Covid-19 / Snapchat s’associe à Damien Hirst pour proposer une nouvelle expérience artistique en réalité augmentée

L’artiste britannique Damien Hirst a annoncé une collaboration avec Snapchat pour offrir une nouvelle expérience de réalité augmentée qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres versions des célèbres Spin Paintings de l’artiste à l’aide de la caméra Snapchat. Une coopération associé à un geste caritatif.

Inspiré par les peintures colorées de Hirst et la technique qu’il utilise pour les réaliser, le nouvel objectif Snapchat permet aux utilisateurs de verser de la peinture virtuelle sur une toile ronde et tournante. Des couches de peinture vive peuvent être appliquées dans n’importe quelle combinaison de couleurs, permettant à quiconque de créer ses propres peintures en rotation.

Damien Hirst a déclaré: « C’est incroyable de travailler avec Snapchat sur cet objectif d’art totalement méga spin et de permettre à des millions de personnes de créer leurs propres toiles à partir de leur téléphone. Je suis tellement heureux que ce partenariat soutienne également Partners in Health, une organisation brillante et avant-gardiste qui aide les communautés des pays en développement du monde entier à faire face aux effets dévastateurs de COVID-19. »

Cette collaboration entre l’artiste et la plateforme sociale Snapchat s’inscrit en effet dans le cadre du soutien de Damien Hist à Global Charity Partners in Health, une organisation de justice sociale qui œuvre pour soutenir les communautés vulnérables des pays en développement pendant la pandémie de COVID-19, fournissant des soins de santé à des millions de patients dans le monde. Il est ainsi possible d’adresser ses dons directement depuis l’application.

Hirst a fait ses premiers pas avec le spin art en 1992 dans son studio de Brixton, à Londres. La série a commencé en 1994, lorsque Hirst a fait fabriquer une machine à spin lorsqu’il vivait à Berlin. Lors de la première exposition de ses dessins rotatifs réalisés à la machine, les visiteurs ont été invités à faire leurs propres dessins gratuits sur une machine à dessiner rotative réalisée à partir d’une perceuse.

Le nouvel objectif est disponible dans le monde entier pour la communauté Snapchat. Grâce à la fonction partager «Notre histoire», tout le monde peut apporter sa création de spin à une galerie virtuelle, rejoignant les créations d’autres à travers le monde.

Snapchat s’était déjà associé à un autre artiste, Jeff Koons, en 2017. (Lire l’article du Clic France: . Snapchat s’associe à Jeff Koons pour lancer Snapchat Art, une nouvelle plateforme de réalité augmentée dédiée à l’art)

Snapchat et la réalité augmentée

Depuis plusieurs mois, Snapchat attire de plus en plus d’utilisateurs. Selon ses résultats trimestriels, le réseau social a gagné plus de 11 millions d’utilisateurs entre janvier et mars 2020, ce qui lui permet de revendiquer actuellement un total de 229 millions d’utilisateurs dans le monde.

Snapchat doit une grande partie de son auprès des socionautes, à l’utilisation de la réalité augmentée. Une technologie qui profite de plus en plus aux marques, mais également à des jeunes artistes tels que Christian Marclay, Alex Israel ou encore Harmony Korine.

SOURCES: Damien Hirst, Snapchat

PHOTOS: Damien Hirst, Snapchat

Date de première publication: 06/05/2020

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Covid-19 / Quand les artistes, les galeries et les maisons de vente se portent au chevet des soignants et des victimes du confinement 

Covid-19 / Quand le confinement inspire les artistes et les incite à partager leurs créations ! 

Snapchat célèbre le mois de l’histoire des Noirs avec un musée en réalité augmentée présentant de jeunes artistes

Snapchat s’associe à Jeff Koons pour lancer Snapchat Art, une nouvelle plateforme de réalité augmentée dédiée à l’art

Snapchat et les lieux culturels (2013)

En rejoignant Snapchat, le Lacma incite son public à jouer avec sa collection

Laisser un commentaire