A. Koering, chargée du programme 360 Géo, ARTE: « La visite de Fontainebleau préfigure l’expérience immersive de la future série Artstories »

Le 5 février 2016, la chaine de télévision franco-allemande Arte a publié sur son application ARTE360, une visite interactive en 360° du Château de Fontainebleau. Ce module constitue le pilote et la préfiguration de la nouvelle série « Art Stories 360 » qui proposera à partir de 2017 une expérience immersive au cœur de l’histoire de l’art.  Après avoir présenté cette initiative en avant-première lors des RNCI16, Antoinette Koering, chargée du programme 360 Géo chez ARTE G.E.I.E et conceptrice avec Cédric Bonin (Seppia) d’Artstories nous raconte la genèse de ce projet et son caractère innovant en matière de contenus et d’expérience utilisateur.

DSC03991_openWith copie

Comment est née l’idée de la plateforme Arte360 ?

BalticSeaDocs_04.09.2015_foto A.Zeltina-053Arte360 est la premiere application en Europe dédiée aux expériences 360°. Publiée en même temps que l’application similaire du New York Times, elle témoigne de la stratégie et de l’avance technologique de la chaîne franco-allemande ARTE.

A ARTE comme dans toutes les chaines de télévisions mais également dans les musées, nous avons une préoccupation commune : nous voulons accroître la motivation du visiteur ou du spectateur et le fidéliser. Toutes les chaines de télévision voient leurs part de marché diminuer et on se rend compte que 80-90% des consommations des utilisateurs des plateformes que l’on propose sur internet c’est du Replay, c’est-à-dire du visionnage après la diffusion et à la demande.

Nous avons donc beaucoup de mal à fidéliser à des heures précises nos téléspectateurs mais on a de plus en plus de téléspectateurs qui ne veulent plus avoir un menu précis et être contraint par un horaire précis. Ils veulent consommer le contenu quand ils le veulent et composer leur propre menu. Ce qui veut dire que le public veut toujours regarder des programmes de qualité mais avec la liberté.

La réflexion d’Arte s’est donc naturellement tournée vers d’autres médias pour accompagner de nouvelles pratiques et notamment la diffusion de contenus courts et interactifs à la demande.

Le public veut toujours regarder des programmes de qualité mais avec la liberté et l’interactivité.

Grâce à l’application interactive et gratuite (pour iOS et Android) ARTE360, les vidéos à 360° de programmes de la chaîne sont désormais consultables sur smartphones et tablettes, offrant ainsi au public une expérience virtuelle inédite en mode immersif. Cette nouvelle application permet au spectateur d’ARTE de se rendre virtuellement sur place et de choisir la perspective qui lui convient. A tout moment et depuis n’importe quel endroit dans le monde, il a ainsi accès aux dernières productions à 360° d’ARTE.

482c1fbc-7179-4704-b19e-67c14fda70a9

Grâce à un casque de réalité virtuelle, le spectateur peut même plonger au cœur du programme et expérimenter une nouvelle forme d’écriture audiovisuelle, en immersion totale. Cette nouvelle technologie nous oblige à imaginer ces nouvelles formes écritures audiovisuelles et interactives.

Avec ARTE360, nous créons ainsi un nouveau miroir de la connaissance qui peut refléter les thématiques variées d’ARTE, et notamment le documentaire, l’art et les spectacles, la découverte.  

 ARTE360 : la réalité. Mais en mieux. (Chaîne YouTube d’Arte)

Sur ARTE360, les équipes de la chaine ont déjà notamment publié un opéra de la Scala tournée à l’aéroport de Milan et plus dernièrement « aux portes de l’Espace » en partenariat avec le CNES et son homologue canadien.

Liste des autres programmes déjà disponible dans l’appli ARTE360 :

1.       Aux portes d’espace – un vol avec un ballon stratosphérique à 42 kilomètres de hauteur. En coopération avec la CNES et la CSA.

2.       Elisir d’Amore – un Opera en 360° avec l’ensemble de La Scala à l’aéroport Malpensa de Milan. Un évènement et une expérience exceptionnel.

3.       Un série de trois vidéos en 360 avec GEO : Mont Blanc, Arcachon, Carrare

4.       Un série de cinq vidéo en 360  +/-5 Metres – les utilisateurs peuvent plonger en mer avec le photographe Joe Bunni.

5.       Wasala – le premier reportage 360° d’ARTE sur la vie des refugiés à Berlin.

Elisir d’Amore – 360°-Opera avec l’ensemble de La Scala à l’aéroport Malpensa de Milan – ARTE Concert  

En quoi consiste exactement ces clips interactifs 360° ?

Vous connaissez le principe de la Gopro.  On installe une caméra sur la tête d’un homme qui part faire un saut en parachute ou on embarque cette petite caméra sur les voitures de formule 1 pour avoir une vue impressionnante et subjective. Ce que propose la caméra 360° c’est la même chose en beaucoup plus sophistiqué, plus élégant et avec une meilleure qualité d’image. C’est en fait une expérience d’immersion, qui propose de vivre une expérience comme si on y était.

Dans les carrières de marbre, vous êtes comme l’ouvrier qui va extraire la matière précieuse, la charger sur un camion qui va descendre dans le port à destination des ateliers de sculpture. L’utilisateur se retrouve au milieu de la carrière et peut tourner à sa guise, zoomer et vivre cette expérience avec un son de très bonne qualité. Sur le mont blanc, vous vivez l’expérience du guide de montagne, vous vivez avec lui l’escalade, le snowboard, les descentes dans les crevasses ou toute autre expérience extrême.

Pourquoi  avez-vous décidé de vous tourner vers le 360° ?

Je travaille depuis 1999 sur l’émission 360° Géo diffusée par Arte chaque samedi soir. C’est une émission proposée en partenariat avec le magasine Géo qui propose des découvertes, de la visite sur des thèmes liés aux civilisations, à la culture et à la connaissance. Cette émission 360° géo était tout à fait légitime pour expérimenter de nouvelles formes d’écritures numériques, et notamment ces clips interactifs 360°.

En outre, j’ai eu envie d’adapter ces nouvelles expériences interactives à l’art et au patrimoine, dans le cadre d’un nouveau projet de série Artstories.

Cette idée m’est apparue suite à une expérience personnelle. J’ai détesté la visite de la Chapelle Sixtine. J’avais pourtant acheté mon billet sur internet et j’ai quand même dû subir 1H30 de file d’attente. Une fois arrivé à l’intérieur, j’ai dû marcher durant toute la visite à la vitesse du visiteur japonais qui filmait avec son Smartphone. Je me faisais rappeler à l’ordre par les gardiens italiens du musée qui disait « ne restez pas là, ne vous arrêtez pas ici, allez là-bas, regarder cela … ». C’était donc une expérience horrible. Je me suis dit que ce n’était pas comme ça que je rêvais de voir la chapelle Sixtine.

Dans le prolongement de cette mauvaise expérience, je me suis dit que cette nouvelle technologie 360° devrait pouvoir offrir au public une nouvelle expérience dans laquelle un visiteur est seul dans la chapelle Sixtine et va pouvoir la découvrir accompagné d’une personne experte, intelligente, aimable qui lui raconte ce qu’ellen’a pas envie de s’ennuyer à lire dans un guide ou sur les cartels. Ainsi est né le concept Artstories.

La visite du Château de Fontainebleau est le premier aboutissement de cette idée ?

Oui. Vous pouvez découvrir le résultat de nos premières réfléxions sur le clip consacré à la visite de Fontainebleau. Un clip de 8 min 19 qui préfigure ce que sera l’expérience future de la série bi-média Artsories.

Nous souhaitons y proposer de très belles conditions de lumière et de son, une ambiance musicale adaptée, des technologies (telles que les drones) et des mouvements de caméras qui magnifient le lieu. La mise en image de ce programme est sous la responsabilité du producteur qui va trouver la bonne équipe et le meilleur réalisateur. Ils vont écrire ensemble comme pour une fiction le déroulement, avec un story-board très sophistiqué et ensemble nous imaginons les contenus interactifs du clip.

capture_fontaine

Que propose le premier clip consacré au Château de Fontainebleau ?

Dans le premier clip consacré au Château de Fontainebleau, réalisé par Clément Cogitore, en partenariat étroit avec équipes de l’institution, la visite est guidée par Andrea Fies, présentatrice journaliste allemande d’ARTE. 

2016-01-07_Art-Stories_Fontainebleau.7090.Image fixe001

Andrea Fies, nous convie à une plongée érudite et ludique, en vidéo 360°, dans les salles et jardins du château de Fontainebleau. En tournant la tête s’il visionne le clip sur un casque de réalité virtuelle ou en déplaçant sa tablette ou son smartphone qu’il tient à la main, le spectateur peut librement profiter d’une découverte inédite à 360° des espaces de ce lieu somptueux, surnommé au fil des siècles : « la vraie demeure des rois ». Ce film court immersif fait traverser au spectateur les salles principales du château (galerie François 1er, salle de bal, etc…) mais aussi des espaces inaccessibles aux visiteurs : survol des jardins, balcons, toits, plans d’eaux, pour finir par offrir une large vue aérienne de ce site exceptionnel.

Dès le lancement du 5 février 2016, le clip sur Fontainebleau sera utilisable sur une Google Cardboard pour ainsi vivre une expérience réellement immersive.

Le clip est proposé en deux versions linguistiques, avec synchronisation et sous titrage pour la version française. La même présentatrice devrait guider le visiteur dans les autres épisodes d’Artstories.

unnamed

Quand sera diffusée la série Artstories ? 

Cette série de documentaires qui qui ne sera pas diffusée à l’antenne avant la fin 2017, sera accompagnée d’une série de clips 360° interactifs qui permettront de visiter les lieux. Le clip consacré au Château de Fontainebleau en constitue en quelque sorte le pilote.

Combien de temps le public pourra-t-il faire la visite interactive via la plateforme ARTE360 ? La durée d’utilisation sera-t-elle limitée comme pour le replay des programmes TV ?  

Pas du tout, nous souhaitons que cette expérience nouvelle soit sans limite de temps. Ces nouveaux programmes doivent avoir une vie très longue. Ils continueront de drainer un public bien au-delà de la diffusion TV, comme cela se passe déjà avec nos modules vidéo liés à l’émission 360° GEO diffusés sur YouTube.

capture_intro

Propos recueillis par mail et par téléphone le 03/02/2016

Seppia est membre associé du CLIC France

Date de première publication: 05/02/2016

La version originale de cette interview a été corrigée le 9 février 2016 à la demande d’Arte

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Google propose une visite 3D éducative sur cardboard du Buckingham Palace

La Réalité Virtuelle et l’Oculus Rift permettent d’explorer en 3D l’un des chefs d’oeuvres de Dali

Gaël Hamon (Art Graphique & Patrimoine): « Ces applications sont des investissements rentables, financièrement ou en image et en communication »

Audience record pour le docu-fiction sur Chambord, le roi et l’architecte sur Arte le samedi 5 décembre 2015

DOSSIER / Panorama des partenariats et coproductions TV des institutions muséales françaises (26/01/2016)

Atelier #30 du Clic France sur le thème « Quelles nouvelles coopérations avec les acteurs (producteurs et diffuseurs) audiovisuels ? »: le compte-rendu

Laisser un commentaire