Les trésors architecturaux de la Rome antique s’explorent désormais en montgolfière et en réalité virtuelle

Un projet né en 1974 permet aujourd’hui à chacun de se plonger en immersion dans les splendeurs de la Rome antique. Lancée officiellement le mercredi 21 novembre 2018, l’expérience payante « Rome Reborn » offre un accès à plus de 7.000 bâtiments et monuments sur 14 km2 tels qu’ils étaient en l’an 320.

« Rome Reborn » (« Renaissance de Rome ») n’est pas le premier projet numérique qui permet d’explorer la Rome impériale, mais c’est sans doute le plus abouti. L’Université de Caen propose également depuis 2017 une exploration en 3D et en réalité virtuelle de la capitale de l’Empire romain. (Lire l’article du CLIC France:  / novembre 2017)

Trailer vidéo:

2 sites visitables en VR

Pour son lancement, Rome Reborn permet au visiteur de survoler la Rome de l’an 320 en montgolfière et d’explorer plus précisément deux sites: le forum, cœur de la Rome antique, et la basilique voisine de Maxence et Constantin.

Exploration VR de la Basilique de Maxence:

Dans ces deux sites, modélisés en collaboration avec une équipe d’archéologues, il est possible d’alterner entre les monuments tels qu’ils étaient à l’époque et des vues des ruines actuelles.

« Nous avons choisi l’an 320 parce que nous avons un maximum d’informations sur cette période, juste avant que la capitale de l’empire ne soit transférée à Constantinople », a expliqué à l’AFP M. Frischer, le directeur du projet.

L’expérience a été produite par la société Vector VR.

35 poi

Le Forum, le Colisée, les aqueducs, le quartier des théâtres, les forums impériaux, le Circus Maximus, le palais impérial, les tombeaux d’Auguste et d’Hadrien, la pyramide de Cestius …. l’application contient plus de 35 points d’intérêt et plus de deux heures de contenu.

Exploration VR du Forum Romain:

L’explorateur virtuel peut organiser sa visite en toute liberté. En se déplaçant d’un point à un autre, il peut écouter les commentaires d’experts sur ce qu’il voit.

L’expérience VR permet de découvrir la ville d’une manière que même les anciens Romains ne pouvaient pas faire puisque la montgolfière n’a été inventée qu’en 1860.

« D’ici deux à trois ans, nous allons ajouter d’autres sites comme le Colisée et le Panthéon », deux monuments emblématiques de la Ville éternelle.

Modélisation 3D du Panthéon (en cours de développement)

A terme, l’objectif est de d’enrichir l’expérience de visite et de permettre par exemple aux utilisateurs munis de lunettes à réalité virtuelle de s’entraîner avec les gladiateurs dans le Colisée ou de se défier dans une course de chars sur le Cirque maxime.

Modélisation du Colisée (en cours de développement)

L’application est déjà disponible en anglais et chinois et sera bientôt proposée en italien.

Une idée née en 1974

« L’idée m’est venue en 1974. J’étais déterminé à trouver un moyen de donner à voir ces monuments merveilleux au monde entier, mais la technologie n’existait pas encore », raconte Bernard Frischer, l’archéologue numérique âgé de 69 ans.
« Nous avons dû réviser le modèle trois fois au fur et à mesure que la technologie progressait, mais après 22 ans et 3 millions de dollars (2,6 millions d’euros), nous y sommes enfin » se félicite Bernard Frischer.

Un modèle économique commercial

L’expérience est compatible avec les casques HTC Vive, Oculus Rift, Samsung Gear VR et Oculus Go mais la visite virtuelle est également possible sur un ordinateur.

D’origine privée 2.6 millions d’investissement, le projet compte donc s’autofinancer par les recettes de ventes. 

L’application est disponible depuis le 30/09/2018 en téléchargement payant sur 5 plateformes: Steam (à 3,29 €), Oculus Mobile Store (4,99 €), Oculus PC Store (9,99 €), AppStore (5.99 $) et Microsoft (5.99 $).

Flyover Zone, la société derrière le projet et l’éditeur de l’application, ne compte pas s’arrêter là. Il espère ainsi pouvoir ressusciter Athènes au temps de Socrate et Jérusalem au temps de Jésus.

SOURCES: Flyover Zone, AFP, culturebox.francetvinfo.fr

Photos: Flyover Zone

Date de première publication: 22/11/2018

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Avec son panorama à 360 °, le musée Pergamon de Berlin offre l’exploration immersive d’une ancienne métropole antique et de ses chefs-d’œuvre

L’Université de Caen et le CIREVE publient une nouvelle application permettant de visiter la Rome Antique en réalité virtuelle et augmentée

La ville de Rome offre désormais une visite virtuelle du Palais de Néron

Avec Google Earth, la Rome antique comme vous ne l’avez surement jamais vue

Laisser un commentaire