Du 30 octobre au 24 novembre 2017, ARTE diffuse une série documentaire, coproduite avec la Cité du Vin de Bordeaux et la société Grand Angle Productions, intitulée « des vignes et des hommes ». Véronique Lemoine, responsable du parcours d’exposition, et Guillaume Peres, Grand Angle Productions nous présentent cette initiative consacrée à promouvoir l’histoire et la culture du vin. Un beau projet de coopération et de synergie intelligente entre un diffuseur TV, un producteur audiovisuel et une institution « muséale ».

arte cite vin des-vignes-et-des-hommes-arte-1000x395

Chaque vignoble du monde procède d’une alliance entre le travail de l’homme et son environnement naturel. Des atolls polynésiens aux grands lacs canadiens en passant par la Kakhétie en Géorgie, les îles volcaniques de Lanzarote ou encore la province du Cap en Afrique du Sud, cette série explore la diversité et la richesse de la vigne, à terre mais aussi vue du ciel. La série documentaire en 20 épisodes « des vignes et des hommes » croise donc les champs de la géographie, de la biologie, de l’hydrologie, de l’histoire et des arts liés à la civilisation des vignes, éclairés par les hommes qui la cultivent et l’étudient.

Série documentaire de Sarah Carpentier, Pierre Goetschel, Herlé Jouon, Gil Kebaïli, Éric Michaud, Vincent Perazio et Pascal Vasselin.

Coproduction : ARTE France, Grand Angle Productions, Fondation pour la culture et les civilisations du vin, soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le CNC (2017, 20x26mn).

Tournée en 4K.

© Grand Angle Productions

© Grand Angle Productions

Un tour du monde du vin en 20 épisodes

Lundi 30 octobre 2017
Géorgie – voyage aux origines de la vigne
RÉALISÉ PAR PIERRE GOETSCHEL

Mardi 31 octobre 2017
Italie – Prosecco, une autre histoire de Venise
RÉALISÉ PAR VINCENT PERAZIO

Mercredi 1er novembre 2017
Australie – Les vignes aux portes du désert
RÉALISÉ PAR ERIC MICHAUD

Jeudi 2 novembre 2017
Espagne – Lanzarote, le vin des volcans
RÉALISÉ PAR PASCAL VASSELIN

© Grand Angle Productions

© Grand Angle Productions

Vendredi 3 novembre 2017
Grèce – La vigne de Santorin, héritage de l’antiquité
RÉALISÉ PAR PIERRE GOETSCHEL

Lundi 6 novembre 2017
Hongrie – le roi des vins, le vin des rois
RÉALISÉ PAR VINCENT PERAZIO

Mardi 7 novembre 2017
Suisse – Lavaux, les vignes forteresses
RÉALISÉ PAR VINCENT PERAZIO

Mercredi 8 novembre 2017
Chine – Révolution dans le vignoble
RÉALISÉ PAR PASCAL VASSELIN

Jeudi 9 novembre 2017

États-Unis – Les vignes de la conquête de l’ouest
RÉALISÉ PAR ERIC MICHAUD

Vendredi 10 novembre 2017
Japon – Koshu, le vin des pluies
RÉALISÉ PAR SARAH CARPENTIER

Lundi 13 novembre 2017
France – Les trésors cachés du Champagne
RÉALISÉ PAR HERLÉ JOUON

Mardi 14 novembre 2017
Portugal – Porto, le vin du Douro
RÉALISÉ PAR HERLÉ JOUON

Mercredi 15 novembre 2017
Polynésie – une vigne au milieu du Pacifique
RÉALISÉ PAR SARAH CARPENTIER

Jeudi 16 novembre 2017
Allemagne – La vallée du Rhin
RÉALISÉ PAR HERLÉ JOUON

© Grand Angle Productions

© Grand Angle Productions

Vendredi 17 novembre 2017
Afrique du sud – Les vignes du grand continent
RÉALISÉ PAR ERIC MICHAUD

Lundi 20 novembre 2017
France – Bordeaux, un vignoble au fil de l’eau
RÉALISÉ PAR GIL KEBAÏLI ET CLAUDINE MATT

Mardi 21 novembre 2017
Canada – Le vin des Grands Lacs
RÉALISÉ PAR ERIC MICHAUD

Mercredi 22 novembre 2017
Nouvelle Zélande – Un vignoble grandeur nature
RÉALISÉ PAR ERIC MICHAUD

Jeudi 23 novembre 2017

Chili – Le secret des trois vallées
RÉALISÉ PAR PIERRE GOETSCHEL

Vendredi 24 novembre 2017
Argentine – Une oasis au pied de la cordillère
RÉALISÉ PAR PIERRE GOETSCHEL

6 QUESTIONS A … Véronique Lemoine – responsable du parcours permanent de la Cité du Vin (Fondation pour la Culture et les Civilisations du vin) et Guillaume Peres – producteur associé chez Grand Angle Productions 

. Comment est né l’idée de cette série ?

Fondation pour la Culture et les Civilisations du vin (FCCV) : Depuis des millénaires, les vignerons ont emporté la vigne et le vin à travers le monde, implanté leurs vignobles dans les environnements les plus divers : ils ont dompté les reliefs, sculpté les paysages, inventé les techniques les plus ingénieuses pour cultiver leurs ceps. En contrant ou en optimisant les situations naturelles, ils ont créé la palette des vins du monde. Au sein du parcours permanent de La Cité du vin, nous avons voulu conter cette aventure humaine à travers deux installations : le film Le tour du monde des vignobles, un survol des paysages de 23 régions sur 5 continents, et une table tactile, La table des terroirs, où les visiteurs sont accueillis par 50 vignerons de 10 régions du monde aux trajectoire historiques et aux situations naturelles contrastées, que nous avons choisi pour témoigner du jeu entre homme et nature.

En écho à notre projet muséographique, la société Grand Angle, qui avait été sélectionnée pour la production de ces films et interviews à travers la planète, a décidé de réaliser parallèlement une série de reportages de 26 mn sur ces régions, en coproduction avec Arte et la Fondation pour la Culture et les Civilisations du vin. De cette collaboration est née la série Des vignes et des hommes.

Grand Angle Productions (GAP) : Tout est parti d’un appel d’offres lancé par la Fondation pour la culture et les civilisations du vin pour la réalisation d’un film à partir d’images aériennes en 4K sur vingt vignobles à travers le monde pour être projeté sur le fameux triptyque avec ses grands écrans au sein du parcours permanent de la Cité du Vin à Bordeaux. Nous avons remporté ce marché avec l’idée que nous pourrions proposer en parallèle une série de 20 épisodes de 26 minutes chacun pour Arte, chaîne avec qui nous travaillons régulièrement. Cette série documentaire proposée sur un axe culturel et civilisationnel s’appuie sur des thèmes tels que l’histoire, la géographie, le patrimoine, l’écologie et la science. Et après un important travail de développement et d’écriture réalisé par une équipes d’une dizaine d’auteurs et réalisateurs, nous avons obtenu l’accord d’Arte…

 . Quelle a été l’implication de la Cité sur la série ?

FCCV : Pour l’élaboration des films destinés au parcours permanent de la Cité du vin, nous étions commanditaires et coordinateurs, nous souhaitions faire passer des messages précis ; nous avons fourni aux équipes de Grand angle des dossiers scientifiques et documentaires sur les différentes régions, identifié les vignerons, orienté les interviews. Par ailleurs nous avons tissé depuis 2010 des liens étroits avec des organisations et associations de représentants de multiples pays et régions viticoles. Pour le projet ARTE, cela nous a permis de jouer un rôle de facilitateur dans certaines région en mettant en relation les réalisateurs avec ces contacts professionnel.  Mais la réalisation de la série a été totalement pilotée par la Société Grand Angle.

GAP : Les cahiers scientifiques élaborés par Véronique Lemoine avec l’appui de différents experts et de contacts professionnels locaux, réalisé au préalable pour les productions muséographiques de la Cité, nous ont servi de cadre pour notre série. Les équipes de réalisation ont été choisies pour leur expérience et savoir-faire et non pour leur connaissance du monde viticole…

Par ailleurs, l’utilisation d’images aériennes issues des tournages pour le Tour du monde des Vignobles, qui sont venues compléter celles que nous avons spécifiquement tournées pour la série, constituait incontestablement un atout.

© Grand Angle Productions

© Grand Angle Productions

 . Quel est la statut de la Cité dans la série ?

FCCV : La Fondation pour la Culture et les civilisations du vin, organisme à but non lucratif qui gère La Cité du vin, est coproducteur de la série. Les vues aériennes figurant dans les divers épisodes de la série sont issues des tournages réalisés pour Le tour du Monde des vignobles .Mais le film diffusé dans notre parcours de visite ne durant qu’une dizaine de minutes, chaque région n’y apparaît qu’une trentaine de secondes, le film ayant pour but d’illustrer la diversité de ces paysages viticoles : la série permet donc une autre valorisation des images tournées en traitant chaque région plus en profondeur.

GAP : La Fondation pour la Culture et les civilisations du vin, figure en tant que coproducteur du programme au même titre qu’Arte et Grand Angle Productions. La valorisation dans la production des images de la Cité, leur permet aujourd’hui d’être coproducteur. Une logique gagnant-gagnant en quelque sorte…

. Quel est le budget de la série et son financement ? 

GAP : Le budget de la série est de l’ordre de 2 millions d’euros. La valorisation de l’apport des images de la Cité du Vin correspond à 15% du budget. Le reste étant financé par Arte, Grand Angle, le CNC, le fond audiovisuel de la région Aquitaine (Ecla) et les préventes internationales.

. Comment allez-vous relayer la série TV au sein de la Cité ?

FCCV : Certains ont été diffusés en avant-première avec l’accord de  Grand Angle Productions et Arte : le film sur l’Argentine a été ainsi diffusé lors d’un week-end consacré à ce pays, son histoire, sa culture et ses traditions. Après diffusion des films sur Arte, les différents épisodes de série seront  projetés au fil du temps dans notre auditorium, en fonction de notre programmation culturelle événementielle. Mais ces reportages seront aussi accessibles sur tablette dans le fauteuil multimédia du salon de lecture de La Cité du Vin, un lieu accessible librement et gratuitement.

GAP : C’est du ressort exclusif de la Cité mais après sa diffusion du 30 octobre au 24 novembre sur Arte, nous espérons que cette série pourra être revue régulièrement au sein de la Cité et éventuellement dans le cadre d’opérations spéciales…

 . La série fait elle l’objet de produits dérivés ou d’une extension édition ?

FCCV : Le démarrage de sa diffusion sur Arte sera accompagnée de la sortie d’un ouvrage aux éditions Féret, intitulé « Des vignes et des hommes ; Quand la vigne sculpte le paysage », dont je suis co-auteur avec Henry Clemens, un livre qui apportera une vision parfois complémentaire sur ces régions, par rapport au regard de chacun des réalisateurs . Pour chaque région, le livre présente sa trajectoire historique, ses spécificités naturelles, la façon dont les vignerons y ont développé des stratégies particulières de mise en valeur. Il ne présente pas les vignobles du monde entier de façon exhaustive, mais dessine le rapport des hommes (et des femmes) à la vigne à travers ces situations singulières.

GAP : Nous avons souhaité proposer également une édition de la série sous forme d’un coffret DVD avec tous les épisodes pour ceux qui n’auraient pas pu la voir… La société spécialisée Rimini, a apprécié notre programme et accepté de l’éditer. Idem pour le beau livre… Les Editions Féret ont montré leur intérêt et Véronique qui y a participé en tant qu’auteur vous en a dit davantage… Grâce notamment à la boutique de la Cité, où on pourra les retrouver, nous souhaitons, que ces objets qualitatifs trouvent également leur public durant ces prochaines années.

© Grand Angle Productions

© Grand Angle Productions

Sources : Arte, Fondation pour la Culture et les civilisations du vin, GAP

La Fondation pour la Culture et les civilisations du vin est membre du CLIC France

Date de première publication: 26/10/2017

Interview recueillie par mail le 24/10/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

L’application ARTE360 s’enrichit d’une série d’explorations de chefs-d’oeuvres de la peinture mondiale en réalité virtuelle

Le Google Cultural Institute dévoile son nouveau Pop Up Lab à la Cité du Vin de Bordeaux

Compagnon de visite, dispositifs immersifs et interactifs, espace web personnel, la Cité du Vin décuple son expérience de visite grâce au numérique

En finançant un module interactif, le Crédit Agricole devient l’un des principaux mécènes de la future Cité des civilisations du vin à Bordeaux

Les arènes de Nîmes reconstituées en 3D dans un webdocumentaire ludique et humoristique