Le musée national Marc Chagall propose le documentaire sonore “Chagall et moi”

Partager :
Temps de lecture : 4 min

Dans le cadre de leur politique d’éducation artistique et culturelle, et grâce au soutien de Matmut pour les arts, dont la mission est de favoriser l’accès de la culture pour tous, les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes mettent en œuvre depuis 2020, un programme de sensibilisation à l’art par le son. Ce cycle explore, à l’appui d’interventions d’artistes ou d’auteurs de renom, les possibilités d’une médiation artistique, dans et hors-les-murs du musée, à partir d’une rencontre créative et sonore avec les publics. En 2022, c’est avec des étudiantes et étudiants d’Université Côte d’Azur que s’est concrétisé le projet Chagall et moi.

Qu’est-ce que le beau ? L’Art est-il toujours beau ? D’où viennent mes émotions et jugements face à une œuvre ? Comment les exprimer librement et avec créativité ? « L’Atelier du Beau » est un dispositif pédagogique expérimental initié par le musée national Marc Chagall, à Nice.

Il s’adresse à des étudiants de différents âges et nationalités, invités à s’exprimer sur leur conception de l’art et de l’esthétique, en dialogue avec l’œuvre de Marc Chagall.

Ce projet inédit a donné lieu à la création d’un documentaire sonore de 30 minutes, Chagall et moi, conçu et écrit par Stéphane Lambert et produit par RFI Lab.

Mis en ligne sur les plateformes de podcasts, depuis le 20 septembre 2022, dans un format long de 30 minutes, il pourra également être écouté, dans le contexte du musée, en 2023, sous forme de cinq capsules sonores, d’une durée de 1 à 4 minutes, dans le cadre du cinquantième anniversaire du musée.

  • Une invitation à entrer dans l’œuvre de Marc Chagall par des portes intimes et des imaginaires pluriels

Au sein du musée Marc Chagall, des étudiantes et étudiants partagent leur ressenti, en convoquant leur monde du sensible et du symbolique. En écho à leurs mots, Stéphane Lambert livre sa propre plongée dans l’univers du peintre.

Dans la spontanéité de sa découverte, nourrie par ses échanges avec les différents intervenants, l’écrivain déroule un carnet sonore sur ses impressions et ses questionnements face au cycle peint du Message biblique et ce qu’il dit de la création.

Ce recueil des imaginaires des étudiants se veut à l’image de l’œuvre de Chagall, porteuse d’un profond humanisme et d’un message universel de spiritualité, à la croisée des cultures et des temporalités.

Marc Chagall (1887-1985), qui a connu les persécutions, les guerres et le chemin de l’exil, était très attaché à cette mixité culturelle et au rôle de l’art dans la vie des hommes, et plus particulièrement de la jeunesse, à laquelle il a dédié, au sein de la Faculté de Droit de Nice, la mosaïque “Le Message d’Ulysse” qui insuffle l’esprit d’aventure, associé à l’intelligence et la sagesse.

  • Un documentaire sonore

“Le documentaire Chagall et moi s’appuie ainsi sur le pouvoir évocateur et polysémique de l’œuvre de Chagall. Il vise à créer les conditions d’émergence d’une parole libre et créative, en dessinant, en creux, le portrait d’une jeunesse d’aujourd’hui, dans sa diversité et ses préoccupations contemporaines” explique le musée.

Le documentaire sonore “Chagall et moi” de Stéphane Lambert est disponible gratuitement en ligne depuis le 20 septembre 2022. Il pourra être écouté dans les espaces du musée en 2023 à l’occasion des 50 ans du musée.

L’écoute au casque est conseillée pour apprécier le son spatialisé.

C’est une production des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes pour le musée national Marc Chagall. 

  • Un partenariat éducatif avec Université Côte d’Azur

Le musée national Marc Chagall est partenaire d’Université Côte d’Azur, avec laquelle il organise, depuis plus de dix ans, un cycle de conférences « Esthétique et Histoire de l’art » dont l’objectif est de permettre aux étudiants, aux enseignants et au grand public, de s’initier aux problématiques de l’esthétique, de la philosophie et l’histoire de l’art.

Ce cycle, purement académique, a été complété en septembre 2021, par la création de “L’Atelier du Beau”, qui propose aux étudiants d’appréhender la question du jugement esthétique dans l’univers professionnalisant du musée, en devenant acteurs d’une médiation créative et sensorielle avec la vie et l’œuvre de Marc Chagall.

Durant l’année universitaire 2021-2022, le musée a accueilli une quinzaine d’étudiants, de nationalité française et étrangère (Allemagne, Tunisie, Colombie), en cursus universitaires variés (psychologie, lettres, sciences de la vie, management…). Pour le documentaire sonore “Chagall et moi”, six d’entre eux partagent, aux côtés de l’écrivain Stéphane Lambert, le témoignage de leur cheminement vers l’art.

  • Stéphane Lambert, écrivain et auteur de podcasts

Né à Bruxelles en 1974, le travail littéraire de Stéphane Lambert est marqué par une volonté de dépasser la classification des genres et des formes, préoccupation qui l’a fait se rapprocher des arts plastiques.

Il a consacré différents livres à des artistes (Nicolas de Staël, Rothko, Paul Klee, Monet, Spilliaert, Caspar David Friedrich), parmi lesquels Visions de Goya, l’éclat dans le désastre (Arléa, 2019) a obtenu le prix André Malraux de l’essai sur l’art et Avant Godot (Arléa, 2016), où il explore le lien entre peinture et écriture, a été récompensé à l’Académie Française par le prix Roland de Jouvenel.

Parallèlement à ses livres, il écrit des fictions et des documentaires pour France Culture et collabore à Beaux-Arts Magazine.

Générique 

Un documentaire sonore de Stéphane Lambert, réalisé par Xavier Gibert – RFI Labo
Avec la participation de Anne Dopffer, Gaïdig Lemarié, Julie Abecassis, Anne-Capucine Lequenne, Arij Ahamraoui, Maria Alejandra Castenada-Figueroa, Adélie Girardot, Antoine Etevenaux, Céline Masoni et Josiane Rieu
Prise de son et montage : Xavier Gibert – RFI Labo
Conception de l’Atelier du Beau : Gaïdig Lemarié et Justyna Ptak
En partenariat avec UCArts – Direction de la Culture d’Université Côte d’Azur
Avec le soutien de Matmut pour les arts et de l’association des amis du musée national Marc Chagall
Remerciements : Julien Gaertner, Sarah Diop, Sybille Marchetto et Sandrine Cormault
Production : Musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes
Production déléguée : Cécile Cros / narrative

https://podcast.ausha.co/fernand-leger-remix/chagall-et-moi

SOURCE: musée national Marc Chagall (CP)

PHOTOS: musée national Marc Chagall

PHOTO du carrousel: @ Eline l’Autellier – narrative 2022

Date de première publication: 30/09/2022

La RMN-GP et le Musée national Marc Chagall Nice sont membres du CLIC

banner malaga juin 2024

Laisser un commentaire