Bobler et les lieux culturels français: premiers retours d’expériences

Partager :

Bobler est l’une des 10 startups qui représentent la France au SXSW, l’un des plus grands événements de promotion des startup au monde qui a lieu ce week-end à Austin au Texas. L’occasion de revenir sur quelques coopérations déjà montées entre la plateforme et les institutions culturelles françaises.

Une des 10 startups françaises au SXSW 2014

Bobler imageBobler, c’est un peu le Twitter de la voix. Ce réseau social mis en ligne en mai 2013 permet d’enregistrer ou d’écouter de courts messages audio de deux minutes. Ce petit enregistrement peut également se géolocaliser pour associer un lieu à un message. Par exemple, en enregistrant un commentaire sur un lieu touristique ou un événement culturel. Ces petits clips audio de 2 minutes maximum, appelés « Bulles » peuvent être géolocalisées par l’internaute ou le lieu en fonction de leur contenu. Bobler est disponible depuis ce printemps, via une application iPhone ou via un site internet.

SXSW-2014

La société Bobler, née en janvier v2013, sera l’une des 10 start-ups françaises qui iront au plus grand évènement start-up au monde, le SXSW 2014. Le SXSW, évènement incontournable américain de l’innovation numérique, accueillera ainsi 10 startups françaises innovantes sur son Trade Show du 2 au 15 mars prochain. Cet événement présente une véritable vitrine internationale pour ces pépites françaises ! Bobler, qui fait donc partie des heureux élus choisis sur concours, est une société qui vient récemment de s’installer au sein de l’Incubateur Centrale Paris et qui a d’ailleurs gagné le concours de pitch organisé en novembre dernier par ce même incubateur.

Présentation vidéo du SXSW 2014

Premiers retours d’expériences dans le secteur culturel

Nous avons récemment présenté sur ce site le partenariat entre Bobler et le Cnap pour l’exposition « Graphisme en France 2014 ». D’autres institutions culturelles ont utilisé l’outil Bobler depuis plusieurs mois. En voici un premier bilan.

. RMN Grand Palais

Bobler grand palais

Quand

Roei Ami, directeur adjoint du numérique explique : « Nous sommes sur Bobler depuis son lancement en mai 2013. Nous avons fait partie des partenaires de lancement de la plateforme. Cela tombait à pic car nous étions en pleine exposition DYNAMO qui se prêtait très bien à l’enregistrement des sons. Nous nous y sommes dons installés avec Dynamo. »

Bobler grand palais

Pourquoi ?

« En étant une des premières institutions à y être présente, nous avons soutenu une start-up française à la base d’un projet digital original et nous n’avions pas encore de présence sur un réseaux social sonore. »

Quels contenus ?

« Les contenus que nous avons posté sur Bobler tournent essentiellement autour de description d’œuvres présentes dans une de nos expo, mais nous sommes en train de les diversifier. »

Quels résultats ? 

« Nous en sommes à 5 bulles et nous en ajouterons d’autres bientôt  Les autres comptes de musée sont également assez légers aussi car ces contenus audios demandent souvent du montage, des sujets … Donc du temps et des équipes pour construire une bulle qui soit de bonne qualité.

Nous n’avons pas encore beaucoup de contenus sur la plateforme qui n’était pas complètement stable ces derniers mois et reste encore assez compliquée à manier.  L’expo Bill Viola va nous permettre de relancer notre compte .

Nous avons 926 abonnés sur notre page Bobler. »

. Musée du Louvre

Bobler Eugene delacroix

Quand ?

Niko Melissano, en charge des réseaux sociaux explique: « Nous avons ouvert le compte Bobler pour le musée Delacroix en juin 2013 à l’occasion du lancement de la plateforme à Paris pour les «Designers Days». Puis en décembre 2013, pour le Musée du Louvre à l’occasion du retour de la « Liberté guidant le peuple » de Lens. »

Pourquoi ?

« Nous avions 3 objectifs principaux:

. Accroître et diversifier l’offre digitale du musée via les nouveaux médias

. Renforcer le statut de médiation du Musée du Louvre dans son engagement pour l’accès à la culture pour tous

. Rendre plus accessible le patrimoine français aux publics mal-voyants.

Les enregistrements par Bobler permettent également de nouer une plus grande complicité avec les experts du musée ; de les impliquer davantage sur les réseaux sociaux. Je vais très régulièrement avec mon smartphone dans leurs bureaux, je leur explique mes attentes et nous enregistrons ensemble … »

Quels contenus ?

« Nous donnons la parole aux experts du Louvre : conservateurs, directeurs de départements, collaborateurs scientifiques et programmateurs qui s’expriment autour des actualités ou des collections permanentes. Ils utilisent un langage simple accessible à tous avec un ton chaleureux. Ils n’ont que deux minutes pour convaincre …

Certains conservateurs y arrivent d’un premier coup, pour d’autres il faut répéter l’enregistrement. Aucune possibilité de montage : le ton doit être d’un souffle sur deux minutes ; si possible sans parasites, sans bruits de respiration… Concilier le contenu (fonds) et la forme (expression orale percutante) n’est pas un exercice si simple quand on regarde devant soi un compteur à rebours qui marque le temps. »

Quels résultats ?

Nous sommes très contents des résultats.

Bobler Musée du louvre la liberté 4ebd240bca1eb02d51ab1ea8e5e0a2ac01038b11. La Bulle « La Liberté guidant le peuple » a très bien fonctionné. C’est l’une des Bulles les plus écoutées de Bobler et elle a été incroyablement virale. En voici les chiffres :

– 5 100 partages sur Facebook

– 3 000 repérages (reprises à l’intérieur de Bobler)

– 30 567 écoutes. La Bulle a généré plus de 66 heures d’écoute dans les premières 24 heures après son post (alors qu’elle ne fait qu’une minute 34)

. La Bulle « Moïse sauvé des eaux » a aussi très bien fonctionné, avec :

– 1 500 partages sur Facebook

– 42 tweets

– 3 500 repérages (reprises à l’intérieur de Bobler)

– 25 000 écoutes.

. La Bulle « Le département des sculptures du Louvre »

– 1 900 partages Facebook

– 19 tweets

– 3 450 repérages

– 31 150 écoutes

. La Bulle « New Frontier III – Portraits Anglo-américains »

– 1 200 partages Facebook

– 137 tweets

– 3 256 repérages

– 33 450 écoutes.

. La Bulle « Artistes femmes au Musée »

– 1 900 partages Facebook

– 21 tweets

– 96 partages Google + (sur les autres Bulles, les partages Google + sont inférieurs à 10)

– 4 200 repérages

– 31 590 écoutes.

. La Bulle « Installation expo Auguste au Grand Palais »

– 1 200 partages Facebook

– 24 tweets

– 81 partages Google Plus

– 5 230 repérages

– 26 780 écoutes

Soit un total d’écoutes générés sur le compte du Louvre de 306 217.

Nous comptabilisons toujours les écoutes intégrales uniquement.

Des améliorations à apporter ?

« Je crois que des développements de l’application sont prévus sous peu. Parmi les points à améliorer: je suggérerais de donner la possibilité aux utilisateurs/speakers de pouvoir faire une pause pendant l’enregistrement et puis de continuer sans devoir recommencer tout le contenu depuis le début. »

Quelques lieux culturels français sur Bobler

En plus de la RMN Grand Palais, du Musée du Louvre, du Musée Delacroix et du Cnap, d’autres institutions culturelles françaises ont déjà utilisé le service Bobler: le Centre Pompidou, Universcience, les Arts Déco, la Gaîté Lyrique, l’Institut de France, Musée de l’Horlogerie et le Palais de Tokyo.

Voici quelques statistiques générales:

RMN Grand Palais: 926 abonnés

Palais de Tokyo: 695

Gaité Lyrique: 551

Musée du Louvre: 421

Musée Eugène Delacroix: 288.

Quelques exemples de bulles:

Musée du Louvre: bulle sur la Liberté guidant le peuple

Musée d’Art Moderne de la ville de Paris: bulle sur Keith Haring

Grand Palais: bulle sur Hans Haccke – Blaues Segel

Cnap: bulle À propos de «Graphisme en France 2014»

Médias et people

Bobler a d’abord demandé à des « influenceurs » d’origines très diverses de venir parler de mode, d’histoire, d’architecture, de design, de politique ou encore de nouvelles technologies. C’est ainsi que l’on peut entendre Max Gallo évoquer Louis XIV et les femmes, Philippe Meyer regretter la disparition des charcutiers et Inès de la Fressange admirer la vitrine de Roger Vivier.

Depuis la rentrée 2013, l’émission de France Inter « La tête au carré » propose aux auditeurs de produire des bulles consacrées aux thèmes scientifiques de l’émission. Les meilleures Bulles sont diffusées à l’antenne. 

Site web Bobler 

SOURCES: Bobler, RMN Grand Palais, Musée du Louvre

Date de première publication: 07/03/2014

A LIRE SUR LE SITE DU CLIC:

Le CNAP fait découvrir le design graphique grâce au réseau social vocal Bobler

Partager :

Laisser un commentaire