La start-up française Patrivia lève 1 million d’euros pour favoriser l’accès au patrimoine

Partager :

Fondée en septembre 2016, la billetterie en ligne dédiée au patrimoine a enregistré des résultats prometteurs pendant l’été, alors que les Français redécouvraient les monuments et les sites culturels de l’hexagone. Forte de ce succès, la start-up a bouclé en septembre 2020 un tour de table de 1 million d’euros auprès d’une quinzaine d’investisseurs et business angels.

« Le patrimoine est notre bien commun : lever 1 million dans un contexte aussi difficile pour le tourisme culturel, montre combien sa digitalisation est attendue et combien notre projet est porteur de sens » se félicite Christian Clarke de Dromantin, co-fondateur de Patrivia.

Patrivia patrivia.net est le premier service français de promotion et de billetterie en ligne dédié au patrimoine. Fondée en septembre 2016, la plateforme des de réservations de billets met en relation des visiteurs avec les gestionnaires de plus de 400 châteaux et musées en France et en Belgique. Au début de l’année 2019, la start-up a racheté J’aime mon patrimoine, un média en ligne consacré au patrimoine, jaimemonpatrimoine.fr. Cette acquisition permet de participer à la promotion des beautés du territoire français auprès d’une communauté de plus de 100 000 personnes. En octobre 2019, Patrivia a lancé le Pass Patrimoine, le premier abonnement dans le patrimoine, en partenariat avec la Fondation du patrimoine et la Mission Stéphane Bern. À chaque réservation d’une visite via Patrivia, 10 % des recettes du Pass Patrimoine sont versées à la Fondation du patrimoine pour soutenir les projets de restauration de la Mission Stéphane Bern. En 2020, la startup figurait au classement des 100 startups françaises dans lesquelles investir du magazine Challenges.

D’après l’article du magazine Challenges, « Patrivia permet aux utilisateurs d’accéder à un catalogue d’idées de visites en ligne sur lequel il est possible de réserver et payer. 80% du prix d’entrée est alors reversé au lieu visite. L’ambition est de promouvoir le patrimoine de nos territoires grâce aux nouveaux outils digitaux. Plus de 400 châteaux et musées figurent sur la plateforme digitale et sont en accès illimités grâce à l’offre de la startup à 79 euros/an. Une solution qui bénéficie de partenariats divers et variés tels que la Demeure Historique, la Fondation du patrimoine, la Mission Bern, la Réunion des Musées Nationaux, le ministère de la Culture, … et qui permet aux établissements visités de réguler leur niveau de fréquentation ».

  • 1 million d’euros pour investir dans la R&D

Le 14 septembre 2020, Patrivia a annoncé une levée de fonds de 1 million d’euros malgré le contexte exceptionnel engendré par la pandémie de COVID-19.

Ce soutien financier (apporté par des business angels et des investisseurs incluant Art Nova) valide et conforte la réponse apportée par la startup au secteur du patrimoine, si riche en France, mais atomisé et peu digitalisé. En 2017, 99 % des châteaux ne disposaient pas d’un système de réservation en ligne. Avec son Pass Patrimoine, Patrivia a ainsi apporté aux gestionnaires une solution digitale globale qui leur permet de simplifier leur gestion et de bénéficier d’un réseau de distribution.

Le soutien financier est intervenu quelques mois après le quasi arrêt de l’activité de la plateforme durant le confinement. Le secteur du patrimoine, qui représente près de 500 000 emplois en France, a du faire face à une reprise d’activité difficile. Pour autant, Patrivia a enregistré une croissance soutenue durant l’été.

« Durant le seul mois d’août, nous avons réalisé le même chiffre d’affaires que durant toute l’année 2019 ! » avait déclaré Maunoir de Massol, Cofondateur de Patrivia.

Grâce à ces fonds, Patrivia investira en R&D et renforcera son équipe, constituée aujourd’hui de moins de . colaorateurs

SOURCES: Patrivia

PHOTOS: Patrivia

Date de première publication: 22/09/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

« Pass patrimoine » ou « passion monuments »: la bataille des pass monuments français est-elle ouverte ?

A l’occasion des JEP 2019, un « pass patrimoine » annuel est lancé pour visiter gratuitement près de 400 monuments français et belges

Salon International du Patrimoine Culturel, du 25 au 28 octobre 2018 au Carrousel du Louvre, en partenariat avec le CLIC France

24, 25 et 26 mai 2018: la région Centre-Val de Loire invite 9 start-up du patrimoine au salon Vivatech

Vendredi 25 mai 2018 : Rencontre CLIC France / IESA sur le thème « Partenariats, incubation, mécénat : quand les institutions culturelles et les entreprises coopèrent pour innover ! » / Déjà 100 inscrits !

Atelier #37 sur le thème «Billetterie, prédiction, gestion des flux et des données» / compte-rendu

Partager :

Leave a Comment