Reconstitution virtuelle en 3D: la tour de la captive de l’Alhambra prend vie

Partager :

Le projet de reconstitution virtuelle en 3D de la tour de la Captive est un espace unique non visitable de l’Alhambra et du Generalife, qui permet aux visiteurs de se plonger dans l’histoire d’Isabelle de Solís. Cette reconstitution permet de faire un voyage extraordinaire vers la légende de la princesse chrétienne captive de l’émir du royaume nasride de Grenade Muley Hacen en 1474. Pour cette dernière phase de production, l’animation complète des scènes à l’intérieur de la tour a été réalisée par GVAM, afin de faire revivre l’espace nasride au 14ème siècle grâce à une immersion totale.

« La reconstitution virtuelle de la Tour de la Captive de l’Alhambra est un exemple clair des possibilités de la transformation numérique où les innovations technologiques associées à un récit puissant peuvent ajouter une grande valeur au domaine du patrimoine et des musées » explique GVAM.

  • Une reconstitution en 3D

Initiée par la société espagnole GVAM, la Reconstitution Virtuelle Photoréaliste Tridimensionnelle représente les possibilités infinies que la technologie peut contribuer à la diffusion du patrimoine artistique. Grand réalisme, jeux de lumière et de textures et la magie de l’immersion totale de l’histoire.

Dans la première partie de la vidéo, le visiteur survole l’Alhambra en admirant toute son extension jusqu’à l’entrée de la Tour de la Captive. Une fois à l’intérieur, il observe ses différents espaces, chacun d’entre eux méticuleusement recréés avec beaucoup de détails. Des tapis aux couleurs vives, des stores, et d’autres éléments décoratifs remplissent l’espace luxueusement décoré où la princesse repose, accompagnée de ses serviteurs.

On voit aussi à travers la recréation 3D, la construction et la décoration réalisées par un artisan nasride, un travail minutieux où la maîtrise totale de la lumière au fil des heures marque le réalisme de la scène et où l’on peut observer les peintures et des reliefs que l’artisan ajoute sur les murs de la Tour en travaillant dans son atelier.

Le site de l’Alhambra ne peut être visité par le public en raison de son état de conservation délicat et qui est ici ravivé grâce aux techniques du photoréalisme et de la photogrammétrie.

Ce projet est une expérience de production de réalité virtuelle de la plus haute qualité. La société GVAM, spécialisée dans la médiation numérique des lieux de patrimoine, prévoit de l’étendre à d’autres sites patrimoniaux, monuments, ruines archéologiques, villes ou musées.

  • Autres projets de GVAM

En complément du projet de numérisation de la tour de la captive de l’Alhambra, GVAM a récemment annoncé 2 autres initiatives.

. La société espagnole a rejoint rurAllure, le nouveau projet de patrimoine culturel horizon2020 autour des routes de pèlerinage européennes. Le projet a comme objectif la promotion des musées ruraux et des sites patrimoniaux à proximité des routes de pèlerinage européennes. Le projet a été officiellement lancé lors de la réunion de lancement qui a eu lieu les 11 et 13 janvier 2021.

. Pour donner vie numériquement aux paysages les plus surprenants de la côte atlantique, Geotours App a été créée. Cette application promeut le géo-tourisme atlantique européen en collaboration avec la Route Européenne du Géotourisme Atlantique (EAGR). Geotours App (iOS / Android) unifie en une seule application un total de 11 géoparcs impressionnants de la côte atlantique européenne.

SOURCES: GVAM

PHOTOS: GVAM

Date de première publication: 03/07/2021

GVAM est membre du CLIC France 

Partager :

Leave a Comment