Superblue, nouvelle entreprise dédiée à l’art expérientiel, lancera son premier lieu à Miami en décembre 2020

Partager :

Le 4 août 2020, Superblue, une nouvelle entreprise dédiée à la production et à la présentation d’art expérientiel, a annoncé le lancement de son premier centre d’art à Miami en décembre 2020. Incubée par la Pace Gallery mais gérée de manière autonome, Superblue ambitionne d’ouvrir et d’exploiter des lieux conçus pour présenter des œuvres à grande échelle qui immergent et engagent les visiteurs dans l’art. Après Teamlab, Culturespaces et Meow Wolf, Superblue entend occuper une place de choix sur le marché naissant de l’art immersif.

Miami, destination mondiale touristique dotée d’une communauté artistique dynamique, est donc la première de plusieurs villes internationales dans lesquelles Superblue ouvrira des centres dans les années à venir, « ajoutant un tout nouveau type de lieu au paysage culturel de chaque ville et élargissant ainsi le public global de l’art expérientiel ».

Selon le site Artsy « l’idée de Superblue a pris forme pour la première fois en 2015, lorsque Pace Gallery a lancé son nouvel espace à San Francisco, en Californie, avec une exposition du collectif d’art japonais teamLab, qui a demandé pourquoi la galerie ne vendrait pas de billets pour le spectacle. »

teamLab, The Infinite Crystal Universe, 2018. Interactive Installation of Light Sculpture, LED, Endless, Sound: teamLab. © teamLab, courtesy Pace Gallery

Répondre à une demande exponentielle

Superblue a été créé en réponse à l’intérêt croissant du public pour l’art expérientiel et aux besoins des artistes désireux de « travailler en dehors du domaine des pratiques basées sur l’objet ».

La nouvelle entreprise se veut « le pionnier d’un modèle sans précédent permettant aux artistes de présenter leur travail – et au public de s’y intéresser – en dehors des cadres traditionnels des musées et des galeries commerciales ».

Dotés d’installations à long terme, les centres d’art expérientiel Superblue permettront la présentation simultanée de plusieurs œuvres interactives à grande échelle, offrant aux visiteurs « des possibilités inégalées d’être transportés dans un éventail de nouveaux mondes en une seule visite ». À travers leur travail, les artistes de Superblue pourront « exprimer de manière nouvelle leur engagement avec les problèmes les plus urgents de notre temps et provoquent des façons nouvelles et transformatrices de nous comprendre et de comprendre notre relation au monde ».

Accompagner des artistes majeurs

Superblue travaillera avec des artistes qui sont parmi les pionniers et les principaux praticiens de l’art expérientiel et qui reflètent un large éventail de pratiques et d’expériences artistiques. Ils incluent Nick Cave, Mary Corse, Es Devlin, DRIFT, Simon Heijdens, Jeppe Hein, Studio INI, Koo Jeong A, JR, Jakob Kudsk Steensen, Rafael Lozano-Hemmer, Kohei Nawa, Carsten Nicolai, Risa Puno, Random International, Michal Rovner, Jacolby Satterwhite, Studio Swine, teamLab, James Turrell et Leo Villareal.

DRIFT, EGO, 2020. L’Orfeo, Wilmink Theater Enschede, Netherlands. Photography: Marco Borggreve. Courtesy of DRIFT

Au cœur du modèle de Superblue se trouve l’introduction d’un système de rémunération innovant pour les artistes qui leur fournit des redevances permanentes sur la vente de billets pour leurs présentations dans les salles de Superblue.

Kohei Nawa, Foam, 2013. mixed media. dimensions variable. Installation view, “AICHI TRIENNALE 2013,” Aichi, Japan. Courtesy of Aichi Triennale 2013 and SANDWICH. Photo: Nobutada OMOTE | SANDWICH

Superblue agira également en tant que défenseur et agent des artistes expérientiels en leur offrant des opportunités d’élargir la portée de leur travail grâce à des collaborations avec des musées, des collectionneurs, des festivals d’arts visuels et du spectacle, des architectes, des municipalités et des créateurs de lieux.

Superblue fournira à ces partenaires une expertise et un support pour la production, l’installation et la présentation d’œuvres expérientielles à grande échelle, à travers des présentations collaboratives, des commandes publiques et privées et des acquisitions.

Un projet « Incubé » par Pace Gallery

Superblue a été cofondé par Marc Glimcher, président directeur général de Pace Gallery, et Mollie Dent-Brocklehurst, ancienne présidente de Pace London, qui en est la directrice de la création.

« Les artistes évoquent des univers extraordinaires qui provoquent de nouvelles idées sur nous-mêmes et nous font réinventer notre relation les uns avec les autres et avec le monde », a déclaré Marc Glimcher. « Nous travaillons avec des artistes créant un art expérientiel immersif et révolutionnaire depuis des décennies, et maintenant, avec le nombre croissant d’artistes travaillant dans ces médias et leur popularité croissante, il est devenu clair qu’un tout nouveau type d’entreprise était nécessaire. à la fois pour faire progresser leurs pratiques et pour répondre à l’intérêt croissant du public à leur égard. Superblue représente une évolution et une perturbation nécessaires de l’écosystème artistique, fournissant aux artistes les ressources dont ils ont besoin pour concrétiser leurs idées les plus ambitieuses et engager le public de la manière qu’ils envisageaient, ce qui fait partie intégrante de l’œuvre elle-même ».

Bien que l’incubateur PaceX ait servi de phase de recherche et de développement pour le projet Superblue, Pace et Superblue sont des entités distinctes. Le projet Superblue est doté d’un financement, d’un personnel et d’une gouvernance indépendants.

Superblue sera dirigée par Christy MacLear, ancienne directrice de la Robert Rauschenberg Foundation.

Emerson Collective, une organisation sans but lucratif créée et dirigée par Laurene Powell-Jobs, veuve de Steve Jobs, est associée fondatrice de Superblue et en est également l’un des financeurs principaux.

« L’avènement des nouvelles technologies a stimulé une croissance rapide du nombre d’artistes innovant avec des œuvres basées sur l’expérience au cours de la dernière décennie et réinventant complètement la façon dont nous comprenons l’art et comment nous nous engageons avec lui », a déclaré Dent-Brocklehurst. « En tant qu’artistes pionniers de ces nouveaux médiums, le public est de plus en plus avide des explorations dynamiques qu’ils proposent. Nous considérons Superblue comme un ajout vital à la constellation actuelle de lieux artistiques et comme une force de galvanisation pour ce mouvement, et nous sommes impatients de collaborer avec des musées, des collectionneurs, des galeries, des municipalités et d’autres partenaires pour partager les expériences remarquables que les artistes Superblue créent ».

Un premier centre d’art expérienciel à Miami

Le premier centre d’art expérientiel de Superblue sera lancé à Miami avec des expériences artistiques immersives à grande échelle par un certain nombre d’artistes et de collectifs d’artistes. Les expositions d’artistes et de collectifs pourront rester visibles jusqu’à 18 mois dans chaque lieu.

Projet de façade du futur centre Superblue de Miami

Situé dans le quartier d’Allapattah juste en face du musée Rubell, le centre Superblue de Miami s’installera dans un bâtiment industriel abandonné de 4 500 m² et le transformera en une ressource culturelle centrale pour la communauté du sud de la Floride et les visiteurs de la région.

La proximité du site avec le centre-ville de Miami le rend facilement accessible à un large éventail de publics.

Immersion et distance sociale

Une billetterie chronométrée, une capacité limitée et un flux de visiteurs contrôlé à travers les installations sont déjà annoncés pour offrir une expérience optimale de chaque œuvre immersive et garantir une visite dans le respect de la distance sociale.

SOURCES: Pace Gallery, Superblue

PHOTOS: Superblue

PHOTO CAROUSEL: RANDOM INTERNATIONAL, Rain Room, 2012. Exhibited as part of Out of Control exhibition at Museum of Contemporary Art Busan, 2019. Photography by Museum of Contemporary Art Busan

Date de première publication: 05/08/2020

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

. . DOSSIER / Expériences immersives artistiques en format XXL: la bataille mondiale est lancée

Culturespaces: après les Baux de Provence, Paris, Jeju et Bordeaux, un espace immersif « Hall of Lumières » bientôt à New York ?

La Grande Halle de la Villette présente JAM CAPSULE, une nouvelle expérience culturelle immersive, sonore et visuelle

Culturespaces et son partenaire annoncent l’ouverture de l’espace immersif « Infinity des Lumières » à Dubai à la fin 2020

Le collectif japonais Teamlab installe sa nouvelle expérience immersive au Musée d’Art Asiatique de SF

D’avril à août 2020, le nouveau Immersive Museum de Tokyo proposera une exploration numérique des chefs d’oeuvres de l’impressionnisme

Partager :

Laisser un commentaire