Electropolis, le musée de Mulhouse dédié à l’Electricité, rouvre ses portes avec une scénographie repensée et fortement « numérisée »

Electropolis, le musée dédié à l’Electricité, situé à Mulhouse, rouvre ses portes le 15 novembre 2018 après d’importants travaux de transformation. Dans le plus important musée d’Europe consacré à l’électricité, les visiteurs peuvent découvrir une scénographie repensée et un nouvel espace dédié aux enjeux énergétiques du XXIe siècle.

« Electropolis a pris un coup de jeune ! » s’enthousiasme Claude Welty, le directeur du musée mulhousien. A partir du 15 novembre 2018, les visiteurs sont accueillis dans l’espace d’accueil par un Zeus géant, des couleurs plus vives et un accès plus direct à la boutique

L’expérience visiteur a été enrichie avec l’aide de l’agence Klapisch Claisse, qui a transformé la scénographie du musée. La rénovation du musée a nécessité neuf mois de travaux, mais seulement trois semaines de fermeture.

« L’objectif était d’intégrer le 21e siècle au musée, de renouveler l’expérience des visiteurs, tout en conservant les éléments qui fonctionnent afin de mettre en perspective l’histoire de l’électricité et ses usages contemporains et futurs », explique Claude Welty au site internet mplusinfo.fr.

Un film de Buster Keaton

Le parcours permanent du musée, avec un millier d’objets présentés, a été conservé, mais il est mieux mis en valeur et enrichi de nouveautés plutôt ludiques.

Le musée mis en lumière pour sa réouverture le 15/11/2018
Installée dès l’ouverture du musée, en 1992, la grande maquette est présentée sous un nouveau jour, avec un nouvel éclairage. Le texte (en trois langues) qui l’accompagne a été réécrit et réenregistré avec des voix d’adolescents. Il met l’accent sur les nouveaux modes de production de l’électricité et la transition énergétique, et évoque maintenant des éoliennes et les centrales photovoltaïques.

Le nouveau parcours permanent se veut également plus ludique, avec des petits films, et notamment celui présenté en ouverture sur les divinités de la foudre, des extraits d’un film de Buster Keaton de 1922, L’Hôtel électrique, présentant les usages imaginés de l’électricité et Bonheur à la maison, film promotionnel de 1958, qui vante les joies des appareils électroménagers pour les femmes au foyer des années 60.

« Nous avons découvert ces véritables pépites en travaillant sur les expositions temporaires et avons souhaité les intégrer dans le parcours permanent. Elles sont de très bons reflets de l’évolution de nos sociétés et du rapport à l’électricité selon les époques » explique Claude Welty.

Le fleuron du musée remis en valeur

En son cœur, le musée conserve l’incroyable groupe électrogène Sulzer BBC, fleuron du patrimoine mulhousien, qui bénéficie d’une mise en valeur méritée.

Construite en 1901, ce monstre de 170 tonnes a alimenté en électricité l’usine DMC de Mulhouse de 1901 à 1953, et c’est son sauvetage qui a permis au musée d’ouvrir ses portes en 1992.

Les visiteurs peuvent désormais accéder directement à la grande salle du musée et découvrir trois films d’animation de 4 minutes, projetés directement au-dessus du groupe électrogène. Replaçant la machine dans l’histoire de la ville et dans le contexte de la belle époque, ces films décalés sont de plus synchronisés avec des jeux de lumière qui la mettent en valeur.

Un nouvel espace sur l’avenir électrique

Le parcours se termine par un nouvel espace d’exposition de 350 m², où étaient auparavant installées  les expositions temporaires et baptisé « Un avenir électrique ». Mettant l’accent sur le numérique et sur l’immersion, cet espace invite le public à découvrir les objets connectés et innovants d’aujourd’hui et de demain : le lifi, internet par la lumière, l’éclairage public intelligent ou les véhicules hybrides et volants.

« Electropolis, qui parle de l’électricité depuis deux siècles, s‘arrêtait aux années 1980. On avait donc besoin de parler de l’actualité et aussi même du futur » explique Claude Welty au quotidien L’Alsace. « Ce nouvel espace, nous permet de donner des clés de lecture à nos visiteurs, les scolaires, les familles, pour comprendre comment l’avenir de l’électricité se dessine, quels sont les grands enjeux autour de la transition numérique ainsi que le rapport entre le climat et les énergies, qui est fondamental aujourd’hui. »

Au centre de ce nouvel espace, un dispositif multi-écrans aborde l’impact de la production et de la consommation d’énergie sur la planète, alors que plusieurs dispositifs interactifs invitent le visiteur à jouer et à se questionner sur l’énergie, le climat, l’environnement et le futur de nos sociétés.

L’espace « Smart Sky » sur l’innovation

Situé à côté de la zone « Un avenir électrique », l’espace « Smart Sky » est une invitation à la réflexion sur les mécanismes de l’innovation. Confortablement installés dans des fauteuils aux formes originales, les visiteurs peuvent découvrir le film Smart Sky.

Une constellation d’écrans met en avant des innovateurs qui se sont inspirés de la nature, des animaux, de l’intelligence collective, d’artistes pour innover dans leurs domaines respectifs, y compris les inventeurs du Technistub, “fablab” de Mulhouse. Des jeux avec la lumière complètent cet espace, qui se referme sur une expérience artistique pour s’essayer au light painting ou tester le puzzle tactile énergétique.

Un investissement de plus d’1 million d’euros

Financés par EDF à hauteur d’un million d’euros, avec la participation de Mulhouse Alsace agglomération (50 000€), ces aménagements devraient booster la fréquentation du musée, qui accueille, en moyenne, environ 40 000 visiteurs chaque année.

Le musée lors de son inauguration officielle le 13/11/2018

Si EDF est le principal financeur des nouveaux aménagements, Electropolis n’est pas nécessairement « la voix » de son mécène, notamment sur la question du nucléaire.

« C’est notre vision, celle du musée et elle ne se limite pas à la France, insiste le directeur. Notre but, c’est de donner des éclairages aux gens pour que chacun puisse faire ses choix. »

Interview vidéo du directeur du Musée Electropolis:


De nouveaux « Jardins de l’énergie » pour 2020

L’équipe du musée s’attelle maintenant à un ultime chantier : la rénovation du parcours des Jardins de l’énergie, grand espace extérieur composé de pavillons, dans lequel « l’approche du jeune public sera particulièrement soignée ». L’ouverture des « jardins de l’énergie » est prévue début 2020.

Informations pratiques:

Musée Electropolis, 55, rue du Pâturage, Mulhouse.

Ouvert tous les jours, sauf lundis et jours fériés, de 10h à 17h.

Plus d’infos : www.musee-electropolis.fr

SOURCES: musée Electropolis,  L’Alsace, mplusinfo.fr

Date de première publication: 15/11/2018

Photos: EDF/Xavier Poppy, Patrick Bogner, page facebook du musée 

EDF est membre du CLIC France

Soutenu par EDF, le Musée Electropolis de Mulhouse se modernise et débarque sur YouTube

Programmation artistique, réalité virtuelle et web série … EDF raconte l’odyssée électrique de manière originale

SAM ! la nouvelle application de visite des musées de l’agglomération mulhousienne

Laisser un commentaire