Avec sa politique de gratuité, Avignon annonce 70% d’augmentation de visiteurs dans ses 5 musées

Sur proposition de la maire d’Avignon, Cécile Helle, les cinq Musées Municipaux sont gratuits depuis le 20 avril 2018. Une initiative exceptionnelle qui s’inscrit dans l’ambition de favoriser l’accès à la Culture pour tous. À l’instar de Paris, Rouen ou Dijon, la gratuité des musées municipaux est le prolongement naturel et cohérent de la création du pôle Avignon Musées. 1 ans après, Avignon se félicite de cette ouverture et annonce une croissance de 70% du nombre de visiteurs dans ses 5 musées.

Un an après la création d’Avignon Musées, dispositif de mutualisation et de gestion en réseau des musées municipaux, la Ville d’Avignon a souhaité poursuivre sa politique culturelle « ambitieuse et exemplaire pour l’attractivité du territoire ».

Depuis le 20 avril 2018, les 5 musées municipaux -musées Calvet, Lapidaire, Requien, Palais du Roure et Petit Palais- sont devenus accessibles à tous gratuitement.

L’initiative a pour slogan « viens me voir ! ».

« Cet accès privilégié à la culture et au patrimoine est un enjeu de démocratie majeur, de mixité sociale et d’éducation pour tous » explique la ville.

« Liberté, égalité, gratuité »

Sous ce leitmotiv démocratique, se dessinait l’ambition culturelle contemporaine portée par Avignon Musées.

« La gratuité des musées va apporter un vrai bonus à la vie culturelle des Avignonnais: plus les gens iront voir les collections prestigieuses d’Avignon, d’importance nationale, et plus ils en retireront la fierté d’être Avignonnais » prédisait Pierre Provoyeur, ancien conservateur du musée Calvet (1994 à 2004) et ancien sous-directeur de la Direction des musées de France.

il a également été associé au rapport sur la gratuité des musées mené en 2009 par le Ministère de la Culture.

Avec cette politique de gratuité, la ville vise une augmentation de la fréquentation des musées.

Avec la création d’Avignon Musées, la ville souhaite également favoriser la transversalité et  « faire tourner les collections et sortir l’art des murs… et des réserves ».

Sur 1,2 million d’œuvres d’art, objets et documents issus des cinq musées, il faut savoir qu’actuellement seuls 10 % sont visibles.

Pour la direction d’Avignon Musées, « cette réunion des musées, c’est une volonté de partager les collections avec le plus grand nombre. La gratuité va continuer de donner un dynamisme aux musées d’Avignon, de les repositionner sur le territoire national, et de les remettre au centre de la vie des Avignonnais. Car Avignon, c’est aussi cela : la culture des musées. »

70% de croissance des visiteurs en un an

Depuis le printemps 2018, les cinq musées municipaux d’Avignon sont gratuits et ont accueilli de nombreux nouveaux visiteurs : 150.000 en un an, soit 70% d’augmentation.

La maire d’Avignon salue un « bilan positif. L’idée était de booster la fréquentation. On a réussi à toucher le public local autant que les touristes ».

Pas question pour la mairie de songer à un retour au payant. Selon la conservatrice en chef du patrimoine et directrice du musée Calvet, Odile Cavalier, « il vaut mieux développer une offre commerciale des musées, autour des boutiques et de la restauration ».

Cette gratuité a été rendue possible grâce aux subventions publiques injectées par la mairie dans ses cinq musées, et grâce à l’aide de mécènes. En outre, la fondation Calvet prête régulièrement des œuvres au musée du même nom et fait des dons.

L’attractivité des musées d’Avignon passe également par une programmation renouvelée et parfois rajeunie. Le musée Lapidaire accueille ainsi depuis le 16 mai 2019 l’artiste contemporain Aki Kuroda qui y expose son univers coloré et symbolique, sous le commissariat de Yoyo Maeght. Une quinzaine de grandes peintures récentes dialoguent avec les pièces emblématiques de la collection d’Antiques de la Fondation Calvet.

(c) site web du musée Lapidaire

Les musées d’Avignon c’est aujourd’hui 5 000 m2 d’expositions permanentes et 3 000 m2 de réserves pour un total de 1 200 000 oeuvres.

Les 5 musées municipaux d’Avignon

SOURCES: Ville d’Avignon, francebleu-fr, france3-regions.francetvinfo.fr

Photos: Ville d’Avignon, Avignon Tourisme

Date de première publication: 21/05/2019

La ville d’Avignon est membre du CLIC France

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

La ville d’Avignon, Avignon Tourisme et Histovery mettent à disposition 1 200 HistoPad au Palais des Papes

A Avignon, l’exposition Hortus 2.O, repense la thématique des jardins à travers le prisme des nouvelles technologies

Avec un film en 3D et une application en réalité augmentée, Avignon reconstitue son pont

Laisser un commentaire