Des archives du monde entier redonnent une vie numérique au Public Record Office d’Irlande détruit par un incendie en 1922

Partager :

Le 27 juin 2022, le Virtual Record Treasury of Ireland a été mis en ligne, avec le soutien de 70 archives du monde. Pour la première fois en 100 ans, le public pourra « remonter dans le temps » et explorer une recréation virtuelle du Public Record Office of Ireland de Dublin et de ses collections, telles qu’elles étaient à la veille de leur destruction par incendie le 30 juin 1922, au début de la guerre civile.

Lorsque le Public Record Office of Ireland a été détruit par un incendie, des centaines de milliers de précieux documents historiques relatifs à tous les aspects de la vie irlandaise ont été perdus, apparemment pour toujours. Mais le numérique et la contribution des archives du monde entier permettent aujourd’hui la naissance du Virtual Record Treasury of Ireland.

Disponible gratuitement et en permanence en ligne, la plateforme offre un trésor vaste et croissant de documents issus des archives partenaires du monde entier et permet à toute personne intéressée par le passé de l’Irlande d’explorer 7 siècles d’histoire irlandaise à travers des dizaines de milliers de documents consultables.

« Il s’agit d’une ressource en libre accès, disponible gratuitement et en permanence en ligne pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire profonde de l’Irlande dans le pays et à l’étranger. En collaboration avec nos partenaires à travers l’Irlande et dans le monde, nous démocratisons l’accès à des archives inestimables et éclairons sept siècles d’histoire irlandaise » peut on lire sur la page d’accueil du site web.

  • 5 ans de recherches et de développement

Le Virtual Record Treasury of Ireland est le résultat d’un programme de recherche de 5 ans financé par l’État intitulé « Beyond 2022 ». Dirigé par le Trinity College de Dublin, Beyond 2022 a combiné enquête historique, conservation des archives et innovation technique pour réimaginer et recréer, grâce aux technologies numériques, les archives perdues le 30 juin 1922.

Le programme de recherche révolutionnaire a été développé par des historiens du Trinity College et des informaticiens du SFI ADAPT Centre, en partenariat avec 5 partenaires principaux : National Archives of Ireland, National Archives (UK), Public Record Office of Northern Ireland, Irish Manuscripts Commission et la bibliothèque du Trinity College de Dublin.

Le Virtual Record Treasury s’inscrit dans le cadre du programme de « la décennie des centenaires » de l’État irlandais (2012-2023). Il est financé par le gouvernement irlandais dans le cadre du projet Irlande 2040 par l’intermédiaire du ministère du Tourisme, de la Culture, des Arts, du Gaeltacht, des Sports et des Médias.

  • Une modélisation du bâtiment et une base de données de documents

Le Virtual Record Treasury permet notamment:

. pour la première fois en 100 ans, d’entrer dans le Victorian Public Record Office de 6 étages, tel qu’il était à la veille de sa destruction en 1922, via une expérience 3D immersive

. de rechercher la collection du Trésor composée de 50 millions de mots de texte, 150 000 enregistrements et plus de 6 000 cartes couvrant un arc de l’histoire irlandaise de 1174 à 1922

. de plonger dans le passé de l’Irlande avec le Knowledge Graph for Irish History – un nouvel outil de recherche puissant qui permet de découvrir de nouvelles connexions entre les personnes et les lieux… 2,7 millions d’entités de données liées sont déjà disponibles pour la recherche.

La plateforme s’adresse à tout le monde, chercheurs ou amateurs intéressés par le premier recensement irlandais qui a eu lieu en 1766, par la façon dont l’Irlande a été cartographiée et étudiée plus intensément que n’importe où dans le monde à l’époque cromwellienne, par la manière dont l’Irlande était gouvernée par la couronne anglaise au Moyen Âge  …

  • Web sémantique, IA et modélisation 3D 

Pour permettre «l’accès à de nouvelle génération», le Virtual Record Treasury of Ireland a utilisé des outils tels que le Web sémantique, la conception UX et l’Intelligence Artificielle.

La plateforme propose également une visite virtuelle du bâtiment incendié, recréé numériquement, avec des vues aériennes et dans les salles. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir son aspect extérieur et visiter son intérieur en 3D, tout en explorant l’histoire du bâtiment.

Une fonctionnalité de la plateforme présente en outre aux utilisateurs une manière graphique et interactive d’explorer des documents sélectionnés, tels que la thématique des femmes dans l’histoire irlandaise.

  • 3 collections uniques

Le Virtual Record Treasury restitue trois collections « Gold Seam », dont jusqu’à 80% du matériel perdu a été récupéré, et qui sont un trésor d’informations sur la vie en Irlande à travers les siècles.

Les collections « Gold Seam » présentées dans le Virtual Record Treasury sont des reconstructions à grande échelle de séries entières d’archives qui ont été détruites en 1922. Réunissant des images numérisées de manuscrits de remplacement avec des transcriptions et des traductions, « Gold Seams » fournit une compréhension enrichie de l’histoire irlandaise.

. The Medieval Exchequer Gold Seam donne accès à l’une des sources les plus importantes et sous-utilisées de l’histoire de l’Irlande à la fin du Moyen Âge et de ses liens avec la Grande-Bretagne et le reste du monde, les archives de l’échiquier irlandais médiéval. Datant du XIIIe siècle et s’étendant sur près de 200 ans, ces archives sont un trésor d’informations sur la société, l’économie et la politique irlandaises au cours des siècles qui ont suivi la conquête de l’Irlande. Les archives révèlent comment le gouvernement royal était financé et comment l’Irlande était administrée par et pour la couronne anglaise.

. Le Cromwellian Surveys Gold Seam offre un accès sans précédent à toute personne effectuant des recherches sur la propriété foncière en Irlande au début de la période moderne. Les cartes et les livres présentés ici sont extraordinairement riches en détails et offrent une fenêtre sur le monde de la noblesse catholique irlandaise et l’ascendant principalement protestant qui l’a remplacée.

. Les résultats du recensement religieux de 1766 en Irlande sont l’une des sources les plus riches à la disposition du chercheur historique et généalogique pour la période précédant le début de la série de recensements statutaires en 1813. Plus de 50 % du recensement de 1766 a pu être reconstitué dans son intégralité. ou en partie. Plus de 50 000 noms d’individus de toutes confessions religieuses ont été transcrits à partir de ces sources. 59 éléments originaux du recensement ont survécu à l’incendie des quatre cours, couvrant les paroisses d’Armagh, Cork, Derry, Limerick, Louth, Tipperary, Tyrone et Waterford parce qu’ils ont été retenus dans la salle forte à Pâques 1922. Ces documents sauvés ont été conservés et numérisés par les Archives nationales (Irlande) avec le soutien de la Commission irlandaise des manuscrits.

S’exprimant lors du lancement, Taoiseach (premier ministre et chef du gouvernement de l’Irlande) Micheál Martin a déclaré : « Le Trésor des archives virtuelles est un héritage durable et significatif pour notre décennie des centenaires. Il appartient au peuple irlandais, démocratisant l’accès à notre riche patrimoine archivistique et rendant notre histoire commune accessible à tous. C’est une ressource historique inestimable pour les personnes de toutes les traditions de l’île et pour toutes les personnes d’origine irlandaise dans le monde ».

La ministre du Tourisme, de la Culture, des Arts, du Gaeltacht, des Sports et des Médias, Catherine Martin a déclaré : « La technologie pionnière derrière le projet Beyond 2022 témoigne du leadership et du talent de l’Irlande dans la recherche et l’innovation révolutionnaires. La Décennie des centenaires nous a offert une multitude de ressources à portée de main, telles que le Trésor des archives virtuelles, pour nous aider à remonter le temps et à nous engager dans notre histoire, fondée sur les preuves factuelles des événements qui se sont produits. Ce qui était auparavant inexploré, inintelligible ou inaccessible pour nous est maintenant révélé, permettant de nouvelles idées et perspectives. C’est un héritage inspirant et durable pour notre décennie des centenaires, que mon département est ravi de soutenir dans le cadre du projet Irlande 2040 ».

  • Plus de 70 partenaires dans le monde

Le Virtual Record Treasury of Ireland tire sa force de partenariats qui relient désormais les principaux partenaires irlandais à plus de 70 instituts dans le monde, dont la Bibliothèque du Congrès, aux États-Unis; la bibliothèque Huntington de Californie; les Archives parlementaires des chambres du Parlement britannique et de la Bibliothèque nationale d’Australie.

Les archives des comtés, les bibliothèques universitaires et les collections privées de toute l’Irlande se sont également associées au projet.

Au fur et à mesure que de nouveaux partenaires rejoignent l’initiative, de nouveaux documents historiques seront ajoutés au Trésor numérique qui continuera ainsi de croître.

Le prévôt de Trinity University, le Dr Linda Doyle, a ajouté : « Ce qui semblait impossible est devenu réalité grâce à la fusion de la recherche historique et de l’innovation technologique. Je tiens à féliciter l’équipe du Centre ADAPT de Trinity qui a travaillé de manière si créative avec des historiens et des archivistes pour rendre ce trésor virtuel accessible au public. La technologie doit être au service de la société et, ayant vu ce projet évoluer au cours des 4 dernières années, je suis très fier de voir cela démontré aujourd’hui ».

En savoir plus sur le projet « Au-delà de 2022 »

Le programme de recherche « Beyond 2022 » a été fondé au Trinity College en 2016. En 2017 et 2018, les Archives nationales (institution succédant au Public Record Office of Ireland), les Archives nationales (Royaume-Uni) et le Public Record Office of Northern Ireland, ont joint leurs forces en créant un partenariat de recherche avec Trinity et le Centre ADAPT. Il s’agissait du premier partenariat formel de ces 3 institutions d’archives. Ils ont rapidement été rejoints en tant que partenaires principaux par la Commission irlandaise des manuscrits et la bibliothèque du Trinity College de Dublin. En 2018, le Groupe consultatif d’experts sur les commémorations du centenaire a identifié « Beyond 2022 » comme une importante initiative insulaire et internationale, qui pourrait laisser un héritage durable et significatif au-delà de la Décennie des centenaires. beyond2022.ie/

SOURCES: Gouvernement d’Irlande, Trinity College

PHOTOS: Virtual Record Treasury of Ireland, Beyond 2022

Date de première publication: 22/07/2022

Partager :

Leave a Comment

Club Innovation et Culture France

Bonjour

A l’occasion de ses 10 ans, le CLIC France vous propose une nouvelle version de son site web.

Celui-ci sera prochainement enrichi de nouveaux contenus et services.

Si vous souhaitez être tenu informé de l’actualité du CLIC France et des futures évolutions de son site web, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.

L’équipe du CLIC France