Le voilier blanc de Picasso, un oiseau coloré de Miro, Venise en points par Signac … grâce à une application de réalité augmentée, les toiles les plus célèbres du musée Albertina de Vienne prennent vie et offrent aux visiteurs une nouvelle expérience immersive.

albertina artivive miro 2

« Il faut parfois trouver des manières originales de montrer des classiques d’une manière non classique et ludique » a expliqué Klaus Albrecht Schröder, directeur du musée viennois Albertina, lors de la présentation de la nouvelle offre numérique de l’institution le mardi 21 novembre 2017.

Grâce à une application gratuite téléchargeable sur smartphone, Artivive, de courtes animations audio et vidéo permettent d’explorer treize toiles des plus grands maîtres. Quand le visiteur pointe son téléphone sur la toile, il déclenche une animation d’une durée de 45 secondes qui remet l’œuvre dans son contexte.

albertina artivive 2

Les animations sont accompagnées d’un commentaire audio qui indique aux visiteurs quand, où et comment les travaux ont été réalisés. À l’anglais et à l’allemand doivent s’ajouter prochainement le français, l’italien, l’espagnol et le chinois, selon l’Albertina.

« On peut imaginer qu’à terme, cette technologie remplacera l’audioguide » anticipe Klaus Albrecht Schröder.

Pour son lancement l’expérience immersive permet de redécouvrir les danseuses de Degas, un voilier peint par Picasso, Venise en points par Signac ou le jardin de Claude Monet à Giverny.

albertina artivive miro

Le musée ne compte pas s’arrêter là. Il proposera bientôt une vingtaine d’œuvres, choisies parmi les plus connues de sa collection, qui compte de nombreux Monet, Cézanne, Miro, Klee, Kandinsky et Malevitch.

Une première européenne pour un musée

La réalité augmentée s’est déjà largement développée dans des institutions culturelles et patrimoniales, notamment pour faire revivre des scènes historiques, des sites du patrimoine ou animer des objets du passé. Mais « c’est la première fois que cette technologie est appliquée pour des toiles de grands maîtres » de la collection permanente d’un musée européen, assure Sergiu Ardelean, l’un des fondateurs de la jeune start-up viennoise Artivive, qui a mis au point l’application.

Présentation vidéo de l’application Artivive:

Le musée Albertina avait déjà coopéré avec la start up pour son exposition « Film Stills » (nov 2016 – février 2017).

Vidéo de démonstration de l’application Artivive pour l’exposition « Film Stills »:

SOURCES: Albertina Museum, Artivive

Date de première publication: 27/11/2017

Photos: Albertina Museum

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

La ville d’Avignon, Avignon Tourisme et Histovery mettent à disposition 1 200 HistoPad au Palais des Papes

DOSSIER / Tour du monde des expériences muséales et patrimoniales en réalité augmentée (03/07/17)

Pour son exposition « Histoire d’ateliers », le Musée Courbet offre une expérience en réalité virtuelle et en réalité augmentée

L’Abbaye de Villers-la-ville en Belgique se révèle en réalité augmentée

En Chine, le Musée archéologique de Jinsha choisit également la réalité augmentée et virtuelle

Avec sa Gallery 10, en Réalité Augmentée utilisant Tango, le National Museum de Singapour propose une visite virtuelle et historique

Une frise en réalité augmentée raconte l’histoire de la Manufacture des Gobelins

Avec Google Tango et Guidigo, les collections du Musée des Beaux-Arts de Detroit s’explorent en réalité augmentée