Avec le projet « Hidden Treasures of Creativity », Adobe et le Munch Museum offrent une version numérique des pinceaux de l’artiste norvégien

En collaboration avec le musée Munch à Oslo et le photographe Kyle T Webster, Adobe a lancé « Hidden Treasures of Creativity », une expérience inédite et originale qui devrait séduire les amoureux de peinture et de Photoshop. Les partenaires redonnent une vie numérique à 7 pinceaux centenaires d’Edvard Munch et les mettent à disposition dans Photoshop et Sketch. Ils lancent également un concours international de réinterprétation digitale du « Cri ».

adobe munch Twolayer_Brush_Twitter-optimised

Depuis 1944, les pinceaux du peintre Edvard Munch sont précieusement conservés dans les archives du musée Munch d’Oslo, leurs poils durcis de peinture séchée et les poignées encore tachées. Mais aujourd’hui, grâce au numérique, sept pinceaux peuvent être mis à disposition du public de manière numérique.

Pour célébrer la conservation digitale des chefs-d’œuvre, Adobe s’est associé au musée Munch et au créateur des brosses Photoshop Kyle T. Webster pour reproduire des versions digitales des brosses d’Edvard Munch, auteur du célèbre tableau « Le Cri », et les mettre à la disposition des utilisateurs de Photoshop et Sketch dans Creative Cloud.

Munch-Brushes-Gallery-1080x607

Cette collaboration inédite, baptisée Hidden Treasures, offrira des possibilités infinies à une nouvelle génération d’artistes et leur permettra d’utiliser les outils légendaires d’un artiste emblématique à l’ère digitale actuelle.

Adobe Creative Cloud a réussit à reproduire précisément leurs propriétés individuelles pour que les utilisateurs de Photoshop puissent se servir des pinceaux du célèbre peintre norvégien, et s’essayer ainsi au « munchisme ». Ces outils sont destinés à être utilisés avec une tablette graphique ou tactile, car les brosses réagissent à la pression, à la rotation et même à l’inclinaison d’un stylo.

Les pinceaux numériques de Munch sont disponibles en téléchargement gratuit, pour les utilisateurs de Photoshop et de Sketch. Des tutoriels dédiés aux pinceaux sont également proposés sur YouTube.

munchhome-1080x509

Les nouveaux outils comprennent – entre autres – le pinceau Filbert, la pinceau à rayures plates courtes et le pinceau Round Ratty, qui donne un rendu doux et semblable à de la fumée.

Processus de reproduction fidèle et numérique

Adobe a donc chargé le photographe Kyle T. Webster de recréer ces pinceaux. Chacun d’eux a donc été photographié méticuleusement à 360 degrés à l’aide d’appareils photo ultra-haute résolution, qui en ont capturé tous les angles et les moindres détails afin de créer une représentation 3D précise. Le style artistique et la technique de Munch ont en outre été soigneusement analysés par des historiens de l’art et couplés à des données sur les caractéristiques des brosses, dont la souplesse et le type de pointe. Ces renseignements ont ensuite été associés aux connaissances et à l’expertise de Kyle T. Webster, que certains considèrent comme le plus grand créateur de brosses Photoshop. Ses illustrations et ses brosses sont appréciées dans le monde entier.

En collaboration avec les experts du musée et à partir de toutes ces données, Kyle T. Webster a capturé précisément les attributs de forme et de performance de chacun des pinceaux de Munch pour en créer des représentations digitales avec une extrême minutie. Tout a donc été mis en œuvre pour proposer une version numérique des pinceaux, la plus fidèle à l’original, et directement utilisable via Photoshop.

Bande annonce du projet:

Edvard Munch : une icône de l’art moderne

Edvard Munch est considéré comme l’un des plus grands artistes de tous les temps. « Le Cri », qui est sans aucun doute son tableau le plus célèbre, est aussi l’un des plus reconnaissables au monde. C’est également l’un des plus chers de l’histoire ; il s’est vendu aux enchères à près de 120 millions de dollars en 2012 !

Né en 1863, Edvard Munch a peint pendant plus de 60 ans, jusqu’à sa mort en 1944.

Comme l’écrit Adobe sur son site web: « son travail artistique exceptionnel et ses techniques révolutionnaires ont fait de lui une icône de l’art moderne. Aujourd’hui, son héritage lui survit et continue d’influencer et d’inspirer les artistes du monde entier ».

Avant de mourir, Munch a fait don de toutes ses œuvres à la ville d’Oslo et, aujourd’hui, nombre de ses tableaux sont exposés au musée Munch. Il avait également fait don de ses outils de travail, qui sont conservés depuis cette date dans les archives du musée, sous haute surveillance.

adobe munch Scream-and-brush_TW

Un concours pour recréer le « Cri » de Munch

En parallèle, Adobe invite les utilisateurs à s’inscrire sur son site web pour proposer leur propre version de la célèbre oeuvre du peintre « Le Cri ».

La société organise même (du 15 juin au 14 juillet) un concours destiné à encourager les utilisateurs de Photoshop et Sketch à se servir de ces brosses exclusives pour créer leurs propres versions du plus célèbre tableau de Munch, « Le Cri », dont le peintre a réalisé quatre versions. Quatre-vingts ans plus tard, Adobe et le musée invitent la communauté d’artistes du monde entier à créer « Le 5ème Cri » et à participer au concours #MunchContest.

adobe Munch_Blog-Header_blog-1-1799x1012

Les candidats doivent soumettez leurs œuvres en la chargeant sur Behance avec le hashtag #MunchContest. Tous les projets seront examinés par un jury spécial selon des critères d’originalité, de composition artistique, de créativité et de cohérence avec le thème. Ce jury sera composé de Russell Brown et Michael Chaize d’Adobe, Zach McCullough, designer en chef chez Behance, Andy Sandoz, ancien président de D&AD, et des artistes Kyle T. Webster, Therese Larsson, Suzanne Helmigh et Sébastien Hue. Les noms des lauréats du concours seront annoncés le 28 juillet 2017.

Certaines des créations auront la chance d’être exposée aux côtés des œuvres du peintre au musée Munch d’Oslo, ainsi que dans le cadre d’une collection Behance spécifique. Le grand gagnant se verra offrir la somme de 6 000 € et un séjour tous frais payés à la conférence Adobe MAX, qui se tiendra à Las Vegas du 18 au 20 octobre 2017.

Date limite de candidature: le 14 juillet 2017.

Des sessions Adobe Live

Dans le cadre de ce concours, la marque a organisé une série de sessions en direct sur AdobeLive.com du 20 au 22 juin (chaque jour à 16 heures CET). Lors de cet événement, Kyle T. Webster, Suzanne Helmigh, Sébastien Hue et Therese Larsson ont partager leurs meilleurs trucs et astuces pour montrer comment peindre comme un génie dans Adobe Photoshop et Illustrator. Ces live sont disponibles en replay sur la chaine YouTube d’Adobe.

Conférence de Kyle T. Webster:

Des artistes contemporains inspirés

adobe cri munch bastine grivetAdobe publie sur son site des réinterprétations du Cri par des artistes contemporains. Parmi elles, celle de Bastien Grivet.

Cofondateur avec Jessica Rossier du studio Wardenlight, cet artiste a notamment réalisé l’univers de Call of Duty, des cinématiques sur Shadow of War ou encore Darksiders III, des décors pour Independance day, des illustrations pour Dell et Alienware.

Habitué des superproductions scifi et fantastique des temps modernes, Bastien Grivet s’est donc attaqué pour le projet Adobe “Hidden Treasures of Creativity”, au monument de la peinture : le Cri, de Munch, qu’il a accepté de réinterpréter à sa façon en utilisant de nouvelles brosses Photoshop, directement inspirées des pinceaux utilisés par le maître.

Lire l’interview de Bastien Grivet sur le site d’Adobe.

Sources: Adobe, Munch Museum

Photos: Adobe

Mise en ligne le 10/07/17

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Rhizome reçoit 600.000 $ de la Mellon Foundation pour améliorer l’archivage des oeuvres d’art numérique

The Wrong, première biennale mondiale d’art numérique uniquement accessible sur le web

Le Deserteur, le premier musée éphémère d’art numérique qui ne se visite que sur un iPad

Le Musée d’art contemporain d’Australie (Sydney) diffuse en ligne sa première commande d’oeuvre d’art numérique

Dimoda, le musée de l’art numérique qui se visite en réel ou sur lunettes immersives

Laisser un commentaire