’œuvres sublimes offertes à notre convoitise, s’intéresser à des galeries de pays où l’on va rarement, retrouver la finesse du regard de tel ou tel marchand, approuver leur fidélité pour des artistes que l’on regarde moins, et leur acuité pour des nouveaux venus auxquels ils accordent leur confiance. »

. X Zhu-Nowell, commissaire d’exposition adjoint.e au Guggenheim (New York) « Si l’on considère qu’une œuvre d’art contient intrinsèquement plusieurs ensembles de relations, de constellations d’idées, de manières de créer et de généalogies, alors mon travail ici est de suggérer quelques fils conducteurs reliant ces mondes qui se chevauchent et sont interconnectés. Ma sélection d’œuvres pour la FIAC ne correspond pas à un thème général, à une logique, ni à un discours historique, mais un certain nombre de thèmes relient les différentes pratiques artistiques et courants de pensée. »

  • Conversation room

La Conversation Room propose un programme carte blanche aux institutions dans le cadre de la FIAC Online Viewing Rooms.

Des institutions artistiques, françaises et internationales, sont invitées à participer à cette plateforme d’échanges, qui accueille des dialogues et interactions autour des sujets qui animent et nourrissent la création contemporaine. Les conférences sont présentées par la Bourse de Commerce – Pinault Collection (Paris), le Museo Tamayo (Mexico), M WOODS (Pékin) et le Petit Palais (Paris).

. Bourse de commerce – Pinault collection

Rencontre avec Lili Reynaud Dewar (artiste), en conversation avec Caroline Bourgeois (conservatrice auprès de la Collection Pinault)

Dans le cadre de sa prochaine ouverture, la Bourse de Commerce — Pinault Collection organise une rencontre avec la plasticienne et performeuse française Lili Reynaud Dewar, en conversation avec Caroline Bourgeois, conservatrice auprès de la Collection Pinault. Ensemble, elles échangent sur sa pratique artistique singulière et pluridisciplinaire, ses projets collectifs – notamment avec des étudiants – ainsi que sur les environnements qu’elle crée et investit. Elles évoquent aussi les sujets et personnages qui la nourrissent et l’inspirent, comme Joséphine Baker, Donna Haraway et Guillaume Dustan.

. Musée Tamayo

OTRXS MUNDXS – Autres mondes – other worlds

Magalí Arriola, Directrice, Museo Tamayo
Miguel Calderón, Artiste
Paloma Contreras Lomas, Artiste
Romeo Gómez López, Artiste
Humberto Moro, Commissaire d’exposition

La directrice du Museo Tamayo échange avec les artistes Paloma Contreras Lomas, Miguel Calderón et Romeo Gomez López, présentés dans l’exposition OTRXS MUNDXS, ainsi que Humberto Moro, commissaire de cette exposition proposée par le Museo Tamayo. À partir de cette exposition-bilan organisée en pleine pandémie mondiale, la conversation sera consacrée à la création individuelle et collective et aux tensions en évolution constante entre le local et le global, avec un focus particulier sur la communauté artistique mexicaine de ces dernières décennies.

. M Woods, Pékin

Time is Equal: Teching Hsieh in Conversation with Victor Wang Part 3

Tehching Hsieh, Artiste

Victor Wang, Directeur Artistique et Commissaire d’exposition des musées M WOODS

L’artiste performeur Tehching Hsieh (né en 1950 à Nan-Chou, Taiwan) poursuit son dialogue avec Victor Wang, directeur artistique et conservateur en chef des musées M WOODS. Pour la troisième partie de cette conversation continue, Hsieh et Wang évoquent les idées de Hsieh sur le temps et sur ses performances One Year, amorcées à la fin des années 1970, mais aussi la survie de l’art, les concepts de durée dans l’art, l’importance de séparer l’art de la personne, la proposition de Hsieh pour une rétrospective de son œuvre, ainsi qu’une série de thèmes autour de l’isolement et de l’être-ensemble que Hsieh et Wang avaient abordés en avril 2020 alors qu’ils étaient tous deux confinés dans leur ville par le coronavirus.

. Petit Palais

Ambroise Vollard / Yvon Lambert

Yvon Lambert, Galeriste
Christophe Leribault, Directeur du Petit Palais
Clara Roca, Commissaire de l’exposition « Edition limitée. Vollard, Petiet et l’estampe de
maîtres »

Dans les salles de l’exposition « Edition limitée. Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres » que le Petit Palais consacre à l’aventure éditoriale de deux grands marchands du XXème siècle, le visionnaire Ambroise Vollard et son successeur spirituel, Henri Marie Petiet, Yvon Lambert présente son propre parcours d’éditeur. Tout comme Vollard avant lui, Yvon Lambert a continué, après la fermeture de sa galerie, à se consacrer pleinement à sa passion pour l’édition de livres de bibliophilie en tirage limité. Là où son prédécesseur avait choisi Pierre Bonnard, Pablo Picasso ou encore Georges Rouault pour illustrer ses publications, lui travaille avec Anselm Kiefer, Giuseppe Penone, Adel Abdessemed et d’autres encore. Depuis 1992, ses ouvrages ont su s’imposer à leur tour comme autant de références auprès des amateurs et écrire une nouvelle page de l’histoire du livre et des artistes.

Fiac Online Viewing Room 

du 4 au 7 mars 2021

www.fiac.com/

SOURCE: FIAC (CP)

PHOTOS: (c) FIAC

PHOTO CAROUSEL: (c) FIAC

Date de première publication: 05/03/2021

Partager :

Laisser un commentaire