Titien, Marat, Manet, David …. des chefs d’oeuvres des musées nationaux sont accrochés en région dans le cadre de l’opération « La Culture près de chez vous »

Evreux, Digne-les-Bains, Sens, Boulogne-sur-Mer … depuis janvier 2019, des oeuvres majeures des musées du Louvre, d’Orsay et de Versailles ont quitté Paris pour être accrochés dans les régions françaises. Ces prêts exceptionnels s’inscrivent dans le cadre de l’opération « La Culture près de chez vous ». « Le catalogue des désirs » est devenu une réalité !

Quand il peint, en 1538, le portrait de François 1er pour le poète italien Pierre l’Arétin soucieux de s’attirer les bonnes grâces du roi de France, Titien rend toute sa majesté au monarque. Il ne l’a pourtant pas peint d’après nature, mais à partir d’une médaille réalisée par l’orfèvre florentin Benvenuto Cellini. Ce tableau connu dans le monde entier est maintenant accroché au Musée d’art, histoire et archéologie d’EvreuxSa conservatrice, Laura Gosse, ne cache pas sa joie et son émotion en l’accueillant.

Laura Gosse, la régisseuse du musée devant l’oeuvre de Titien. © Radio France – Romain Chevalier

« On a une tête un peu plate, parce que de profil, mais le profil est bien modelé et on a ce corps qui se déploie dans l’espace. C’est un beau morceau de peinture, on sent que Titien s’est bien amusé. Mais ce qui ressort dans ce tableau c’est la magnificence du Roi » s’enthousiasme Laura Gosse, Régisseuse du musée d’Art, Histoire et Archéologie d’Évreux.

L’arrivée du tableau de Titien à Evreux (Reportage France 3 Normandie) : 

Le Musée d’art, histoire et archéologie a dû s’adapter pour que l’oeuvre vieille de près de 500 ans ne risque pas de souffrir de ce transfert momentané. Le Louvre a demandé qu’un caisson climatique soit installé autour du tableau, pour assurer une stabilité de température et le protéger contre la poussière. La toile ainsi que l’exposition articulée autour de l’œuvre sont à contempler jusqu’au 19 mai 2019. Des conférences, visites guidées, dispositifs audioguidés trilingues (français, anglais, italien), un journal d’exposition, et un concert permettront au plus grand nombre de découvrir et de s’approprier ce chef-d’œuvre du Titien. Des ateliers pour le jeune public et les groupes scolaires sont également proposés par le Service des publics du musée.Pour accueillir ce tableau âgé de plus de 500 ans, le musée d’Évreux a candidaté dans le cadre de l’opération, « La Culture près de chez vous », menée par le ministère de la Culture.

Objectif : faire circuler des chefs d’œuvres appartenant aux grands musées parisiens partout sur le territoire. Et le tableau du Titien n’est pas le seul à voyager.

« Les roulottes » de van Gogh au Musée Gassendi de Digne

Le musée Gassendi de Digne-les Bains expose depuis le 23 janvier 2019 un tableau de Van Gogh, « Les roulottes ». Datant de 1888, il a été prêté par le Musée d’Orsay et il est arrivé directement de Madrid où il avait été prêté.

Les visiteurs pourront apprécier ce que le maître hollandais qualifiait de  « petite étude d’une halte de forains, voitures rouges et vertes » dans une lettre à son frère Théo du 23 janvier au 15 mars 2019 dans la salle des paysages du 19e siècle du musée dignois.

L’arrivée à Digne-les-Bains du tableau « Les Roulottes (Reportage France 3 Provence-Alpes : V. Bouvier / L. Centofanti / S. Cambon-Cazal) :


C’est le musée d’Orsay qui a choisi le lieu d’accueil de l’oeuvre de van Gogh et a accepté de l’intégrer dans le « catalogue des désirs » :

« Il a été peint en Arles, ça n’aurait pas eu de sens de le prêter à Boulogne par exemple. par contre à Boulogne on prête un Manet qui a été peint dans le port de Boulogne », explique Sabine Cazenave, Conservateur en chef du patrimoine musée d’Orsay.

Le musée de Versailles prête « La Mort de Marat » au musée de Sens

Jusqu’au 3 juin 2019, les visiteurs du musée de Sens peuvent découvrir « La mort de Marat », de David, l’un des tableaux les plus célèbres de la période révolutionnaire. Il a été également prêté par le musée de Versailles dans le cadre de l’opération « La Culture près de chez vous ».

L’arrivée de l’oeuvre de Marat à Sens (reportage : France 3 Bourgogne B. Djaouti / C. Heudes / H. Piguet):
Jérôme-Martin Langlois, d’après Jacques-Louis David, « Jean Paul Marat assassiné dans sa baignoire, le 13 juillet 1793 », Photo (C) RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Gérard Blot. Source: Images d’Art

« La mort de Marat », ou « Marat assassiné », l’une des oeuvres les plus emblématiques de la période révolutionnaire est signée David en 1793, quelques semaines seulement après l’évènement qu’elle représente. Jean-Paul Marat, l’une des grandes figures de la Révolution siège parmi les députés montagnards, était aussi médecin et journaliste. Le 13 juillet 1793, il est assassiné à coups de couteau par une jeune femme, sympathisante des Girondins et exaltée par ses convictions politiques. Elle rend Marat responsable des excès de la Révolution. Charlotte Corday, qui était une descendante en ligne directe du dramaturge Corneille, sera exécutée cinq jours plus tard.

Quatre copies de l’oeuvre sont réalisées dans l’atelier de David parmi lesquelles celle qui vient d’arriver au musée de Sens et attribuée à Jérôme Martin Langlois, même si elle fut, du fait de sa qualité, longtemps considérée comme de la main-même du maître. Elle appartient aux collections du musée de Versailles. Celle qui est considérée comme l’originale, peinte par Jacques-Louis David est visible au musée Royal des Beaux-Arts de Bruxelles.

« La Mort de Marat » de David est exposée au Musée de Sens jusqu’au 3 juin 2019.

Un tableau de Manet prêté au musée de Boulogne-sur-Mer

Le musée de Boulogne-sur-Mer accueille l’œuvre d’Edouard Manet, « Clair de lune sur le port de Boulogne du 26 janvier au 20 mars 2019. C’est également le Musée d’Orsay qui prête exceptionnellement l’œuvre d‘Edouard Manet « Clair de lune sur le port de Boulogne » au musée de Boulogne-sur-Mer.

« Boulogne-sur-Mer est une ville balnéaire, à la mode dans laquelle de nombeux artistes viennent. Certains s’y installent d’autres sont de passage comme Manet » explique Sabine Cazenave, Conservatrice en charge du département peintures Musée d’Orsay.

Le retour de Manet à Boulogne-sur-Mer (reportage de France 3):

Ce prêt exceptionnel est l’occasion pour le musée de Boulogne-sur-Mer de ressortir de ses réserves d’autres toiles sur le thème de la mer, qui permettra de découvrir de grands noms, comme Gustave CourbetFrancis Tattegrain ou encore Auguste Delacroix.A cette occasion, le musée renouvelle la présentation de ses collections permanentes dédiées aux paysages de la Côte d’Opale à travers l’exposition temporaire, « Désir de rivage. Dialogues avec un chef-d’œuvre d’Edouard Manet ». Il ouvre également ses portes à la création contemporaine avec la résidence de l’artiste Donovan Le Coadou.

L’exposition, intitulée « Désir de rivage », est à visiter jusqu’au 20 mars au musée de Boulogne-sur-Mer.

Catalogue des désirs

Lancé par le ministère de la Culture au printemps 2018, le plan « Culture près de chez vous » propose une politique volontariste d’irrigation culturelle et artistique des territoires, qui s’appuie sur trois piliers dont l’un concerne la mobilité des œuvres et s’incarne dans le bien nommé « Catalogue des désirs ».

Dans le cadre de l’opération « Catalogue des désirs », le traitement des prêts suppose une sélection des dossiers candidats à ce label, et donc éligible à une aide financière du ministère. Par ailleurs, à l’instar de tous les autres prêts des musées nationaux, le traitement juridique du prêt est suivi par la Commission scientifique des musées nationaux réunie en formation de comité des prêts et dépôts. (Lire l’article du CLIC France: La ministre de la Culture présente les 477 œuvres d’art du « Catalogue des désirs » dans le cadre du plan « Culture près de chez vous »)

Une liste de 477 œuvres, pour l’édition 2018/2019, constitue une première base pour les conservateurs de musées en Régions et les porteurs de projets pour établir des initiatives autour d’expositions et de projets de médiation dans les territoires.

Avec ce dispositif, les établissements culturels nationaux ont consenti de manière tout à fait exceptionnelle des prêts d’une durée supérieure à celle d’une exposition ordinaire, permettant de développer de véritables projets de médiation dans les territoires (de six mois à un an).

Les œuvres de ce Catalogue des désirs ont vocation à être exposées auprès des Français qui en sont le plus éloignés, et en priorité hors des grandes métropoles, dans des villes moyennes, des quartiers prioritaires, des centre-bourgs, des zones rurales.Plan « Culture près de chez vous » :  bit.ly/2IzHHMNCatalogue des désirs : bit.ly/2MswWiC

SOURCES: culture.gouv.fr, culturebox.francetvinfo.fr, francebleu.fr, actu.fr

Photos : France 3

Date de première publication: 13/03/2019

La ministre de la Culture présente les 477 œuvres d’art du « Catalogue des désirs » dans le cadre du plan « Culture près de chez vous »

« Culture près de chez vous », le nouveau plan d’action du gouvernement Français en faveur des territoires culturels prioritaires

Laisser un commentaire