Avec de nouvelles salles équipées d’outils numériques et une nouvelle application mobile, le musée du Louvre se réinvente

Le 6 juillet 2016, le nouveau Pavillon de l’Horloge ouvre ses portes afin de répondre aux questions des visiteurs sur le palais, ses collections et ses missions. Quelles sont les traces encore visibles des grandes périodes de construction du Palais ? Quels souverains ont vécu au Louvre ? Pourquoi est-il devenu un musée ? Quels sont les grands projets du Louvre d’aujourd’hui ? Le discours du musée utilise largement les outils numériques pour répondre à ces questions.  Le musée profite de l’ouverture de ces nouvelles salles pour révéler sa nouvelle application mobile « Louvre : ma visite », gratuitement téléchargeable par les visiteurs, depuis le 5 juillet 2016. Dans le musée du Louvre, le système de géolocalisation indoor permet au public de se repérer à tout moment et de tracer son itinéraire vers l’ensemble des points d’intérêts référencés sur le plan : les oeuvres, les collections, les services. Cette application donne aussi la possibilité d’acheter son billet en ligne.

Les outils numériques du pavillon de l’Horloge

L’application mobile « Louvre: ma visite »

Clic-separateur EVENEMENT CLIC

Mardi 13 septembre (matin): Visite-démo des dispositifs numériques des nouvelles salles du Louvre (Pavillon de l’Horloge) et de la nouvelle application mobile de visite

Ils sont déjà inscrits:   Art Graphique et Patrimoine – Antenna international – Centre Pompidou – Château des ducs de Bretagne – Cité de la céramique – Sèvres & Limoges – Centre des Monuments Nationaux –  Compagnie des Alpes – iDEV / Abbaye Royale de Fontevraud – Mes sortiesculture – Museum National d’Histoire Naturelle – Musée d’art moderne et contemporain de Saint Etienne Métropole – Musée d’Orsay – Opéra national de Paris – Sisso – Universcience

L’album photo de la visite est disponible sur la page Facebook du CLIC. La visite a été retransmise sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #cliclive

DSC09737

De nombreux outils numériques dans les nouvelles salles du Pavillon de l’Horloge

Entre la cour Carrée et la cour Napoléon, dans des espaces historiques rénovés, le Pavillon de l’Horloge retrace la transformation du palais des rois de France en musée. Des maquettes animées, des cartels numériques enrichis de documents d’archives, des films ou des oeuvres d’art issues des collections du Louvre racontent cette histoire.

De multiples dispositifs de médiation proposent une expérience de visite singulière. Films en 3D, maquettes animées, cartels et feuilletoirs numériques ponctuent les trois niveaux du parcours. Ils permettent d’expliciter certains points et de mettre à disposition des sources qui sans cela seraient inaccessibles (dessins, photographies). Tous sont trilingues (français, anglais, espagnol) et proposent également la langue des signes française.

DSC09732

Avec ces dispositifs, le Louvre renouvelle la manière dont il s’adresse à ses visiteurs. Le Pavillon de l’Horloge s’inscrit ainsi dans une réflexion générale menée aujourd’hui dans le monde du patrimoine. Cartels et feuilletoirs numériques ont par exemple été développés avec le Centre des monuments nationaux : le Louvre joue ici la carte du partage des compétences.

L’édition de dispositifs numériques, une aventure collaborative entre le musée du Louvre et le Centre des monuments nationaux

Développer un programme numérique administrable pour répondre à des besoins partagés entre les institutions culturelles en termes de diffusion de contenus, d’ergonomie, de contraintes techniques et de maintenance : voilà ce qu’a proposé le Centre des monuments nationaux au musée du Louvre, qui a répondu positivement à cette aventure collaborative.

À l’origine développé pour équiper le château de Champs sur Marne et le monastère de Brou, le programme du Centre des monuments nationaux a été enrichi de manière collaborative dans une perspective de mutualisation des ressources et le partage des compétences.

Ainsi, le Pavillon de l’Horloge accueille près d’une douzaine cartels et d’une dizaine de feuilletoirs numériques, offrant grâce à une interface simple, la possibilité de diffuser différents médias (vidéos, images, son, etc.), de gérer une variété de langue (français, anglais, espagnol et LSF) et de prendre en compte des fonctionnalités pour malvoyants (taille de police et contraste). Ces outils nouveaux peuvent être installés facilement dans les collections permanentes, les expositions ou lors d’évènements.

Au niveau -1: Le Louvre médiéval et le donjon : du palais au musée

Juste avant l’entrée du Louvre médiéval, la crypte Sully offre au visiteur une introduction à la découverte du Louvre, grâce à un film court retraçant les différentes étapes de construction du palais, de 1200 à 2016. Ce film muet a pour ambition d’être compréhensible par l’ensemble des visiteurs, quels que soient leur mode de visite (seul, en famille ou en groupe), leur nationalité ou leur degré de connaissance de l’histoire de France.

1er étage

Deux films en 3D donnent des clés de compréhension des vestiges : le premier, dans les fossés, raconte l’évolution du château, de Philippe Auguste à Charles V (de 1190 à 1360 environ) ; le second, dans le donjon, propose une évocation de ce dernier et de la cour intérieure du château à l’époque de Charles V.

DSC09659 20160705_191101

En entrant dans la salle de la Maquette, face à l’accès menant au donjon, le visiteur est accueilli par une très grande maquette (5 mètres sur 2) représentant le Louvre d’aujourd’hui. Animée par des jeux de lumière, elle permet de dévoiler les différentes étapes de construction du palais, du 12e siècle à aujourd’hui, ainsi que la structure et l’histoire du jardin des Tuileries.

DSC09685

Cette maquette est accompagnée de cartels et de feuilletoirs numériques qui donnent à voir la très riche iconographie à la source de l’étude de l’histoire du Palais. Les formats numériques viennent dès lors suppléer la fragilité de supports qui ne peuvent être longtemps exposés. Dessins et gravures documentent ainsi les projets des architectes du Louvre et les élévations des façades disparues.

Animation de la maquette du Louvre dans le Pavillon de l’Horloge 

Fil rouge du Pavillon de l’Horloge, une deuxième grande maquette se déploie dans la salle Saint-Louis. Elle présente des vues intérieures des salles, qui permettent d’admirer la richesse et la variété des décors et de mieux comprendre leur localisation dans le palais. Des cartels numériques complètent le dispositif et relatent les événements marquants qui se sont déroulés dans ces lieux.

Sous les arcades de la salle Saint-Louis, un film (5 minutes) présente l’histoire du jardin des Tuileries.

1er étage : un musée, des collections

Dans la Chapelle sont présentés la variété et la richesse des collections, l’histoire de leur constitution ainsi que des parcours de visite au sein du Louvre.

1er étage 2

Seize oeuvres représentatives de l’histoire des collections se font les ambassadrices des différents parcours de visite possibles au sein du musée. Certaines bénéficient d’un cartel numérique qui raconte leur histoire.

Cartel numérique du Pavillon de l’Horloge 

Au centre de la salle, une maquette du palais sans façade montre sur trois étages la répartition des collections. Des consoles numériques mettent en lumière l’ensemble des parcours : ceux-ci s’animent en couleur sur la maquette lorsque l’on appuie sur le bouton correspondant. Une animation rend visible le déploiement progressif des collections sur l’ensemble du palais.

DSC09731

2e étage : Le Louvre d’aujourd’hui et de demain

La salle du deuxième étage permet à chacun de mieux appréhender la richesse du Louvre, à travers son actualité et ses missions (acquisitions, restaurations, recherche scientifique…), mais également ses « autres lieux » (Lens, Abu Dhabi) ou encore ses partenaires, en rappelant que le musée du Louvre fait partie d’un riche réseau de musées en France.

2nd étage

Ces trois niveaux forment le Centre Sheikh Zayed bin Sultan al Nahyan, en hommage au père fondateur des Émirats Arabes Unis, en application de l’accord intergouvernemental pour la création du Louvre Abu Dhabi, signé en 2007.

« Colonne vertébrale » au coeur du musée, le Pavillon de l’Horloge joue un rôle d’introduction à la visite et incitera le visiteur à de nouveaux parcours. Dans le prolongement du réaménagement des espaces d’accueil sous la pyramide et de l’ouverture de la Petite Galerie, le Pavillon de l’Horloge s’inscrit dans la volonté affirmée par le président-directeur Jean-Luc Martinez de rendre le Louvre plus lisible, plus compréhensible, plus accueillant.

Les prestataires des nouveaux outils

  • AVE Culture : étude et conception de trois maquettes augmentées
  • Sinapses Conseils : étude pour l’adaptation et l’enrichissement d’une solution d’édition de contenus pour dispositifs numériques de médiation culturelle.
  • Anagram Audiovisuel : réalisation de trois maquettes augmentées
  • Aristeas : conception et coproduction de trois films 3D
  • Cheval de Troie: adaptation et enrichissement d’une solution d’édition de contenus pour dispositifs numériques de médiation culturelle
  • Mazedia: conception et réalisation d’une animation sur les jardin des Tuileries
  • Tactile Studio : conception et réalisation de dispositifs tactiles à destination des visiteurs mal et non-voyants
  • Agence Accès Libre : conception et rédaction de commentaires en audiodescription
  • Antenna International : production de commentaires en audiodescription
  • Action Handicap France : conseil en accessibilité
  • Wemap : carte interactive de prêts
  • Boscher : réalisation signalétique métal
  • Medicis : réalisation impression grand format
  • Dupligrafic : réalisation impression numérique
  • Caroline Landré : correctrice
  • Agnès Vincent : conception éditoriale et intégration
  • Ismaël Corbillé : conception éditoriale
  • Diane Amiel : intégration

Les équipes du Musée du Louvre se sont aussi mobilisées pour ce chantier numérique. Ont contribué à la conception de ces nouveaux outils…

  • …le Service histoire du Louvre, direction de la recherche et des collections
  • …la Sous-direction des jardins, direction Patrimoine architectural et jardins
  • …le Service de la médiation graphique et numérique, sous-direction de la médiation dans les salles, direction de la programmation et production culturelle
  • …la Sous-direction des systèmes d’information, direction financière, juridique et des moyens

L’application mobile « Louvre: ma visite »

Le musée du Louvre refond son offre d’applications mobiles et lance sur l’AppStore et GooglePlay une première application destinée au visiteur : « Louvre : ma visite », conçue par l’agence smArtapps.

Reportage sur la nouvelle application mobile du Louvre (TOM Travel, en partenaiat avec CLIC France)

IMG_7115

Une visite plus facile d’utilisation

  • L’application repère le visiteur dès sa sortie du métro et aux abords du musée et le guide jusqu’aux accès.
  • Le visiteur peut acheter son billet en ligne.
  • Les 60 000 m2 du Louvre sont modélisés en 3D exposant une meilleure appréhension des espaces.
  • Dans le musée, le système de géolocalisation indoor permet au visiteur de se repérer à tout moment et de tracer son itinéraire vers l’ensemble des points d’intérêts référencés sur le plan : oeuvres, collections, services.

FireShot Screen Capture #314 - 'unnamed_png (Image PNG, 506 × 900 pixels)' - lh3_googleusercontent_com_DHsUDTelbsDsuqstXhBlfPSWuvKZYx5CRu452uVkrRU9PLc FireShot Screen Capture #319 - 'unnamed_png (Image PNG, 506 × 900 pixels)' - lh3_googleusercontent_com_zJrYhuEe-dxMQFgZiSJ4OHk1fuzgv-g7XOVNXgW0mnsEkZu  FireShot Screen Capture #318 - 'unnamed_png (Image PNG, 506 × 900 pixels)' - lh3_googleusercontent_com_sYmjnfbjt9OqhI_z3-gQW7Kar-BKFx_4TCC6PwyHPxoo289

L’accès à des contenus variés

  • Le visiteur peut accéder à toutes les informations pratiques et à la programmation culturelle du musée : expositions, auditorium, ateliers, etc.
  • 600 fiches synthétiques d’oeuvres et de salles historiques du musée sont consultables,
  • 600 commentaires sonores sur les oeuvres et les salles du musée sont disponibles en achat intégré payant.

Des fonctionnalités seront prochainement ajoutées à l’application, permettant une visite personnalisée et accessible:

  • Le visiteur peut personnaliser sa visite en renseignant son profil : la durée de visite, le choix des collections, etc.
  • Les accès spécifiques dédiés aux personnes à mobilité réduite sont mis en évidence sur le plan.
  • Des parcours sont proposés en audiodescription pour les non-voyants et malvoyants.
  • Des contenus sont proposés en LSF pour les personnes sourdes et malentendantes.

FireShot Screen Capture #315 - 'unnamed_png (Image PNG, 506 × 900 pixels)' - lh3_googleusercontent_com_iVgoHDpRWaJW--pOHoApW3xGQg0rIicmkpbp44qL9gTDF69 FireShot Screen Capture #316 - 'unnamed_png (Image PNG, 506 × 900 pixels)' - lh3_googleusercontent_com_hCHmobFeCOR3SUAMPKU3OsNHF-lc459ocj8gtMbCIFaNKtS FireShot Screen Capture #320 - 'unnamed_png (Image PNG, 506 × 900 pixels)' - lh3_googleusercontent_com_o5ui1bpvoBO4pzKFCW2GCdt508ucP-NBL6gXMw1QaEj8xC

L’application est disponible sur l’AppStore et Google Play depuis le 6 juillet 2016. Son téléchargement est gratuit et des briques payantes (0,99 à 4,99 euros) en achats intégrés. L’application est déclinée en français / anglais / espagnol / allemand /italien / coréen / japonais.IMG_7112

Offre tarifaire :

  • l’application avec ses plans, infos pratiques et 600 oeuvres (image et texte, gratuit
  • tout l’audioguide : 600 commentaires, 4,99 €
  • chefs-d’oeuvre du musée : 100 oeuvres majeures présentées et commentées par les spécialistes du musée, 0.99€

Le musée du Louvre, le Centre des Monuments nationaux, l’agence smArtapps et Mazedia sont membres et membres associés du CLIC France

SOURCES: Musée du Louvre

PHOTOS: Musée du Louvre, Ran Li, CLIC France

Date de première publication: 06/07/2016

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

will.i.am au Louvre: un clip et un documentaire exclusifs sur dailymotion et louvre.fr mis en diffusion le 12 avril à 20.00

[Visite CLIC] 3 nouveaux outils numériques viennent enrichir la médiation et faciliter la découverte de la collection du musée des arts décoratifs

F.Durand (SmartApps) : « Nous souhaitons exporter notre savoir-faire et voir émerger en France une entreprise avec une véritable ambition internationale »

Des YouTubeurs invités (ou non) aux musées du Louvre et d’Orsay

Laisser un commentaire