Roger Nougaret (BNP Paribas) « Pour un Groupe aussi ancien que BNP-Paribas, l’histoire est un des éléments qui nourrit la marque »

Le département Archives et Histoire de BNP Paribas a lancé le 21 septembre le site Source d’Histoire, qui rassemble des centaines de documents, films, rapports annuels, affiches publicitaires, notices et dossiers thématique au sujet de l’Histoire du groupe, débutée voici près de deux siècles. A cette occasion, Roger Nougaret, Responsable Archives et Histoire Groupe de BNP Paribas, répond aux questions du CLIC France.

FireShot Screen Capture #664 - 'Home I Archives & Histoire BNP Paribas' - histoire_bnpparibas

Roger_4NBPourquoi avez-vous pris cette décision de mise en ligne des archives de la banque sur le site Source d’Histoire ?

Il s’agit d’un site de partage de notre histoire et de nos archives : notre histoire est riche et variée du fait de nos racines profondes, françaises et européennes. Nous disposons de nombreuses ressources et le digital est le moyen le plus efficace de toucher un large public, qui va des simples curieux d’histoire aux chercheurs, en passant par les collaborateurs BNP Paribas, actuels et anciens.

Nous avons un discours unique, accessible pour tous ces publics, ce qui évite d’employer un langage maison et un autre langage pour l’extérieur. Nous espérons que la visibilité de la banque sera accrue, que son rôle dans l’histoire, dans le financement de l’économie sera appréhendé de façon concrète à travers des récits ou documents. L’idée est aussi de partager des documents et récits qui vont au delà de notre propre histoire et décryptent l’histoire économique et sociale ou l’histoire des relations internationales.

S’agit-il d’une réponse à une demande du public ou un choix stratégique de groupe ?

Les deux. Le Groupe a décidé il y a quelques années de mieux valoriser son patrimoine d’archives historiques et son histoire : le Groupe BNP Paribas, constitué en 2000 après l’acquisition de Paribas par la BNP, s’est beaucoup développé depuis, avec des banques dotées de fortes traditions bancaires, notamment en Italie, en Belgique, aux Etats-Unis, en Turquie et dernièrement en Pologne. Il est nécessaire que les collaborateurs ou les parties prenantes du Groupe s’approprient cette histoire, ces histoires.

D’autre part, l’appétit du public pour l’histoire ne se dément pas, notamment en France. Les articles historiques que nous faisons paraître sur notre Intranet ou sur notre site institutionnel sont très lus.

 FireShot Screen Capture #663 - 'Home I Archives & Histoire BNP Paribas' - histoire_bnpparibas

En quoi partager la mémoire d’une entreprise est important aujourd’hui ?

Pour un Groupe à l’histoire aussi ancienne que BNP Paribas (né en 1848 pour la France, 1822 pour la Belgique..) l’histoire est un des éléments qui nourrit la marque. Elle montre ce qu’est l’ADN du Groupe. Elle donne des preuves de l’action économique de la banque à travers le temps.

Chaque composante du Groupe a été créée pour répondre à un besoin fort d’une économie nationale à un moment donné : en France, ce sont les Comptoirs d’escompte (ancêtres de la BNP) pour répondre à la crise du crédit en 1848, ou la Banque de Paris et des Pays-Bas, pour monter l’emprunt de libération du territoire en 1872 ; en Italie, BNL est créée en 1913 pour accélérer la modernisation du pays via les coopératives ; en Belgique, la Société générale de banque (devenue BNP Paribas Fortis) est créée par le roi de Hollande en 1822, alors que le royaume de Belgique n’existe pas encore, pour développer l’économie du territoire belge ; aux Etats-Unis, Bank of the West participe à la mise en valeur de l’Ouest américain dès 1874…

La banque ayant une activité de financement universelle et à l’échelle du monde, son histoire et ses archives sont aussi des éléments de compréhension du monde. C’est notamment pourquoi nous faisons appel à des plumes extérieures pour traiter certains sujets. Les archives de Cetelem, filiale de crédit à la consommation, sont exploitées par des historiens et des sociologues pour rendre compte des mutations de la société depuis les années 1950 ; l’histoire de l’informatique bancaire permet de mieux comprendre l’histoire de l’informatique en général.

Pouvez-vous nous expliquer les différentes fonctionnalités du site ?

Le site est conçu comme un moteur de recherche, qui permet d’avoir accès à des contenus avec des critères de sélection différents : géographique, chronologique, thématique, par mots clés, tout ceci pouvant se combiner. Les documents ou dossiers peuvent être téléchargés. Les chercheurs qui souhaitent aller plus loin peuvent aussi nous contacter par ce biais.

FireShot Screen Capture #669 - 'Mots-clés I Archives & Histoire BNP Paribas' - histoire_bnpparibas_mots-cles__lettre=a&mot=affiche

Il est aussi prévu une fonction de partage pour que les personnes qui détiennent des documents sur l’histoire du groupe (photos, notes, etc.) puissent nous en confier la copie afin que nous enrichissions notre patrimoine et le site internet : il y a donc aussi une dimension collaborative. Enfin, nous proposons aux internautes qui le souhaitent de recevoir une newsletter qui les tient au courant de nouveaux dossiers et contenus. Le site est doté d’une version anglaise et est développé en responsive design.

Quels types de contenus avez-vous mis en ligne ? Ce sont à la fois les archives de la BNP et de Paribas ?

Les contenus mis en ligne proviennent des banques ancêtres de BNP Paribas et donc de BNP et ses ancêtres et de Paribas. Comme nous avons une vocation Groupe, nous avons également mis quelques documents fondateurs de nos filiales (qui ont des rubriques histoire sur leur propre site) ainsi que des dossiers s’y rapportant.

Pour nourrir le site et satisfaire la curiosité des historiens et leur travail, nous avons mis en ligne des collections complètes de rapports annuels de nos principales composantes historiques. Ces documents sont un peu austères mais permettent à tout chercheur ou étudiant d’avoir un accès distant à ces documents et de faire des recherches plein texte à l’intérieur après les avoir téléchargés car un processus de reconnaissance optique de caractères a été appliqué pendant la numérisation. Ceci inaugure un nouveau mode de relations avec le public et notamment les chercheurs qui n’ont pas besoin, par exemple, de traverser l’Atlantique pour se rendre physiquement dans notre salle de lecture.

Trailer de lancement du site Source d’Histoire de BNP Paribas:

Nous avons aussi mis en ligne beaucoup de photos, de documents figurés (publicités) pour rendre le site attrayant et parce que l’image est toujours très parlante. A ces documents d’archives proprement dits, nous avons joint de nombreux dossiers de fond ou des notices plus légères pour en faire une encyclopédie historique de BNP Paribas et de la banque. Nous allons aussi y mettre quelques contenus audiovisuels mais la problématique de propriété intellectuelle est complexe car pour les publicités par exemple, cela concerne le réalisateur mais aussi les acteurs éventuellement employés. Comme nous allons engager un partenariat avec l’INA pour la conservation de nos archives audiovisuelles, cela nous simplifiera la tâche.

Il faut noter que nous faisons aussi appel à des historiens sous la forme de courtes vidéos sur un thème général d’histoire sociale ou économique, voire artistique, lié à la banque : la première vidéo concerne la lente marche des femmes vers l’autonomie financière.

 FireShot Screen Capture #666 - 'Chronologie I Archives & Histoire BNP Paribas' - histoire_bnpparibas_chronologie__periode_start=1848&periode_stop=1913

Qui a développé le site ? combien de temps a duré son développement ? Quel a été le budget ?

Le site a été développé par la société Entrecom. Le processus a duré environ un an, y compris la rédaction et la mise en page des premiers contenus. Nous ne communiquons pas sur le budget mais on peut dire qu’il est relativement modéré car nous n’avons pas développé d’applications complexes afin de pourvoir faire vivre le site plus facilement au quotidien, le but étant qu’il s’enrichisse régulièrement en contenus et que nous puissions l’administrer en interne. Nous ferons naturellement évoluer ce site pour ne pas ronronner…

Quelles sont les conditions de réutilisation de vos documents ?

Les documents sont tous téléchargeables gratuitement mais pour un usage privé et non commercial.

 FireShot Screen Capture #667 - 'Alexis Rostand _ gestionnaire habile et prudent I Archives & Histoire BNP Paribas' - histoire_bnpparibas_dossier_alexis-rostand-gestionnaire-habile-et-prudent

Trois semaines après sa mise en ligne, près de 600 documents sont disponibles: avez-vous prévu d’en ajouter d’autres, et à quel rythme ?

Nous allons très régulièrement alimenter le site, que ce soit en documents originaux ou en rédactionnels. Nous n’avons pas d’objectif final mais on peut imaginer que nous aurons quelques milliers de documents : ce qui nous guide est d’enrichir le plus possible le site, mais avec des documents susceptibles d’intéresser le public et qui, par ailleurs, ne posent pas de problèmes juridiques (propriété intellectuelle, secret bancaire). Une de nos axes est aussi de mettre en ligne des séries, qui permettent de faire un travail de recherche (rapports annuels, affiches, campagnes de photos sur des agences bancaires).

Vous proposez au public de vous soumettre des documents: comment cela se passe-t-il  ? Quels types de documents recherchez-vous ? Les affichez-vous ensuite sur le site ? Avec les mêmes conditions de réutilisation que vos propres documents ?

L’idée est que des personnes peuvent détenir des documents sur l’histoire de BNP Paribas, à un titre ou à un autre, par exemple parce qu’ils y ont travaillé ou qu’un de leurs parents y a travaillé. Nous avons vécu cette expérience avec un ancien cadre du Groupe retiré en Australie. Nous offrons la possibilité d’en laisser une copie numérique sur le site, avec autorisation de laisser BNP Paribas exploiter le document. Tous les documents peuvent être intéressants, qu’ils s’agissent de notes produites ou reçues dans le cadre du travail, de photographies anciennes, de publicités… Pour des volumes importants, nous prenons contact avec la personne afin d’organiser, si cela est souhaité, un transfert physique.

Avez-vous d’autres projets numériques pour le département Archives et Histoire du Groupe BNP Paribas ?

Nous avons déjà réalisé une application ludique d’histoire économique sous forme de quiz appelée Quizz histoire éco (1 500 téléchargements et 2 500 visiteurs web). Nous venons de lancer un compte Twitter (@BNPP_History ) en même temps que le site. Tout projet classique de valorisation (livre, exposition) peut avoir sa déclinaison digitale de façon à toucher un plus large public. Enfin, nous poursuivons un ambitieux programme de numérisation d’archives, pour en faciliter l’utilisation. Le plus important est le partenariat que nous allons concrétiser avec l’INA pour la numérisation et mise à disposition de notre vidéothèque historique, qui comprend plusieurs milliers de vidéogrammes.

Propos recueillis par mail le 21/10/2015

Date de première publication: 05/11/2015

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

« Monuméric », l’exposition strasbourgeoise des outils de médiation numérique

La Tate et Zooniverse lancent AnnoTate, le site de crowdsourcing destiné à déchiffrer 17 000 manuscrits d’artistes britanniques

Vendredi 18 septembre 2015: Gallica devient community manager d’un jour du Huffington Post France

Des iPads et un cabinet virtuel pour découvrir le fond iconographique du musée Zakdine

300 après, le Roi Soleil meurt à nouveau en public sur internet et les réseaux sociaux

Philippe Adnot (Sénateur et Pdt du Conseil départemental de l’Aube) : « Nous souhaitions des outils numériques faciles d’accès »

Deux mécènes apportent 3.4 M de $ à la Bibliothèque numérique publique d’Amérique pour connecter les collections des 50 états américains

Laisser un commentaire