Quand les scientifiques numérisent les trésors du Musée d’Histoires Naturelles de Las Végas

La première semaine de janvier 2017, le Las Vegas Natural History Museum a invité des scientifiques et volontaires de tout le pays à venir numériser en 3D les plus beaux images de sa collection. Plus de 40 crânes, squelettes et autres fossiles de dinosaures, ainsi que des objets culturels conservés par le musée, ont ainsi été analysés et scannés.

© Las Vegas Review-Journal
© Las Vegas Review-Journal

Les représentations numériques 3-D des objets seront très rapidement disponibles pour les chercheurs du monde entier ainsi que les enseignants, les étudiants et toute autre personne cherchant à explorer le passé et les objets du Nevada et d’ailleurs qui sont actuellement précieusement conservés dans les réserves du museum.

Les modèles 3D produits viendront rejoindre les 373 objets d’ores et déjà disponibles sur la plateforme de contenus 3D Sketchfab

Las Vegas Natural History Museum
by Virtual Curation Lab
on Sketchfab

« Cette séance géante de numérisation 3D a été organisée par le programme « Smithsonian Affiliation » de la Smithsonian Institution. Les moyens sont venus à Las Vegas sous les auspices de ce programme » explique Marilyn Gillespie, directeur général du museum.

Il y a plus de 200 sociétés situées aux États-Unis, Puerto Rico et à Panama et affiliées à la Smithsonian Institution, qui est basée à Washington, DC. A travers ce programme, des musées locaux et le Smithsonian partagent leurs collections et expositions, collaborent sur la recherche et travaillent à créer de nouvelles opportunités éducatives pour les visiteurs de musées. Le Las Vegas Natural History Museum et le Musée national d’essai atomique, également à Las Vegas, ne sont que deux des institutions du Névada affiliées au Smithsonian.

Laura Hansen, directeur national de la sensibilisation pour « Smithsonian Affiliations », précise que l’objectif du projet de numérisation 3-D de janvier est « de rendre au moins une partie de la collection du musée de Las Vegas plus accessible aux paléontologues et d’autres chercheurs du monde entier. Vous pouvez être en Islande et vous pourrez ainsi explorer la collection du Natural History Museum de Las Vegas. Les modélisations 3D et leur diffusion en ligne peuvent également servir d’incitation à visiter le musée en réel. Nous pensons que si nous mettons des contenus en ligne, les gens ne voudront pas venir au musée, et ce que les professionnels du musée pensent aujourd’hui est exactement le contraire. Découvrir les articles en ligne stimule réellement leur intérêt pour la visite du musée, et une exploration en réel des autres collections ».

Reportage vidéo de la campagne de modélisation:

Le choix des objets

Les objets à numériser appartiennent aux collections paléontologiques et archéologiques. La sélection inclut des fossiles mais également des « trésors de l’Egypte » du musée.

Tutankhamen and Ankhesenamun en 3D:

Le directeur de la conservation et de la recherche du musée explique que les objets choisis incluent le crâne d’un gomphothère (famille éteinte d’animaux ressemblant à des éléphants), le squelette d’un dinosaure, ainsi que le crâne d’un Rhynchotherium, autre espèce proche de l’éléphant, datant de 4 à 5 millions d’années. Ce dernier fossile provient de l’Arizona mais fait partie de la collection permanente du musée et est considéré comme « le meilleur exemple de son genre dans le monde ».

Rhynchotherium en 3D:

Les fossiles qui ont été analysés proviennent presque entièrement du Nevada.

Eolambia en 3D:

Techniques de numérisation

Les plus petits spécimens ont été placés sur un petit stand et scannés dans un processus qui a pris moins d’une heure. Les défenses, les crânes et les plus grands spécimens ont été numérisés à l’aide d’un scanner portatif.

Les images numériques 3D obtenues ont été éditées sur un logiciel sophistiqué. Une fonction de mise en miroir a permis de créer des images multi-faces. Les modélisations 3D ont ensuite été téléchargées sur le site, afin de permettre aux chercheurs de les consulter et manipuler sur un écran d’ordinateur ou même faire d’en créer des répliques physiques à l’aide d’une imprimante 3-D.

Un des chercheurs ayant participé à la séance de numérisation a baptisé le processus de numérisation numérique des objets de musée « curation virtuelle », qu’il a défini comme « la création de modèles numériques intangibles d’objets tangibles ». Un processus qui vise à « améliorer la préservation des objets tout en augmentant de manière significative la quantité de personnes pouvant accéder à des objets du passé ».

Avant le Las Vegas Natural History Museum, plus de 50 institutions ont bénéficié du programme de numérisation lancé en 2011 par la Smithsonian Institution.

SOURCES: Smithsonian Institution, Las Vegas Natural History Museum, reviewjournal.com

Date de première publication: 25/01/2017

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

.Le Cooper Hewit design museum met en ligne sa collection de plus de 200 000 objets, numérisés pendant 18 mois

Avec son Learning Lab, la Smithsonian Institution incite les enseignants et élèves à découvrir, utiliser et partager ses ressources numériques

Au Museum d’histoires naturelles de Washington, une application fait renaître les fossiles et squelettes

La Freer and Sackler Gallery (Smithsonian) met en accès libre plus de 40 000 oeuvres de sa collection asiatique

Smithsonian Institution: des projets ambitieux et des milliards de dollars de financements privés

Laisser un commentaire