Depuis le 30 octobre, la Bibliothèque nationale de France propose une application iPad pour sa bibliothèque numérique Gallica. Cette application, téléchargeable gratuitement sur l’App Store, donne accès à près de 2 millions de documents issus principalement des collections de la BnF.

« Il est essentiel que la Bibliothèque développe sa présence sur les supports mobiles et offre ainsi un nouvel accès aux trésors de ses collections », explique Bruno Racine, président de la BnF.

L’application permet d’effectuer des recherches au sein de l’ensemble des fonds numérisés par la BnF. Chaque document peut être téléchargé intégralement ou partiellement. L’internaute peut également facilement construire et enrichir sa propre bibliothèque.

A son lancement, l’application Gallica permettait de découvrir plus de 240 000 livres, 880 000 fascicules de presse et de revues, 470 000 images, ainsi que des cartes, des manuscrits, des partitions musicales.

Chaque semaine, plusieurs milliers de nouveaux documents sont mis en ligne dans Gallica et disponibles sur cette application.

Une version pour tablettes et smartphones Android sera proposée sur Google Play d’ici la fin de l’année 2012 et une version pour iPhone sera proposée sur l’App Store début 2013. Page de l’application Gallica sur l’AppStore

Commentaire du site Cnet« A l’utilisation, l’application est très convaincante, et se range rapidement dans ces applications que l’on ouvre régulièrement pour jeter un coup d’oeil ou pour découvrir de nouveaux documents de manière intuitive. Pour des utilisateurs plus pointus, qu’il s’agisse d’étudiants ou de chercheurs, c’est aussi une vraie mine d’informations. Pas limitée au texte, l’application permet par exemple de découvrir de nombreuses photographies, documents originaux, partitions de musique… L’application n’en est qu’à ses débuts, et propose quand même de très bonnes choses, avec un moteur de recherche, une recherche par critères et une interface particulièrement simple et soignée. Ce que l’application perd en résolution, elle le gagne clairement en réactivité, et propose une expérience utilisateur très fluide. »

   

Présentation vidéo de l’application sur YouTube

Après la British Library

En 2011 la « British Library » avait déjà lancé son application payante (entre 2.39 et 3.49 £), « Treasures », qui permettait d’explorer une centaine des trésors de la bibliothèque nationale Anglaise. La BNF la suit mais en misant sur une plus grand variété des oeuvres présentées au détriment de la qualité de chaque document numérisé.

Comme l’explique Cnet, « Si Treasures reste une sélection intéressante, Gallica va plus loin en ouvrant les portes à 2 millions de documents de la BNF et pas seulement à une sélection, si intéressante soit-elle. La différence entre ces deux applications est d’ailleurs au coeur des critiques qui sont faites à l’application Gallica : si Treasures est assez lourd à télécharger (pas moins de 265 Mo sur iPad), l’application Gallica est plutôt légère (5,9 Mo), mais ne donne quant à elle pas accès à des images en haute définition. »

Auteur: PY Lochon