Le Walters Art Museum lance une api pour mieux diffuser ses collections numériques et organise son 2nd hackaton

The Walters Art Museum vient de sortir une API permettant aux développeurs internet de réutiliser la collection numérique du musée composée de plus de 10.000 documents. Le week-end du 25-26 janvier 2014, le musée ouvre également ses portes aux geeks, créateurs et amateurs de musée lors d’un second hackaton. 

Walters art museum hackaton art bytes

Le 17 janvier 2014, The Walters Art Museum a annoncé la sortie d’une nouvelle interface de programmation applicative (API). Cette API permettra aux développeurs internet et programmeurs de logiciels d’accéder et d’utiliser la collection numérique du musée, qui contient notamment plus de 10.000 documents numériques sur les objets de la collection du musée. Cette base de donnée publique contient des informations sur les œuvres d’art ainsi que des images numériques.

Walters Art Museum logoLe musée a créé cette API afin que les développeurs et les programmeurs puissent créer plus facilement leurs propres applications en y incluant des données et des images du musée.

Les données et les images sont mises à la disposition du public et des professionnels sous une licence ouverte qui en facilitera la réutilisation, même à des fins commerciales, à condition que le musée soit cité comme la source.

L’API a été réalisée en partenariat avec Cheshire Software Solutions Cheshire.

L’API et sa documentation sont disponibles sur un espace dédié du site web du musée api.thewalters.org.

Une API et un hackaton

Walters ArtBytes expPour accompagner la sortie de cette API, le Walters Art Museum accueillera son deuxième hackathon annuel, Art Bytes II, du vendredi 24 au dimanche 26.

Un week-end « portes ouvertes » durant lequel les communautés technologiques et créatives vont travailler ensemble pour imaginer des programmes et des applications afin d’enrichir l’expérience du musée par les visiteurs. Geeks, chercheurs et artistes travailleront en équipes dans la Cour de la sculpture du Walters pour concevoir et développer leurs solutions. Un prototype de l’API avait d’ailleurs été développé au cours de la première manifestation d’Art Bytes.

Le public et les participants peuvent suggérer des idées et voter sur les projets sur un site collaboratif dédié.

The Walters Art Museum est situé dans le quartier historique de Mount Vernon dans le centre-ville de Baltimore. Au moment de sa mort en 1931, le fondateur du musée Henry Walters a laissé toute sa collection d’art – dont une collection légendaire de 730 manuscrits médiévaux enluminés qui constitue un trésor national – à la ville de Baltimore. La collection permanente du musée comprend aujourd’hui des oeuvres de l’art antique, art médiéval, des manuscrits, des objets de décoration, de l’art asiatique et des peintures du 19ème siècle.

SOURCES: Walters Art Museum

Date de première publication: 24/01/2014

Photo: whatweekly.com

A LIRE SUR LE SITE DU CLIC:

Le Walters Art Museum prête sa collection numérique de manuscrits médiévaux à l’Université de Stanford

Laisser un commentaire