Le Château de Chantilly lance ses premiers souvenirs digitaux en NFT avec une start-up française

Le 2 janvier 2023, le Château de Chantilly a annoncé un partenariat avec KERU PROJECT, startup proposant aux touristes/visiteurs des souvenirs digitaux sous forme de NFT afin de soutenir le patrimoine culturel et naturel. Dans ce cadre, le lieu culturel, membre de l’Institut de France, proposera aux visiteurs trois souvenirs digitaux à collectionner. Après l’Aquarium de Paris, Chantilly est la seconde institution culturelle française à se lancer dans les NFTs.

Les trois souvenirs digitaux à collectionner autour du Château de Chantilly représentent le duc d’Aumale (pour célébrer son bicentenaire cette année), le Parc du Château, et les Grandes Écuries. Chaque souvenir existe en deux éditions : une en argent (10 000 exemplaires) et une en or (150 exemplaires).

Anne Miller, Administratrice générale du Château de Chantilly explique « Nous avons été séduits par KERU PROJECT, qui propose une nouvelle approche du souvenir de voyage, à la fois ludique, respectueuse de l’environnement et soucieuse de bénéficier au financement de projets culturels ou éducatifs. Nous sommes heureux d’accompagner la start-up dans la mise en place d’un système de souvenirs numériques de sites touristiques à collectionner ».

  • Comment collectionner ces souvenirs numériques ? 

Pour obtenir un souvenir digital de sa visite, rien de plus simple : les visiteurs doivent se rendre au Château de Chantilly et scanner un des QR codes présents sur les affiches disposées à différents endroits du site touristique pour acheter leurs souvenirs.

Une fois ceux-ci acquis, ils peuvent se connecter à la plateforme Kerudao de KERU PROJECT pour retrouver leur collection de NFT.

Le KERU-collectionneur peut ensuite les visionner en réalité virtuelle, se prendre en photo avec et les partager sur les réseaux sociaux.

Aucune connaissance technique n’est requise pour obtenir son KERU-souvenir.

  • Une start-up guérandaise

La startup française KERU PROJECT permet aux utilisateurs de collectionner des souvenirs digitaux des lieux qu’ils ont visités, et de rejoindre une communauté à impact, active et engagée. Elle offre un moyen de financer des projets écologiques, culturels et éducatifs pour les visiteurs, les villes et les sites touristiques. Lors de chaque achat d’un NFT-souvenir, une partie est reversée au site partenaire.

À l’origine du projet, on retrouve Hélène Quintin, qui a tout juste rejoint la promotion 3 du collectif SISTA Entrepreneures, et Sébastien Lacan, ingénieur de l’EPFL. Avec ce projet, KERU PROJECT crée également une organisation autonome décentralisée (OAD), de sorte que les utilisateurs pourront décider des futurs projets et sites touristiques à soutenir. De plus, en collectant des NFTs-souvenirs, les utilisateurs obtiennent également un droit de vote pour apporter un soutien financier aux projets. Cette approche assure que l’utilisation de l’application contribue à soutenir l’activité touristique et culturelle.

L’idée originale de KERU PROJECT est donc d’associer la technologie NFT au tourisme, en lançant les premiers souvenirs NFT à collectionner. Le projet associe simplicité (seulement 20 secondes pour récolter un nouveau souvenir), rentabilité (un pourcentage de chaque achat financera des projets liés à la culture et à l’écologie), et écologie car alimenté par la blockchain Tezos. Les fondateurs ont choisi Tezos, plateforme blockchain très peu émettrice de carbone. Le partenariat avec le Château de Chantilly est le premier projet de la start-up basée à Guérande, en Loire Atlantique. www.keruproject.org/

Hélène Quintin, co-fondatrice de KERU PROJECT explique : « KERU PROJECT est né lors d’un road trip au Pérou lors duquel je voulais ramener des souvenirs intemporels et utiles. Ce partenariat pour le lancement de KERU PROJECT a beaucoup de sens pour nous. Le château de Chantilly fut la demeure du duc d’Aumale, le plus grand collectionneur de son temps ! Mais au-delà de vouloir réinventer les souvenirs touristiques, KERU PROJECT a pour ambition de nous rendre vraiment acteurs lorsque nous visitons des sites culturels et touristiques grâce à une trésorerie qui finance des projets à impact ».

À propos du Château de Chantilly

Légué en 1884 à l’Institut de France par l’un de ses académiciens les plus prestigieux, le duc d’Aumale, le château de Chantilly abrite un patrimoine exceptionnel. Au cœur de 7 800 hectares de terres, au sein de l’une des plus grandes forêts des environs de Paris, son château, son parc et ses grandes écuries sont un joyau du patrimoine français. Les collections fabuleuses du duc d’Aumale (tableaux, livres et mobilier), réunies au sein du musée Condé, continuent de faire rêver ses nombreux cvisiteurs. Ses grandes écuries, chef-d’œuvre du XVIIIe siècle réalisé à la demande de Louis-Henri de Bourbon, 7e prince de Condé, abritent aujourd’hui un musée du Cheval ainsi qu’une compagnie équestre. Le château de Chantilly propose également une programmation culturelle riche et variée : expositions, spectacles équestres et grands événements (Journées des Plantes de Chantilly, Pique-nique en blanc…). chateaudechantilly.fr/

SOURCES: Château de Chantilly (CP), KERU PROJECT

PHOTOS: KERU PROJECT

Date de première publication: 09/01/2023

Le Château de Chantilly est membre du CLIC

Laisser un commentaire