« Regards tactiles » au musée de la Vie romantique: une expérience qui met l’art au bout des doigts

Du 3 au 15 décembre 2019, dans le cadre de la journée internationale des personnes handicapées, Paris Musées et l’association Valentin Haüy proposent une découverte originale des collections des musées de la Ville de Paris. Et contrairement à la tradition, le musée de la Vie romantique encourage ses visiteurs à toucher l’art !

Née du partenariat entre l’association Valentin Haüy et Paris Musées, réseau des 12 musées et 2 sites patrimoniaux de la Ville de Paris, l’expérience « Regards tactiles » vise à enrichir les rendez-vous culturels proposés aux personnes aveugles ou malvoyantes dans les musées de la ville.

Cette initiative s’adresse principalement aux personnes non-voyantes et malvoyantes et participe de leur inclusion dans la vie culturelle, mais elle s’adresse également à toutes celles et tous ceux qui désirent appréhender des œuvres d’une manière nouvelle.

À l’origine de « Regards Tactiles », il y a tout d’abord un constat : en France, on compte 65 000 personnes aveugles et  1,3 millions de malvoyants (un chiffre en constante augmentation en raison du vieillissement de la population).

« Regards tactiles » invite les visiteurs à un voyage singulier dans les musées de la Ville de Paris. Contrairement à l’habitude muséale, ils seront priés de toucher des interprétations en volume d’œuvres d’art des collections. Une manière différente de découvrir ou redécouvrir les collections des musées municipaux.

« L’accès à la culture et à l’art pour les personnes aveugles ou malvoyantes est au cœur des actions de l’association Valentin Haüy depuis sa création il y a 130 ans. De nombreux progrès relatifs à l’accessibilité physique ou à la médiation ont été réalisés dans les musées ces dernières années. Toutefois, le « permis de toucher » que propose Regards tactiles invite à aller encore plus loin et offre aux personnes aveugles ou malvoyantes un accès direct et concret au contenu culturel des musées« , déclare Pierre Ciolfi, administrateur de l’Association.

Permis de toucher

L’accès à la culture et à l’art pour les personnes aveugles ou malvoyantes est au cœur des actions de l’association Valentin Haüy depuis sa création il y a 130 ans. 

De nombreux progrès relatifs à l’accessibilité physique ou à la médiation ont été réalisés dans les musées ces dernières années. Toutefois, le « permis de toucher » que propose « Regards Tactiles » invite à aller encore plus loin et offre aux personnes aveugles ou malvoyantes un accès direct et concret au contenu culturel des musées.

23 dispositifs tactiles audiodécrits

23 dispositifs tactiles audiodécrits, interprétations en trois dimensions de peintures et de sculptures, représentant des œuvres choisies avec les services des publics des musées sont ainsi mis à la disposition du public.

Après avoir été modélisées numériquement, grâce à Rémy Closset, ancien architecte et administrateur de l’association Valentin Haüy, certaines sont mises en relief par impression 3D et d’autres par fraisage d’une plaque de polyuréthane.

« J’offre mes services bénévolement car au vu des contraintes techniques et budgétaires, sans bénévolat ça n’existerait pas » explique Rémy Closset.

On retrouve les modélisations 3D de Rémy Closset dans près de 17 musées en France.

Les visiteurs pourront également bénéficier d’un accueil avec des médiateurs et d’un livret en braille. Chaque œuvre est accompagnée d’un cartel qui présente la peinture ou la sculpture d’origine, en braille et en imprimé, et d’une audiodescription à retrouver en ligne via l’application AudioSpot.

Véritables supports pédagogiques destinés aux personnes aveugles ou malvoyantes, ces 23 dispositifs tactiles témoignent de la variété des collections des musées municipaux et constituent des outils pour enrichir, dès janvier 2020 et de manière pérenne, la programmation culturelle des musées.

Une action pérenne

Une fois l’exposition terminée, chacune des œuvres adaptées ira rejoindre l’un des 14 musées de la ville de Paris où se trouve sa version originale, permettant ainsi de pérenniser cette initiative inclusive.

Le réseau Paris Musées poursuit ainsi son engagement pour le développement de l’accessibilité aux personnes en situation de handicap. Celui-ci se marque dans la mise en œuvre d’actions permettant de surmonter tous les obstacles inhérents à l’univers muséal (accès, signalétique, visites adaptées), dans la création d’une programmation culturelle attentives aux spécificités des différents publics (visite en LSF et en lecture labiale, parcours tactile et audiodescription, approche plurisensorielle, etc.), mais également dans le recrutement, la formation et la sensibilisation du personnel.

Infos pratiques:

« Regards tactiles », du 3 au 15 décembre 2019

Au Musée de la Vie Romantique 16, rue Chaptal 75009 Paris

Accès gratuit du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermé le lundi

Avec le soutien du Crédit Municipal de Paris, de Handicap et Société et de la Fondation Valentin Haüy.

SOURCE: Paris Musées, Fondation Valentin Haüy, quefaire.paris.fr/

PHOTOS: Paris Musées

Date de première publication: 12/12/2019

Paris Musées est membre du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

L’exposition tactile du musée Fabre démarre son itinérance en France, avec une première étape lyonnaise

Du 1er au 9 décembre 2018, le musée du Quai Branly Jacques Chirac organise sa 5ème semaine de l’accessibilité

Des prototypes tactiles permettent aux visiteurs malvoyants de percevoir les couleurs dans un tableau du musée des Beaux Arts de Montréal

Avec l’impression 3D, le musée de l’Ardenne souhaite mieux accueillir les visiteurs déficients visuels

Tablettes tactiles, modélisation 3D, websérie… le département de l’Isère valorise son patrimoine culturel grâce aux outils numériques

Laisser un commentaire